Extension Factory Builder
03/02/2013 à 15:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Eperviers du Togo se sont qualifiés en tenant en échec la Tunisie (1-1). Les Eperviers du Togo se sont qualifiés en tenant en échec la Tunisie (1-1). © AFP

Seul quart de finale 100 % francophone, le match Burkina Faso-Togo expédiera au tour suivant de la CAN en Afrique du Sud une sélection qu’on n’attendait pas forcément. Rabah Sâadane, l’ancien sélectionneur de l’Algérie, estime que les Éperviers sont les mieux armés pour réussir. Réponse dimanche 3 février au soir à Nelspruit.

Les puristes avaient imaginé un Nigeria-Tunisie ou un Zambie-Algérie. Ce ne sera « que » Burkina Faso-Togo, un duel souvent répété depuis quarante-deux ans. Les Étalons, coutumiers des phases finales de la CAN, disputent pour la seconde fois de leur histoire un quart de finale, quinze ans après celui du 21 février 1998 face à la Tunisie, à Ouagadougou (1-1, 8-7 aux t.a.b), alors que les Togolais ne s’étaient jamais aventurés au-delà du premier tour en six participations.

Rabah Sâadane, ancien sélectionneur d’une Algérie victime de la vague togolaise (0-2, le 26 janvier), a fait des Éperviers son favori d'un quart de finale a priori assez équilibré. « Je ne suis pas vraiment surpris par la présence de cette équipe à ce niveau. J’avais vu sa victoire au Maroc en match amical le 14 novembre (1-0), et elle m’avait séduit. Sa préparation a été perturbée par quelques problèmes, mais en Afrique, c’est quelque chose de courant, et cela a même parfois tendance à resserrer les liens entre le staff technique et les joueurs. »

Virage tactique

Le technicien algérien a vu Didier Six, le sélectionneur du Togo, effectuer un virage tactique à 90° après la défaite inaugurale face à la Côte d’Ivoire (1-2, le 22 janvier). « Ce jour-là, les Togolais ne méritaient pas de perdre et ils avaient joué avec leurs valeurs. Mais contre l’Algérie, Six a demandé à son équipe d’évoluer de manière plus prudente, et cela a payé. Même chose face à la Tunisie (1-1, le 30 janvier), lors du dernier match décisif. Et puis, même s’il sait se montrer discret, Emmanuel Adebayor est toujours capable d’être déterminant. »
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Mali : au Nord, c'est le far west

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la solidar[...]

Burundi : Amnesty dénonce la "hausse de la violence politique" contre l'opposition

L’élection présidentielle de juin 2015 approche alors que les "actes d’intimidation, de harcèlement et de violence" contre l’opposition se multiplient au Burundi, dénonce Amn[...]

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

La cour fédérale de New York a condamné le Français Frédéric Cilins, ancien collaborateur de la société BSGR, à deux ans de prison ferme pour obstruction à la j[...]

France : le parquet de Paris dément l'ouverture d'une nouvelle enquête contre Sarkozy

Le procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris a démenti mardi l'information du Parisien selon laquelle une enquête préliminaire avait été ouverte contre Nicolas Sark[...]

Ebola : le Liberia ferme partiellement ses frontières, le Nigeria en alerte

Une partie des frontières du Liberia vont être fermées afin d'essayer de juguler l'épidémie d'Ebola, la plus meurtrière depuis la découverte du virus. La présidente Ellen John[...]

Gaza : les bombardements israéliens redoublent d'intensité

Les bombardements de l'armée israélienne sur la bande de Gaza se sont renforcés dans la nuit de lundi à mardi. Les désaccords restent profonds sur les termes d'un accord durable entre Israël[...]

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

La fondation de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum qui se tient début août à Washington.[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? Jeune Afrique a enquêté.[...]

Russie : Poutine, paria en Europe... latin lover en Amérique du Sud

Après le crash du vol MH17 en Ukraine, Vladimir Poutine est en passe de devenir un paria en Europe... mais pas en Amérique du Sud. De La Havane à Brasília, le maître du Kremlin fait l[...]

Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui"

Devant 500 étudiants africains qui participent au programme "Washington Fellowship for Young African Leaders" aux États-Unis, Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d'une Afrique &quo[...]

État islamique : Al-Baghdadi et le mythe du califat

Débarrassé de ses parts d'ombre, le califat rétabli par Baghdadi demeure une légende dans l'esprit de nombreux musulmans.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers