Extension Factory Builder
29/01/2013 à 07:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Justin Koné Katinan, Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Justin Koné Katinan, Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. © AFP

Reportée à plusieurs reprises, l'audience de Justin Koné Katinan doit se tenir ce mardi 29 janvier, à Accra. La justice ghanéenne va-t-elle enfin se prononcer sur l’extradition du porte-parole de Laurent Gbagbo, requête formulée par la Côte d’Ivoire ?

Pour les exilés ivoiriens au Ghana, y aura-t-il un avant et un après Charles Blé Goudé, dont la cavale à pris fin le 17 janvier à Accra ? Premier élément de réponse ce mardi 29 janvier, date à laquelle la justice ghanéenne doit se prononcer sur la demande d’extradition de Justin Koné Katinan, formulée par la Côte d’Ivoire. Le 17 janvier, son procès avait une nouvelle fois reporté par le tribunal d’Osu, un quartier de la capitale ghanéenne. Un report justifié par le fait que deux nouvelles charges avaient été retenues contre porte-parole de Laurent Gbagbo, celles de conspiration de vol et de vol.

Le juge ghanéen, Aboagye Tandoh, avait demandé au procureur de mettre les documents relatifs à ces nouvelles charges à la disposition de l'avocat ghanéen de Justin Koné Katinan, Patrick Sogbodjor, afin qu'il prépare la défense de son client.

Agacement

L’audience du porte-parole de l'ex-président ivoirien, poursuivi par le gouvernement de son pays pour « crimes économiques », avait déjà été annulée deux fois, le 7 novembre et le 20 décembre. Des reports successifs qui agacent la défense de Katinan. « Depuis septembre, nous nous sommes rendu au tribunal neuf fois. Et à chaque fois, l’État a demandé que l’audience soit reportée pour leur permettre de regrouper les documents d’extradition », explique, Me Sogbodjor.

« Si la loi à laquelle nous croyons est respectée, alors mon client ne sera jamais extradé. C’est à l’État de produire les preuves sur lesquelles ils s’appuient pour accuser mon client », poursuit-il. Et de menacer : « S’il le faut, nous sommes prêt à aller jusqu’à la Cour suprême ».

Cette audience du 29 janvier intervient dix jours après l’arrestation à Accra et le transfert à Abidjan de Charles Blé Goudé. La rapidité avec laquelle les autorités ghanéennes ont autorisé son transfert en Côte d’Ivoire inquiète les membres du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) établis dans la capitale ghanéenne. Mais il est peu probable que cet évènement ait une incidence sur le cas Katinan. Contrairement à l'ex-« général de la rue » de Laurent Gbagbo, Katinan, exilé depuis 18 mois, bénéficie du statut de réfugié politique. Bien qu’il fasse l’objet d’un mandat d’arrêt international, il est protégé par la loi ghanéenne.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Ouattara promet de se retirer après son second mandat, s'il est réélu

Côte d'Ivoire : Ouattara promet de se retirer après son second mandat, s'il est réélu

Le président ivoirien Alassane Ouattara ne briguera pas un troisième mandat s'il est réélu en octobre. Il entend respecter la Constitution de son pays, une promesse qu'il a faite devant l'Union africain[...]

Ces humoristes africaines qui brûlent les planches parisiennes

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Claudia Tagbo, Tatiana Rojo, Selavie Newway et[...]

Tatiana Rojo, la dame de fer

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Née en France, Tatiana Rojo a grandi en[...]

Claudia Tagbo, la bonne vivante

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Claudia Tagbo a conquis le public[...]

Serge Aurier (PSG) : "Tu ramènes la CAN en Côte d'Ivoire, et où est la gratitude ?"

Entretien avec l'ivoirien Serge Aurier, définitivement transféré au PSG.[...]

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des[...]

Le génie des "Maîtres de la sculpture de Côte d'Ivoire"

Voilà une heureuse habitude que semble prendre le musée du Quai Branly, à Paris : programmer des expositions internationales qui bousculent totalement l'approche actuelle de l'art africain [...]

Football : finalement, Yaya Touré poursuit l'aventure à Manchester City

Alors que son départ avait été annoncé, Yaya Touré, selon les médias britanniques, ne s'en ira pas à la saison prochaine : l'international ivoirien reste à Manchester City.[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers