Extension Factory Builder
28/01/2013 à 14:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dieumerci Mbokani et Seydou Keita, deux stars de la RDC et du Mali. Dieumerci Mbokani et Seydou Keita, deux stars de la RDC et du Mali. © Reuters/DR

Le groupe B rendra son verdict à l’issue des rencontres Mali-RDC (à Durban) et Niger-Ghana (à Port Elizabeth). Les Aigles et les Blacks Stars sont en ballotage favorable, mais les Congolais ont largement les moyens de contrarier les plans du troisième de la dernière CAN.

Robert Nouzaret le confesse, Claude Le Roy « n’est pas sa tasse de thé. » Mais celui qui a déjà entraîné la RDC par le passé (mais aussi la Côte d’Ivoire et la Guinée) doit admettre que son ancienne équipe « est sans doute l’une de celles qui jouent le mieux depuis le début de la CAN, tous groupes confondus. Elle pratique un football offensif, techniquement intéressant, et elle peut tout à fait surprendre le Mali. »

Le choc entre les deux francophones s’annonce « indécis, même si les Maliens n’auront besoin que d’un point pour se qualifier. » Les Léopards, après leurs deux matches nuls face au Ghana (2-2, le 20 janvier) et le Niger (0-0, le 23 janvier) n’ont pas d’autre alternative que de s’imposer pour éviter à Claude Le Roy de subir sa première élimination au premier tour en sept phases finales de CAN.

Montée en puissance du Mali

« La RDC a les moyens de passer. Il y a des joueurs de qualité. D’ailleurs, quand je pense que le président de la fédération [Constant Omari, NDLR] me cassait les c… quand j’en étais sélectionneur pour que je fasse jouer majoritairement des locaux, et que Le Roy aligne surtout des mecs qui jouent en Europe, ça m’amuse », poursuit Nouzaret, également bien disposé à l’égard du Mali. « C’est une équipe qui monte en puissance. Elle a peut-être moins d’individualités qu’avant, mais son esprit collectif est meilleur. »

Une troisième équipe francophone est toujours concernée par la qualification pour les quarts de finale. « Mais malgré toute la sympathie que j’éprouve pour Gernot Rohr [le sélectionneur franco-allemand du Niger, NDLR], je ne pense pas que les Nigériens soient capables de battre le Ghana, un des favoris de la CAN. Ils font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont, mais cela me semble trop juste pour passer. »

Rohr : "Se surpasser"

Un avis que ne partage justement pas Rohr, même si le coach du Mena connaît l’écart entre son équipe et les Blacks Stars. « Il faudra se surpasser pour les battre. Le Niger progresse, mais depuis le début de la compétition, nous n’avons pas de réussite. » Il lui en faudra beaucoup, et également miser sur un match nul entre le Mali et la RDC, pour s’inventer un avenir de quart de finaliste.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Drague : le bal des faux-culs

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Ebola en Afrique de l'Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600[...]

Mali : mort d'un sous-officier de l'armée française, "victime d'un attentat suicide"

L'Élysée a annoncé mardi qu'un soldat français avait été tué au Mali, "victime d'un attentat-suicide", alors qu'il participait à une opération de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers