Extension Factory Builder
28/01/2013 à 12:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Oxfam se bat pour instaurer les bases d'un développement équitable et durable. Oxfam se bat pour instaurer les bases d'un développement équitable et durable. © DR

Faut-il limiter l'accumulation de capital ? Selon Oxfam, l'explosion du nombre de riches (en milliards de dollars) ces vingt dernières années expliquerait les difficultés à résoudre la crise mondiale et à éradiquer la pauvreté extrême.

Prendre aux riches pour donner aux pauvres ? L’idée n’est pas nouvelle mais elle reste, selon Oxfam, d'une brûlante actualité. Dans une note de presse publiée le 18 janvier intitulée Comment la richesse et les revenus extrêmes nous portent préjudice à tous, la confédération d’ONG analyse le coût économique et social de l’inégalité dans le monde.

Alors qu’une frange de plus en plus réduite de la population concentre toujours plus de richesses, les vertus d’une meilleure redistribution seraient, assure le document, de réduire la pauvreté, d’alimenter la demande, de stimuler l’activité et, au final, d’éviter, des explosions sociales un peu partout sur la planète…

Les chiffres cités à l’appui de cet argumentaire sont frappants. En 2012, le revenu des 100 personnes les plus riches du monde s’élevait à 240 milliards de dollars, assez pour éradiquer quatre fois la pauvreté extrême, affirme Oxfam. Coupables de favoriser spoliation et corruption, les paradis fiscaux abriteraient quant à eux 32 billions de dollars, soit un quart de la richesse mondiale. Leur fermeture pourrait générer un supplément de recettes fiscales de 189 milliards de dollars…

Croissance en berne

Publié au moment du Forum économique mondial de Davos, qui s’est tenu du 23 au 27 janvier, le document se nourrit de références institutionnelles (FMI, Banque Mondiale) et intellectuelles (les économistes Paul Krugman et Joseph Stiglitz). La démonstration d’Oxfam a pour but de prouver que la réduction de l’écart entre riches et pauvre est la solution à la croissance mondiale, en berne.

L’ONG appelle même à la fin de l’accumulation excessive de capital d’ici à 2025, la redistribution des richesses devant passer par le nivellement des fortunes excédant les 10 milliards de dollars. Car « les revenus du pourcent le plus riche ont connus une augmentation de 60% en vingt ans », s’alarment les auteurs de l’étude qui y voient un phénomène annonciateur de troubles sociaux.

Pays qui serait le plus concerné par ces menaces : l’Afrique du Sud, devenu la nation la plus inégalitaire au monde où « moins de 10 % de la population se partage près de 60% du revenu national », explique Oxfam. Et de conclure, alarmiste : « si rien n’est fait, un million de personnes supplémentaires seront poussées vers la pauvreté d’ici 2020 ».

________

Par Abdel Pitroipa (@AbdelPit)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Depuis quelques années, les pays africains francophones participent de plus en plus à des opérations et missions de paix dans le monde. "Jeune Afrique" vous propose de vérifier si votre &Eacut[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

Qatar National Bank en Afrique, maintenant, c'est du sérieux !

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

FAO : 805 millions de personnes souffrent (encore) de la faim dans le monde

Dans un rapport publié mardi, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué qu'environ 805 millions de personnes souffraient encore de la famine dans le monde, malgré[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

Sam Pa, très sulfureux intermédiaire

Depuis dix ans, le nom de ce businessman - et ancien espion chinois ? - apparaît dans de nombreux contrats miniers passés entre Pékin et l'Afrique. Son parcours sinueux commence en Angola[...]

À quoi sert Mme Zuma ?

Si Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), était japonaise, elle se confondrait en kokaishiteimass (excuses publiques) et courbettes contrites, avant de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex