Extension Factory Builder
05/02/2013 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Patrice Carteron (à g.) et Stephen Keshi. Patrice Carteron (à g.) et Stephen Keshi. © AFP

En éliminant la Côte d’Ivoire (2-1), dimanche en quart de finale, le Nigeria a hérité du statut de favori de cette Coupe d'Afrique des nations (CAN 2013). Un "privilège" qu’il partage aussi avec le Ghana. Mercredi à Durban, les Super Eagles affrontent les Aigles du Mali, tombeur de l’Afrique du Sud (1-1, 3-1 aux t.a.b). Un duel pour la finale qui s’annonce plutôt serré…

Stephen Keshi n’aura vraiment la paix que s’il ramène la CAN Orange dans son pays. Être le sélectionneur du Nigeria est un job à risques, tellement t la pression exercée par la rue et les médias est forte. Treize ans après leur dernière finale, perdue à domicile face au Cameroun, les Nigérians ont l’occasion de revenir au premier plan, à condition de battre le Mali.

« Sincèrement, le Nigeria me semble plus fort. Je ne suis pas vraiment surpris qu’il ait éliminé la Côte d’Ivoire », argumente Pierre Lechantre, l’ancien sélectionneur des Aigles (2004-2005).

De fait, la nouvelle génération de l’ex-géant africain, deux fois vainqueur de la CAN (1980 et 1994) a trouvé plus rapidement que prévu son rythme de croisière. « Keshi a réussi un mélange de méthode africaine et de rigueur européenne, puisqu’il s’appuie sur quelques joueurs qui évoluent dans le championnat et sur ceux qui sont en Europe », poursuit Lechantre, qui en a fait son favori pour la demi-finale, mais aussi pour la suite, s’il y en a une.

Lechantre : "Les Aigles auront du mal"

« Son collectif est relativement bien rôdé et, contrairement à la Côte d’Ivoire, il se dégage de cette équipe une certaine joie de vivre. Dans cette CAN trop rigoureuse, le Nigeria apporte parfois un peu de qualité technique. » Mais les Super Eagles auront face à eux l’outsider malien, troisième en 2012 et dont les ambitions ont pris une dimension supplémentaire depuis la qualification obtenue face au pays organisateur.

« Je pense que les Aigles auront du mal à faire tomber le Nigeria. D’accord, c’est une équipe sérieuse, avec une bonne assise défensive, Seydou Keita la tire vers le haut, et pourtant les Nigérians sont à mon avis supérieurs. Mais comme je n’ai jamais été très fort dans les pronostics, je peux très bien me tromper… »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Nigeria : Boko Haram tue 48 vendeurs de poissons

Nigeria : Boko Haram tue 48 vendeurs de poissons

Les islamistes nigérians du groupe armé Boko Haram ont tué 48 vendeurs de poissons dans le nord-est du pays, au bord du lac Tchad, a annoncé dimanche le responsable de leur association.[...]

Togo : le chef de l'opposition réclame des réformes au président Gnassingbé

Le chef de file de l'opposition togolaise Jean Pierre Fabre a invité samedi le président Faure Gnassingbé à procéder à des réformes politiques avant la présidentielle de[...]

Manuel Valls au Niger pour la lutte anti-terroriste et les mines d'Areva

Le Premier ministre français Manuel Valls est arrivé dimanche matin à Niamey, pour une visite consacrée à la lutte anti-terroriste et aux mines d'uranium exploitées par Areva au Niger.[...]

Burkina : les négociations s'éternisent, l'annonce du gouvernement reportée

L'annonce d'un gouvernement de transition au Burkina Faso, dont la composition est un test majeur sur le rapport de forces entre le président Michel Kafando et son Premier ministre, le lieutenant-colonel Isaac Zida, est[...]

Madagascar : apparition de la peste et mobilisation de l'OMS

L'OMS a annoncé l'apparition de cas de peste à Madagascar et mis en garde contre le danger qu'elle se développe rapidement dans la capitale Antananarivo.[...]

Ebola au Mali : nouveau cas positif, 310 personnes sous surveillance sanitaire

Un nouveau cas d'Ebola a été déclaré samedi au Mali et cette personne a été admise dans une unité de soins intensifs à Bamako, a indiqué un communiqué du[...]

Le Burkina attend son gouvernement, le poids du président intérimaire en question

Le Burkina Faso attendait samedi de connaître son gouvernement pour une transition d'un an, un test majeur sur le rapport de forces entre le président intérimaire Michel Kafando et son Premier ministre, le[...]

Burkina Faso : Kafando devient officiellement président intérimaire

Michel Kafando a été officiellement investi vendredi président intérimaire du Burkina Faso, trois semaines après la chute de Blaise Compaoré dont il a conspué le régime[...]

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira[...]

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers