Extension Factory Builder
28/01/2013 à 16:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nizar Bahloul, directeur du site tunisien businessnews.com. Nizar Bahloul, directeur du site tunisien businessnews.com. © Businessnews.com

Un tribunal de l'Ariana (banlieue de Tunis) a condamné par contumace, le 8 janvier, à quatre mois de prison le directeur du site Businessnews.com dans une obscure affaire de diffamation datant de 2010, avant la chute de Ben Ali. L'intéressé s'est pourvu en appel.

Nizar Bahloul ne comprend pas. Le directeur du site businessnews.com a appris, il y a quelque jours, avoir été condamné le 8 janvier par contumace à quatre mois de prison par un tribunal de l'Ariana (banlieue de Tunis) pour diffamation. Il aurait relayé en 2010 des accusations de corruption portées contre l'ancien ambassadeur de Tunisie à Abou Dhabi.

« Cette affaire est devant la justice depuis 2011, (l'ex-ambassadeur) avait perdu ses recours, je ne comprends pas pourquoi nous n'avons pas été convoqués pour ce nouveau procès alors qu'on supposait l'affaire close », a déclaré Bahloul, lundi 28 janvier. Un deuxième procès sera organisé à sa demande « avant la fin février », a-t-il précisé. Ce pourvoi étant suspensif, le prévenu ne devrait pas être placé en détention.

« Le second procès devrait avoir lieu. Contacté par l'AFP, le ministère de la Justice n'a pas souhaité se prononcer sur cette affaire. « Le ministère ne se mêle pas d'une affaire où l'accusé peut encore faire appel », a déclaré Adel Riahi, le porte-parole du ministère, assurant ne pas pouvoir donner d'informations.

Détournements

En 2010, buisnessnews.com, alors considéré comme proche du pouvoir, avait publié un article accusant l'ambassadeur de Tunisie à Abou Dhabi, Ahmed Ben Mustapha, de détourner les salaires des employés de l'ambassade.

La famille du diplomate, qui avait été condamné à six ans de prison à l'époque avant d'être relaxé après la révolution, a expliqué que l'ex-ambassadeur avait été la victime d'un conflit avec la famille Ben Ali et que Nizar Bahloul s'était fait le porte-voix des accusations du régime. « Ahmed Ben Mustapha a été diffamé non seulement par Businessnews mais dans beaucoup d'autres journaux qui ont relayé l'affaire. L'honneur de la famille Ben Mustapha a été jetée en pâture à l'opinion publique », écrit Jamila, la sœur du diplomate, dans une tribune publiée dimanche par le site kapitalis.com. « Pour nous, justice a été rendue après des longues années de calvaire », a-t-elle ajouté.

La condamnation de Bahloul a été prononcée sur la base de l'article 128 du code pénal. Cet article, qui date de l’époque Ben Ali, prévoit des peines allant jusqu'à deux ans de prison pour des accusations sans fondement à l'adresse d'un fonctionnaire par voie de presse.

(Avec AFP)



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Mohamed Ben Cheikh, employé de l'ambassade de Tunisie en Libye, avait été enlevé le 21 mars à Tripoli. Un mois plus tard, un groupe jihadiste a publié une vidéo dans laquelle l'ota[...]

Tunisie - Star Wars : Dark Vador SDF ?

Le site de Onk el-Jmel, qui a servi de décor au tournage de Star Wars, est menacé par le sable. Les fans de la saga vont-ils se mobiliser pour le sauver ?[...]

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Moncef Marzouki a annoncé vendredi son intention de baisser son salaire des deux tiers.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Quand l'émir du Qatar bouscule le protocole tunisien

Lors de sa visite en Tunisie, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'émir du Qatar ne s'est pas encombré du protocole.[...]

Tunisie : les familles des martyrs de la révolution réclament plus de justice

Les familles des martyrs de la révolution se mobilisent mercredi dans la capitale tunisienne. Objectif : protester contre la sentence rendue en appel, le 11 avril, par le tribunal militaire de Tunis contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces