Extension Factory Builder
29/01/2013 à 07:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Justin Koné Katinan, Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Justin Koné Katinan, Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. © AFP

Reportée à plusieurs reprises, l'audience de Justin Koné Katinan doit se tenir ce mardi 29 janvier, à Accra. La justice ghanéenne va-t-elle enfin se prononcer sur l’extradition du porte-parole de Laurent Gbagbo, requête formulée par la Côte d’Ivoire ?

Pour les exilés ivoiriens au Ghana, y aura-t-il un avant et un après Charles Blé Goudé, dont la cavale à pris fin le 17 janvier à Accra ? Premier élément de réponse ce mardi 29 janvier, date à laquelle la justice ghanéenne doit se prononcer sur la demande d’extradition de Justin Koné Katinan, formulée par la Côte d’Ivoire. Le 17 janvier, son procès avait une nouvelle fois reporté par le tribunal d’Osu, un quartier de la capitale ghanéenne. Un report justifié par le fait que deux nouvelles charges avaient été retenues contre porte-parole de Laurent Gbagbo, celles de conspiration de vol et de vol.

Le juge ghanéen, Aboagye Tandoh, avait demandé au procureur de mettre les documents relatifs à ces nouvelles charges à la disposition de l'avocat ghanéen de Justin Koné Katinan, Patrick Sogbodjor, afin qu'il prépare la défense de son client.

Agacement

L’audience du porte-parole de l'ex-président ivoirien, poursuivi par le gouvernement de son pays pour « crimes économiques », avait déjà été annulée deux fois, le 7 novembre et le 20 décembre. Des reports successifs qui agacent la défense de Katinan. « Depuis septembre, nous nous sommes rendu au tribunal neuf fois. Et à chaque fois, l’État a demandé que l’audience soit reportée pour leur permettre de regrouper les documents d’extradition », explique, Me Sogbodjor.

« Si la loi à laquelle nous croyons est respectée, alors mon client ne sera jamais extradé. C’est à l’État de produire les preuves sur lesquelles ils s’appuient pour accuser mon client », poursuit-il. Et de menacer : « S’il le faut, nous sommes prêt à aller jusqu’à la Cour suprême ».

Cette audience du 29 janvier intervient dix jours après l’arrestation à Accra et le transfert à Abidjan de Charles Blé Goudé. La rapidité avec laquelle les autorités ghanéennes ont autorisé son transfert en Côte d’Ivoire inquiète les membres du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) établis dans la capitale ghanéenne. Mais il est peu probable que cet évènement ait une incidence sur le cas Katinan. Contrairement à l'ex-« général de la rue » de Laurent Gbagbo, Katinan, exilé depuis 18 mois, bénéficie du statut de réfugié politique. Bien qu’il fasse l’objet d’un mandat d’arrêt international, il est protégé par la loi ghanéenne.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors du scrutin le[...]

Côte d'Ivoire : les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo se "retire" de la commission électorale

Le parti de l'ex-président Laurent Gbagbo a décidé samedi de "se retirer" de la nouvelle commission électorale chargée d'organiser la présidentielle de 2015 en Côte[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara sur les terres de son allié avant la présidentielle de 2015

Le président Alassane Ouattara entame dimanche une tournée dans le centre de la Côte d'Ivoire, une visite stratégique sur les terres de son principal allié à 13 mois de la[...]

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

 Six mois après son départ du poste de directeur général du groupe bancaire panafricain Ecobank, l'Ivoirien Thierry Tanoh a été nommé le 12 septembre aux côtés de[...]

Youssouf Bakayoko : en 2010, "les membres de la CEI n'ont pas tiré sur les Ivoiriens"

Les principaux partis de l'opposition ivoirienne ont décidé le 9 septembre de suspendre leur participation aux travaux de la Commission électorale indépendante (CEI), dénonçant la[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Laurent Gbagbo à la CPI confirmé de manière définitive

La Cour pénale internationale a confirmé jeudi de manière définitive qu'elle jugera l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo pour crimes contre l'humanité. La date d'ouverture du futur[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex