Extension Factory Builder
28/01/2013 à 17:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un hélicoptère Gazelle français revient de Tombouctou, sur la base de Sévaré, le 28 janvier. Un hélicoptère Gazelle français revient de Tombouctou, sur la base de Sévaré, le 28 janvier. © AFP

Les armées française et malienne ont pris le contrôle total de Tombouctou, lundi 28 janvier. La veille au soir, elles avaient déclenché une opération terrestre et aérienne, maîtrisant rapidement l'aéroport et les différents accès menant à la mythique "Cité aux 333 saints".

Mis à jour à 18h45.

Contrôlée depuis neuf mois par les islamistes radicaux, la ville de Tombouctou, dont le patrimoine a été saccagé au nom de la charia, a été reprise lundi 28 janvier par les militaires français et maliens. « Les armées malienne et française sont entrées lundi après-midi dans la ville de Tombouctou », cité mythique du nord du Mali qu'elles contrôlent désormais totalement, a appris l'AFP de sources concordantes.

« L'armée malienne et l'armée française contrôlent totalement la ville de Tombouctou. Tout est sous contrôle », a déclaré un colonel de l'armée malienne qui n'a pas souhaité être nommé. L'information a été confirmée depuis Bamako par le maire de Tombouctou, Hallé Ousmane, qui a déclaré que sa ville venait de tomber au mains des Français et des Maliens, qui contrôlent désormais la « Boucle du Niger », située entre les deux principales villes du Nord, Tombouctou et Gao.

 

La carte de l'intervention militaire internationale au Mali :

 


Afficher L'intervention militaire étrangère au Mali sur une carte plus grande

Manuscrits brûlés

Soldats français et maliens avaient pris dans la nuit de dimanche à lundi le contrôle de l'aéroport et des principaux accès à la ville avant d'y entrer. Les militaires ont opéré une manoeuvre conjointe, terrestre et aérienne (largage de parachutistes), pour prendre le contrôle des accès de Tombouctou, ville-phare de l'islam en Afrique subsaharienne, située à 900 km au nord-est de Bamako.

Avant l'arrivée des soldats des deux armées, les islamistes ont détruit de précieux manuscrits conservés depuis des siècles dans cette ville classée au patrimoine mondial de l'humanité. L'Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba, abritant entre 60 000 et 100 000 manuscrits, dont certains remontent à l'ère pré-islamique, a été incendié par les islamistes. Il s'agit d'un « véritable crime culturel », a dénoncé le maire de la ville, qui a été la capitale intellectuelle et spirituelle de l'islam en Afrique aux XVe et XVIe siècles.

De son côté, le président français François Hollande a estimé lundi que la France et ses partenaires africains étaient en train de gagner la bataille au Mali, et qu'il appartiendrait aux forces africaines de poursuivre les terroristes au nord du pays. « Nous sommes en train de gagner cette bataille, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'Élysée, confirmant la reprise de Gao et Tombouctou. La France n'a pas vocation à rester au Mali. En revanche, notre devoir c'est de faire en sorte que nous puissons permettre aux forces africaines de donner au Mali une stabilité durable ».

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali a procédé à l'annulation de 130 permis de recherche et autorisations d'exploitation de carrière. Ce grand nettoyage concerne des projets sur lesquels aucun développement n'a ét&eac[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main au joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers