Extension Factory Builder
01/02/2013 à 15:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien président tchadien Hissène Habré. L'ancien président tchadien Hissène Habré. © Pascal Maitre/J.A.

Le ministère sénégalais de la Justice a annoncé, jeudi 31 janvier, que le tribunal spécial créé en décembre dernier pour juger l’ancien président tchadien, Hissène Habré, démarrera ses activités le 8 février. Aucune date n'a été fixée pour l'instant pour le début du procès.

On ne sait toujours pas quand aura lieu le procès d'Hissène Habré. Mais le ministère sénégalais de la Justice a annoncé, jeudi 31 janvier, que le tribunal spécial créé en décembre pour juger l’ancien président tchadien démarrera ses activités le 8 février.

« La cérémonie de lancement des activités des chambres africaines extraordinaires créées au sein des juridictions sénégalaises pour juger les crimes commis au Tchad entre le 7 décembre 1982 et le 1er décembre 1990 aura lieu le vendredi 8 février 2013 » au palais de justice de Dakar, a indiqué le ministère dans un communiqué. « Cette cérémonie solennelle sera présidée par Ciré Aly Ba, administrateur desdites chambres, en présence des magistrats qui ont été désignés récemment par le Conseil supérieur de la magistrature », précise le texte.

« Après 22 ans d'abnégation et de ténacité, les victimes de Hissène Habré vont enfin entrevoir la lumière au bout du tunnel », a réagi Reed Brody, porte-parole de Human Rights Watch, qui soutient les victimes du régime de l'ex-président Habré. « Le Sénégal envoie ainsi un message fort aux dirigeants d'Afrique et d'ailleurs : en commettant des atrocités contre leur population, ils courent le risque de se retrouver un jour face à leurs victimes », a-t-il dit.

Quatre chambres extraordinaires

L’accord signé en août entre le gouvernement et l'Union africaine (UA), puis approuvé le 19 décembre par les députés sénégalais, prévoit la création de quatre chambres africaines extraordinaires dans les juridictions sénégalaises : deux pour l'instruction et l'accusation, une Cour d'assises et une Cour d'appel, formées de juges africains, dont des Sénégalais, devant être nommés par l'Union africaine (UA).

Hissène Habré vit en exil à Dakar depuis sa chute après huit ans au pouvoir au Tchad (1982-1990). Il est accusé de crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture. Des ONG parlent de 40 000 personnes tuées durant sa présidence.

Le Sénégal avait été mandaté en juillet 2006 par l'UA pour le juger, mais l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade n'a jamais organisé de procès. Son successeur, Macky Sall, qui a pris ses fonctions en avril 2012, a exclu d'extrader Hissène Habré en Belgique, qui le réclame, et s'était engagé à organiser un procès au Sénégal.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

RDC : Abdou Diouf décoré du 'Grand Cordon Kabila-Lumumba'

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de [...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sénégal : la déclaration choc de Karim Wade face à la Crei

En détention depuis près d'un an, Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, passe à l'offensive. Dans une déclaration, mercredi, il a[...]

Claude Mademba Sy, doyen des tirailleurs sénégalais, est mort

Claude Mademba Sy, ancien officier supérieur de l'armée française, est décédé mardi à l'âge de 90 ans. Il était la dernière grande figure des tirailleurs [...]

Cinéma : "Mille soleils" de Mati Diop, une affaire de famille

Dans un moyen-métrage audacieux, Mati Diop prolonge l'un des films les plus marquants du cinéma africain, Touki Bouki, signé par son oncle Djibril Diop Mambety.[...]

Sénégal : les scénarios de l'affaire Karim Wade

Alors que Karim Wade, ancien ministre sénégalais et fils d'Abdoulaye Wade, après un an d'incarcération, est à nouveau entendu par la CREI ce jeudi 3 avril, l'instruction de sa deuxième[...]

Sénégal : l'ambassade de Turquie à Dakar, le mur de trop

À Dakar, défigurée par la frénésie immobilière, la construction de la future ambassade de Turquie sur le front de mer provoque une vive indignation.[...]

Fièvre hémorragique : la Guinée tente toujours d'enrayer la propagation

La Guinée et ses partenaires poursuivaient samedi leurs efforts pour enrayer la propagation de l'épidémie de fièvre hémorragique virale, dont des cas d'Ebola, avec l'appui de l'Union[...]

Total Sénégal va faire son entrée à la Bourse d'Abidjan

La filiale sénégalaise du français Total va faire son entrée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) en septembre.[...]

Sénégal : quand Macky Sall dégaine son plan Marshall pour la Casamance

Offre de paix et projets de développement : en visite en Casamance du 17 au 19 mars, le président sénégalais Macky Sall n'est pas venu les mains vides. Cela suffira-t-il à mettre fin à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers