Extension Factory Builder
28/01/2013 à 08:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des rebelles du M23 avanvent vers Kibumba, en juillet 2012. Des rebelles du M23 avanvent vers Kibumba, en juillet 2012. © AFP

À Kinshasa, les parlementaires de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL), réunis du 22 au 24 janvier, se sont accordés pour condamner l'action des groupes armés dans la région, principalement celle du M23 et des FDLR.

Parallèlement aux pourparlers difficiles entre le gouvernement congolais et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) à Kampala, les délégués de douze parlements (RDC, RCA, Congo-Brazzaville, Angola, Zambie, Tanzanie, Kenya, Soudan, Soudan du Sud, Rwanda, Burundi et Ouganda) se sont donnés rendez-vous à Kinshasa pour se pencher sur « les problèmes qui préoccupent la région » : situation sécuritaire à l'est de la RDC et en Centrafrique, les négociations entre les deux Soudans et la persistance des violences sexuelles.


Après trois jours d'âpres discussions, les parlementaires de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) sont parvenus le 24 janvier à adopter une déclaration commune et trois résolutions. « Comme on pouvait s'en douter, le Rwanda a une fois de plus joué au parrain protecteur des rebelles du M23 », a lâché un membre de la délégation congolaise à la sortie de la salle de réunion. Une preuve de plus que « Kigali est bien derrière ce mouvement rebelle », a-t-il tranché. Mais, pour les représentants du parlement rwandais, il était inadmissible que le forum « se borne à ne condamner que le M23 » alors qu'il existe plusieurs autres groupes armés actifs dans la partie orientale de la RDC.

M23 et FDLR dans le même sac

Des tractations se sont donc poursuivies toute la soirée pour aboutir à la condamnation par tous des « violations graves des droits de l'homme et des règles de base du droit international humanitaire perpétrées à Goma et dans le Nord-Kivu par le mouvement rebelle M23, les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et autres », invitant le Conseil de sécurité des Nations unies à « procéder dans le meilleur délai […] à la requalification du mandat de la Mission de l'ONU au Congo (Monusco) afin de lui permettre d'imposer la paix en cas de nécessité ».

À en croire le secrétaire exécutif de la CIRGL, Ntumba Luamba, le Conseil de sécurité de l'ONU adoptera, « d'ici le mois de février », la résolution sur le déploiement d'une Force internationale neutre à l'est de la RDC. Autrement dit, « si le M23 refuse de s'inscrire dans la logique de paix et de réconciliation telle que fixée par les chefs d'État de la région, il sera considéré comme une force négative par la Force internationale neutre », a-t-il déclaré.

Les parlementaires de la région ont également demandé aux gouvernements de leurs pays respectifs de « poursuivre les efforts et actions en cours pour l'élimination totale des activités criminelles et terroristes de la LRA en République centrafricaine ». Un appel leur a été aussi lancé pour « combattre efficacement les violences sexuelles » dans la région.

----

Par Trésor Kibangula, envoyé spécial à Kinshasa
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : l'ONU souhaite la reprise de la coopération avec l'armée pour combattre les FDLR

RDC : l'ONU souhaite la reprise de la coopération avec l'armée pour combattre les FDLR

En froid avec Kinshasa, les Nations unies souhaitent relancer la coopération "le plus vite possible" avec l'armée afin de neutraliser les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwa[...]

RDC : Filimbi, drôles de révolutionnaires !

Les jeunes militant prodémocratie arrêtés par les autorités congolaises présentent des profils qui ne collent pas, mais alors pas du tout, avec le portrait qu'en fait Kinshasa. Explications.[...]

Kyungu wa Kumwanza : "La RDC doit privilégier les échéances électorales importantes"

De retour de Kinshasa, où il a pris part la semaine dernière à la réunion du bureau politique de la coalition au pouvoir, convoquée par le président Joseph Kabila, Antoine Gabriel Kyungu[...]

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130128000403 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130128000403 from 172.16.0.100