Extension Factory Builder
29/01/2013 à 15:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lors de la conférence des donateurs pour le Mali, au siège de l'UA à Addis Abeba, le 29 janvier. Lors de la conférence des donateurs pour le Mali, au siège de l'UA à Addis Abeba, le 29 janvier. © AFP

Mardi 29 janvier, au siège de l'Union africaine (UA), à Addis-Abeba, les donateurs internationaux ont promis 455,53 millions de dollars pour le Mali. De nombreux pays d'Afrique, mais aussi l'Europe, le Japon, les États-Unis, ou encore les Nations unies étaient présents.

Mardi, réunie au siège de l'UA à Addis-Abeba, la communautée internationale a répondu présente pour soutenir au Mali. À l'issue de la conférence des donateurs internationaux, 455, 53 millions de dollars ont été récoltés pour financer les besoins militaires et humanitaires du pays. À cette aide financière s'ajouteront des soutiens matériels, par exemple en équipements d'entraînement militaire.

Lundi, les responsables de l'UA avait estimé à 460 millions de dollars le budget du déploiement de Mission internationale de soutien au Mali (Misma). L'organisation panafricaine a promis d'y contribuer à hauteur de 10%. C'est une première : jamais l'Union africaine n'avait jusqu'ici financé une opération de maintien de la paix. De son côté, la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a annoncé qu'elle allait contribuer aux besoins d'urgence de déploiement à hauteur de 10 millions de dollars.

L'Union européenne a promis 50 millions d'euros, auxquels s'ajouteront une aide logistique séparée de la France estimée à quelque 47 millions d'euros et, peut-être aussi, une aide logistique britannique. Le Japon prévoit un soutien indirect, via un don de 120 millions de dollars à des organisations internationales qui travaillent à la stabilisation du Mali et du Sahel.

"Trust funds"

Les besoins financiers pour la restructuration des forces maliennes sont encore flous. Des diplomates estimaient ces derniers jours à 700 millions de dollars le besoin total en financement de la Misma et de l'armée malienne. Ce matin, à la tribune de l'UA, le président ivoirien Alassane Ouattara a estimé que 950 millions de dollars étaient nécessaires à la reconstruction du Mali.

Les Nations unies ont mis en place deux Trust Funds, des fonds fiduciaires, pour recueillir les dons. L'un a été établi au bénéfice de la Misma, les troupes de la Cedeao et leurs renforts tchadiens et burundais. L’autre bénéficiera à l’armée malienne. Ce montage va permettre aux États dont les lois prohibent le soutien aux régimes qui se sont installés au pouvoir à l’issue d’un putsch, comme c’est le cas de l'actuel régime de transition malien, d'apporter leur aide à la Misma.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Mali : procès en vue pour Sanogo

Attendu depuis des mois, le procès d'Amadou Haya Sanogo et de plusieurs autres membres de l'ex-junte malienne pourrait se tenir prochainement. "Peut-être en juin", estime une source judiciaire[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Mali : l'avenir de l'Afrique au coeur du Forum de Bamako

Le 15e Forum de Bamako s’est déroulé du 19 au 21 février avec comme questionnement central l'avenir du continent à moyen terme.[...]

César 2015 : le film franco-mauritanien "Timbuktu" triomphe avec sept prix

Le film franco-mauritanien "Timbuktu" d'Abderrahmane Sissako, chronique de la vie quotidienne dans le nord du Mali sous la coupe des jihadistes, a triomphé vendredi à la 40e cérémonie des[...]

Mali : accord entre Bamako et les groupes armés pour une "cessation immédiate" des hostilités

Réunis à Alger pour un nouveau round des négociations de paix, le gouvernement malien et six groupes armés du nord du Mali ont signé jeudi, sous les auspices de l'Algérie et de l'ONU, un[...]

Mali : l'ombre d'Iyad Ag Ghali plane sur les négociations d'Alger

Soupçonné de manoeuvrer en coulisses en faisant régner la terreur parmi les Touaregs, le leader d'Ansar Eddine, Iyad Ag Ghali, demeure introuvable. Une ombre au tableau des négociations[...]

Nord du Mali : le Gatia, une milice loyaliste qui veut monter... jusqu'à Alger

En quelques mois, le Groupe autodéfense touareg imghad et alliés (Gatia) est devenu incontournable dans le nord du Mali. Au point que certains veulent l'inviter à la table des pourparlers d'Alger.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130129114136 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130129114136 from 172.16.0.100