Extension Factory Builder
29/01/2013 à 20:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Morsi, chef de l'État égyptien. Mohamed Morsi, chef de l'État égyptien. © AFP

Le président égyptien Mohamed Morsi a décidé de reporter sa visite à Paris, initialement prévue en fin de semaine.

L’échange entre le président égyptien Mohamed Morsi et son homologue français François Hollande s’annonçait tendu. Il n’aura finalement pas lieu ce vendredi 1er février comme prévu.

D’après l’Élysée, le président égyptien a décidé de reporter sa visite à Paris, prévue pour la fin de la semaine. Il devait être accueilli par la ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, à l’aéroport jeudi, puis rencontrer François Hollande autour d’un petit déjeuner l’Elysée le lendemain matin.  Sa visite en Allemagne, qui devait avoir lieu mercredi et jeudi, sera quant à elle réduite à quelques heures, selon la présidence égyptienne.

Situation instable

Le président égyptien a vraisemblablement pris cette décision au vu de la situation très instable dans son pays. L’armée égyptienne avait mis en garde, quelques heures plus tôt, contre un possible « effondrement de l’État » suite à la crise que traverse l'Égypte. Quelque cinquante personnes ont trouvé la mort au cours d’émeutes contre le pouvoir ces cinq derniers jours.

Le président égyptien est l’un des rares chefs d’État à avoir pris position publiquement contre l’intervention française au Mali. « Nous n’approuvons pas du tout l’intervention militaire au Mali, qui est de nature à attiser le conflit dans la région », avait-il déclaré le 21 janvier, à Riyad, en Arabie Saoudite. L’explication entre les deux chefs d’État est donc remise à plus tard.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Sommet arabe : les chefs d'État planchent sur une force jointe

Sommet arabe : les chefs d'État planchent sur une force jointe

Les chefs d'État arabes ont clamé samedi à l'ouverture de leur sommet annuel en Égypte leur intention de créer une force unie pour combattre les "groupes terroristes", considé[...]

Égypte : sommet arabe focalisé sur la création d'une force militaire et le Yémen

La création d'une force multinationale va dominer le sommet des chefs d'Etat de la Ligue arabe qui s'est ouvert samedi en Egypte, au moment où l'intervention militaire d'une coalition arabe au Yémen contre[...]

Egypt is back !

L'Égypte. Ce grand pays qui marche allègrement vers ses 100 millions d'habitants - il en compte plus de 87 millions en 2015 - vient de se souvenir qu'il fait partie intégrante de l'Afrique[...]

Égypte : une femme se travestit en homme pendant 43 ans pour nourrir ses enfants

Une femme égyptienne de 64 ans s’est déguisée en homme pendant 43 ans dans le but de nourrir sa famille après la mort de son mari. Elle a reçu la médaille de "Mère[...]

Répartition des eaux du Nil : on ne fait plus de vagues

Fini la discorde entre l'Éthiopie, l'Égypte et le Soudan. Ce lundi 23 mars, les trois pays ont signé un accord de principe pour la construction du barrage éthiopien Grande renaissance.[...]

Égypte : la dernière tentation des Frères

Traqués et privés de leurs chefs, lourdement condamnés, les cadres de la confrérie ont choisi l'exil ou la clandestinité. Tandis que les plus jeunes basculent dans la violence.[...]

Égypte : 22 cadres des Frères musulmans, dont leur guide suprême, condamnés à mort

Dans les jugements de deux affaires, 22 cadres des Frères musulmans ont été condamnés à mort, lundi, par la justice égyptienne.[...]

Les monarchies du Golfe promettent 12 milliards de dollars à l'Égypte

L'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït ont promis vendredi douze milliards de dollars d'aides à l'Égypte lors d'une conférence économique destinée à renforcer[...]

Égypte : un civil tué et 24 policiers blessés après un attentat dans le Nord-Sinaï

Un attentat-suicide au camion piégé a visé mardi une base de la police dans la péninsule égyptienne du Sinaï. L'explosion a tué un civil et blessé 24 policiers.[...]

Égypte : l'ex-président Hosni Moubarak jugé à partir du 4 avril pour corruption

Blanchi en novembre des accusations de meurtre de manifestants pendant la révolte de 2011, l'ex-président égyptien sera face de nouveau à la justice à partir du 4 avril pour un procès pour[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130129200620 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130129200620 from 172.16.0.100