Extension Factory Builder
30/01/2013 à 19:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un pêcheur nigérian montre les effets de la pollution dans le delta du Niger. Un pêcheur nigérian montre les effets de la pollution dans le delta du Niger. © Marten van Dijl/Milieudefensie

C’est historique. Pour la première fois, la multinationale Shell a été condamnée, mercredi 30 janvier, à verser des indemnités à des pêcheurs nigérians du Delta du Niger. Ceux-ci accusaient la société anglo-néerlandaise d’avoir provoqué la pollution de leur environnement. Ils n’ont pourtant pas totalement obtenu gain de cause : pour le tribunal néerlandais, le pétrolier n’est pas responsable de la situation. Explications.

Le verdict peut laisser perplexe. Mercredi 30 janvier, un tribunal a condamné Shell à verser des indemnités aux pécheurs nigérians qui l’accusaient d’être responsable de la pollution de leur habitat, dans le Delta du Niger. Une victoire importante pour les plaignants du village de Ikot Ada Udo, victimes de fuites dans un oléoduc en 2006 et 2007. Celles-ci étaient, selon le tribunal, dues à des sabotages liés au vol de pétrole, mais Shell Nigeria aurait dû prendre des mesures pour les empêcher.

Cependant, Shell n’est pas pour autant jugée responsable. « Toutes les requêtes dans les quatre autres affaires sont rejetées », notamment celles concernant les villages de Goi et Oruma, a expliqué le juge Henk Wien, avant de poursuivre : « Au regard de la loi nigériane, la société-mère n'est en principe pas obligée d'empêcher ses filiales de faire du tort à des tiers ».

Lire notre article sur la situation dans le delta du Niger > Pollution : les pêcheurs nigérians et Shell, un remake de David contre Goliath

Soixante ans de marées noires

Chaque partie est donc libre de revendiquer un jugement favorable, Shell n’étant pas mis directement en cause et les pêcheurs nigérians obtenant des indemnités, au montant indéterminé, afin de procéder à la dépollution de leur habitat. « Ce verdict est une excellente nouvelle pour les habitants de Ikot Ada Udo », estime ainsi, Geert Ritsema, représentant de l’ONG Milieudefensie, qui soutenait les plaignants dans cette affaire.

L’ONG a cependant décidé de faire appel afin d’obtenir des indemnités dans les autres affaires et de forcer le tribunal à aller plus loin dans la reconnaissance de la responsabilité de Shell. « Apparemment, la justice autorise une compagnie à empocher des profits depuis une filiale étrangère sans être tenue responsable des dommages causés par l’activité », explique Geert Ritsema.

Huitième exportateur de pétrole au monde, le pétrolier anglo-néerlandais est le premier producteur d'Afrique subsaharienne, avec plus de 2 millions de barils par jour. Selon les ONG de défense de l’environnement, des dizaines de millions de barrils auraient déjà souillé le delta.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)



©Marten van Dijl/Milieudefensie

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Nigeria : une femme décapitée et huit blessés dans un attentat à Kano

Selon des sources locales, au moins une personne a été tuée jeudi dans un attentat à la bombe contre une gare routière de la ville de Kano, dans le nord du Nigeria. Le bilan provisoire fait[...]

Terrorisme : une "force armée multinationale" pour lutter contre Boko Haram

Quatre États riverains du lac Tchad vont mettre sur pied "une force armée multinationale" pour lutter contre la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram.[...]

Nigeria : deux explosions font au moins 42 morts à Kaduna

Deux explosions ont eu lieu mercredi à Kaduna, dans le nord du Nigeria, et fait au moins 42 morts. Le premier attentat visait le convoi d'un dignitaire musulman très critique vis-à-vis de Boko Haram.[...]

Le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

PSA Peugeot Citroën va redémarrer l'assemblage de voitures au Nigeria, une activité interrompue depuis plusieurs années. Cette annonce intervient alors qu'Abuja a mis en place depuis début juillet[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Le Nigeria toujours sans nouvelles des lycéennes de Chibok malgré l'aide étrangère

La communauté internationale est à pied d'oeuvre pour aider le Nigeria à retrouver les 230 lycéennes enlevées à Chibok par Boko Haram le 14 avril. Jusque là sans résultat.[...]

Choléra : au moins six morts dans le nord du Nigeria

Sur 46 cas de choléra enregistrés dans le nord du Nigeria, au moins six personnes sont mortes à Kafin Dalawa, dans l'État de Kano. Une flambée d'épidémie récurrente pendant[...]

Boko Haram : les forces armées du Nigeria, avec pertes et fracas

Elles sont d'une brutalité légendaire. Dans le nord du Nigeria, l'armée et la police inspirent la même crainte que les islamistes qu'elles sont censées combattre. Et pourtant, depuis des[...]

Nigeria : contre Boko Haram, mobilisation régionale

La France pousse à la création au Nigeria d'un centre de renseignement sous-régional qui aurait pour mission principale de coordonner la lutte contre Boko Haram.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers