Extension Factory Builder
29/01/2013 à 11:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hervé Renard, sélectionneur de l'équipe de Zambie. Hervé Renard, sélectionneur de l'équipe de Zambie. © AFP

Mardi 29 janvier face au Burkina Faso à Nelspruit, la Zambie va jouer son avenir à la CAN 2013. Un nul pourrait suffire au tenant du titre, mais Hervé Renard, l’entraîneur des Chipolopolo, n’imagine pas le Nigeria buter sur l’Ethiopie dans l’autre match du groupe.

Jeune Afrique : Hervé Renard, vous souhaitiez avoir votre destin entre vos mains pour votre dernier match. Vous y êtes…

Hervé Renard : C’est une situation beaucoup plus confortable que celle d’être dépendant des autres. Cette situation me rappelle celle de 2010. Nous avions un point au bout de deux journées, avant d’affronter le Gabon d’Alain Giresse, qui en comptait trois. Et nous avions remporté cette rencontre 2-1. Contre le Burkina Faso, la Zambie jouera pour gagner. Miser sur un match nul du Nigeria contre l’Éthiopie ne me semble pas être une bonne idée.

Cela signifie-t-il que vous allez demandez à vos joueurs de se lancer tout de suite à l’assaut du but burkinabé ?

Surtout pas ! Le Burkina Faso n’a besoin que d’un match nul. On connaît cette équipe, très à l’aise en contre, et qui dispose avec Alain Traoré et Jonathan Pitroipa de très belles individualités. Si on se jette à corps perdu dans la bataille, on risque de s’exposer. Il faudra jouer de manière intelligente.

Comment vos joueurs gèrent-ils ces dernières heures ?

Ils sont conscients de l’enjeu, bien sûr. Mais ils ont l’habitude de ce genre d’évènement. Je rappelle que cela fait huit matches de CAN que nous sommes invaincus. Et puis, on nous dit que nous sommes chanceux, notamment sur le dernier match face au Nigeria (1-1, le 25 janvier), parce que notre gardien (NDLR : Kennedy Mweene) arrête un penalty et égalise sur penalty. Mais les journalistes oublient de dire que lors des quatre derniers matches de CAN, on siffle quatre penalties contre nous, dont trois très contestables. Aucun n’a été marqué d’ailleurs. Je fais comme la presse : je penche du côté où cela m’arrange (rires)…

________

Propos recueillis par Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Zambie

Zambie : un malaise en public et des doutes sur la santé du président Edgar Lungu

Zambie : un malaise en public et des doutes sur la santé du président Edgar Lungu

La Zambie fait une nouvelle fois parler d'elle au sujet de la santé de son président. Six mois après le décès au pouvoir de Michael Sata.[...]

Zambie : le procureur général annule des poursuites contre lui-même

Le procureur général de la Zambie a refusé vendredi de se poursuivre lui-même, annulant les accusations d'abus de pouvoir portées contre lui par un ancien ministre.[...]

Zambie : Edgar Lungu président, vingt mois pour réussir

À peine élu, le président zambien a jusqu'à septembre 2016 pour tenir ses audacieuses promesses avant de remettre son mandat en jeu. Avec une économie qui bat de l'aile, ce ne sera[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

Ce qu'il faut savoir d'Edgar Lungu, le nouveau président zambien

Edgar Lungu a remporté ce week-end l’élection présidentielle zambienne avec une courte majorité, lors d'un scrutin qualifié de "simulacre" par l’opposition. [...]

Edgar Lungu, candidat du pouvoir, remporte la présidentielle en Zambie

Le candidat du pouvoir en Zambie, le ministre de la Défense Edgar Lungu, a remporté l'élection présidentielle, a annoncé samedi la commission électorale.[...]

Présidentielle en Zambie : le candidat du pouvoir légèrement en tête

Le candidat du pouvoir à la présidentielle en Zambie, Edgar Lungu, mène d'une courte tête après le dépouillement des bulletins dans 80% des circonscriptions du pays, mais son principal[...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Présidentielle en Zambie : l'opposition dénonce des irrégularités

Quelque 5,2 millions d'électeurs zambiens étaient appelés mardi à désigner un successeur au président Michael Sata, décédé fin octobre 2014. En début de[...]

Zambie : cinq choses à savoir sur l'élection présidentielle

L'élection présidentielle zambienne a lieu ce mardi 20 janvier pour élire le successeur de Michael Sata, décédé en cours de mandat le 27 octobre dernier à l’âge de 77 [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130129110919 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130129110919 from 172.16.0.100