Extension Factory Builder
01/02/2013 à 15:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien président tchadien Hissène Habré. L'ancien président tchadien Hissène Habré. © Pascal Maitre/J.A.

Le ministère sénégalais de la Justice a annoncé, jeudi 31 janvier, que le tribunal spécial créé en décembre dernier pour juger l’ancien président tchadien, Hissène Habré, démarrera ses activités le 8 février. Aucune date n'a été fixée pour l'instant pour le début du procès.

On ne sait toujours pas quand aura lieu le procès d'Hissène Habré. Mais le ministère sénégalais de la Justice a annoncé, jeudi 31 janvier, que le tribunal spécial créé en décembre pour juger l’ancien président tchadien démarrera ses activités le 8 février.

« La cérémonie de lancement des activités des chambres africaines extraordinaires créées au sein des juridictions sénégalaises pour juger les crimes commis au Tchad entre le 7 décembre 1982 et le 1er décembre 1990 aura lieu le vendredi 8 février 2013 » au palais de justice de Dakar, a indiqué le ministère dans un communiqué. « Cette cérémonie solennelle sera présidée par Ciré Aly Ba, administrateur desdites chambres, en présence des magistrats qui ont été désignés récemment par le Conseil supérieur de la magistrature », précise le texte.

« Après 22 ans d'abnégation et de ténacité, les victimes de Hissène Habré vont enfin entrevoir la lumière au bout du tunnel », a réagi Reed Brody, porte-parole de Human Rights Watch, qui soutient les victimes du régime de l'ex-président Habré. « Le Sénégal envoie ainsi un message fort aux dirigeants d'Afrique et d'ailleurs : en commettant des atrocités contre leur population, ils courent le risque de se retrouver un jour face à leurs victimes », a-t-il dit.

Quatre chambres extraordinaires

L’accord signé en août entre le gouvernement et l'Union africaine (UA), puis approuvé le 19 décembre par les députés sénégalais, prévoit la création de quatre chambres africaines extraordinaires dans les juridictions sénégalaises : deux pour l'instruction et l'accusation, une Cour d'assises et une Cour d'appel, formées de juges africains, dont des Sénégalais, devant être nommés par l'Union africaine (UA).

Hissène Habré vit en exil à Dakar depuis sa chute après huit ans au pouvoir au Tchad (1982-1990). Il est accusé de crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture. Des ONG parlent de 40 000 personnes tuées durant sa présidence.

Le Sénégal avait été mandaté en juillet 2006 par l'UA pour le juger, mais l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade n'a jamais organisé de procès. Son successeur, Macky Sall, qui a pris ses fonctions en avril 2012, a exclu d'extrader Hissène Habré en Belgique, qui le réclame, et s'était engagé à organiser un procès au Sénégal.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : Macky Sall et le mandat de cinq ans

Sénégal : Macky Sall et le mandat de cinq ans

Macky Sall a promis de faire passer le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, mais va-t-il tenir parole ? Et si oui, quand ?[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Sénégal : dans l'affaire Karim Wade, Bibo Bourgi plaide malade

La détérioration de l'état de santé de l'homme d'affaires, soupçonné de complicité dans l'affaire Karim Wade, hypothèque la tenue du procès, le[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Le Sénégal lève 500 millions de dollars sur les marchés internationaux

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d'origine sénégalaise s'est fait repérer... dans les jardins de l'Élysée ![...]

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers