Extension Factory Builder
25/01/2013 à 18:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'exploitation gazière algérienne d'In Amenas. L'exploitation gazière algérienne d'In Amenas. © AFP

Une semaine après la prise d’otages perpétuée par un commando terroriste sur le site gazier de Tiguentourine, aucun bilan officiel définitif n’a été fourni par les autorités algériennes. Selon les dernières déclarations du Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, au moins 37 otages étrangers, un agent de sécurité algérien et 29 ravisseurs ont été tués.

Samedi 19 janvier, à la mi-journée, les membres du GIS (Groupe d’intervention spéciale), les forces spéciales algériennes, lancent l’assaut final contre les derniers terroristes encore retranchés dans l’usine du site gazier de Tiguentourine. Les onze ravisseurs exécutent sept ressortissants étrangers avant d’être abattus par les soldats algériens. La prise d’otages d’In Amenas est terminée.

Le surlendemain, lundi 21 janvier, le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal tient une conférence de presse à Alger. Après quatre jours de confusions, il livre un  bilan officiel et provisoire du nombre de victimes de l’attaque terroriste d’In Amenas. D’après lui, au moins 37 otages étrangers, un agent de sécurité algérien et 29 ravisseurs ont été tués. Cinq jours plus tard, les autorités algériennes n’ont pas communiqué de nouvelles estimations et le bilan humain reste encore très flou.

  • Qui sont les victimes ?

D’après nos calculs, 30 étrangers tués lors de l’attaque d’In Amenas ont été identifiés par leurs chancelleries respectives. Parmi eux figurent :

-    10 Japonais
-    8 Philippins
-    3 Américains
-    3 Britanniques et 1 résident en Grande-Bretagne
-    2 Norvégiens
-    2 Roumains
-    1 Français

Sept travailleurs expatriés manquent toujours à l’appel. Il s’agirait de 3 Norvégiens, 3 Britanniques et 1 Philippin. Lors de l’attaque du site gazier d’In Amenas, trois membres du commando terroriste ont réussi à prendre la fuite. Les forces de sécurité algériennes les soupçonnent d’avoir capturé une partie de ces étrangers portés disparus.

L’agent de sécurité tué par les jihadistes est Mohamed Amine Lahmar, un Algérien de 31 ans originaire de Tiaret. Posté à l’entrée du site gazier, il a tenté de repousser l’assaut avant de succomber sous les balles des islamistes radicaux.

  • Combien de rescapés ?

Le week-end dernier, les autorités algériennes avaient annoncé que 107 expatriés et 685 Algériens avaient pu être libérés. Parmi les otages étrangers libérés, dont le rapatriement a été officialisé par leurs gouvernements respectifs, se trouvent :

-    22 Britanniques
-    12 Philippins
-    8 Norvégiens
-    7 Américains
-    7 Japonais
-    3 Belges
-    3 Français
-    3 Malaisiens
-    3 Turcs
-    1 Irlandais
-    1 Autrichien

  • Combien de preneurs d’otages tués ou capturés ?

Du côté des preneurs d’otages, Alger a annoncé que 29 terroristes, d'au moins six nationalités différentes, avaient été tués lors de l’assaut des forces spéciales algériennes. Parmi les jihadistes identifiés figureraient :

-    11 Tunisiens
-    3 Algériens
-    2 Nigériens
-    2 Canadiens
-    1 Mauritanien
-    Des Égyptiens et des Maliens feraient également partie du commando.

Enfin, d’après l’hebdomadaire français Paris Match, qui cite des sources proches du renseignement algérien, cinq ravisseurs auraient été faits prisonniers et non trois comme précédemment annoncé.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa décou[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

CAN 2015 : le Ghana renverse l'Algérie au bout du temps additionnel !

Dans un match fermé, les Black Stars ont surpris l'Algérie à la dernière seconde grâce à leur attaquant vedette Asamoah Gyan. Grâce à ce succès, le Ghana passe devant[...]

Algérie - CAN 2015 : M'Bolhi, la solitude du gardien de but

Malgré sa remarquable prestation lors du dernier Mondial au Brésil, Raïs M'Bolhi, le portier de l'équipe nationale de football, demeure méconnu et sous-coté. Mais une belle CAN avec[...]

Omar Belhouchet : "Nous n'excluons pas un retour des violences contre les journalistes algériens"

Omar Belhouchet est directeur du quotidien francophone "El Watan". Dans les années 1990, il a fait l’objet de deux tentatives d’assassinat de la part des groupes islamiques armés. Dans cet[...]

Kaddour Hadadi : Citizen HK

Musicien fidèle à ses idéaux et romancier engagé, le chti aux origines algériennes ne lâche rien.[...]

CAN 2015 : Les binationaux au coeur de la stratégie sportive de l'Algérie

L'équipe algérienne compte 16 joueurs binationaux, qui possèdent à la fois les nationalités française et algérienne. Un phénomène qui n'est pas le fruit du hasard,[...]

La guerre islamiste en France : An I

Boualem Sansal est un écrivain algérien, auteur notamment de six romans et de plusieurs essais dont le dernier, très remarqué et publié en 2013 : "Gouverner au nom d'Allah"[...]

CAN 2015 : L'Algérie brise la malédiction

Les Fennecs ont dominé l'Afrique du Sud lundi soir (3-1) dans le deuxième match du groupe C. C'est la première fois que l'Algérie remporte son match d'ouverture de la CAN depuis 1990, et la[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130125182055 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130125182055 from 172.16.0.100