Extension Factory Builder
28/01/2013 à 14:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Carte des prises d'otage en Afrique. Carte des prises d'otage en Afrique. © Jeune Afrique

Les prises d’otages en Afrique sont en nette augmentation depuis six ans. Si les enlèvements au Sahel sont beaucoup relatés, parce qu’ils visent en grande partie des étrangers, d’autres zones du continent sont également touchées par ce phénomène.

La sanglante prise d’otages à In Amenas, fin janvier, en Algérie, est venue s’ajouter à la longue liste d’enlèvements déjà réalisée par les islamistes radicaux. Une pratique de plus en plus utilisée depuis qu’ils ont pris pied au Sahel. Cependant, des kidnappings sont aussi répertoriés sur d’autres parties du continent. Et les victimes ne sont pas toutes occidentales. Loin s’en faut.

Dans les cas les plus médiatisés, les revendications des preneurs d’otages sont, en général, d’ordre politique. En Centrafrique, par exemple, l’Armée de résistance du Seigneur, (LRA), en rébellion contre le gouvernement ougandais, a enlevé, le 19 janvier 2010, des enfants pour les enrôler. Ou encore, en Côte d‘Ivoire, le 4 avril 2011, le rapt du directeur du Novotel d’Abidjan, le Français Stéphane Frantz di Rippel ainsi que son compatriote Yves Lambelin, à l’époque de vives tensions entre la France et le président sortant Laurent Gbagbo.

Mais la majorité des revendications est financière. C’est le cas actes de pirateries maritimes, dont le nombre a explosé depuis six ans, en Somalie notamment. Contre la libération des otages étrangers, de grosses rançons sont exigées. Toutefois, le Bureau Maritime international (IBM) note également une nette augmentation des détournements des navires commerciaux pour saisir directement les marchandises.

Autre évolution récente : la multiplication des actes de piraterie dans le Golfe de Guinée. En 2012, le Bureau maritime international désignait l’Afrique de l’ouest « nouvelle zone de piraterie plus violente », avec 26 prises d’otages et 58 tentatives d’enlèvements concentrés seulement au Nigéria.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Afrique Subsaharienne

L'OMS confirme la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria

L'OMS confirme la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria

"L'épidémie (d'Ebola) a été stoppée au Nigeria. Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé", a déclar&eacu[...]

Gabon : petits ajustements pour grande échéance

Les piliers du gouvernement gabonais ont été maintenus dans leurs fonctions, le 3 octobre, mais ils ont senti passer le vent du boulet. Le chef de l'État Ali Bongo Ondimba est bien[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Sénégal - Macky Sall : "Mes principaux adversaires ne sont pas Wade et consorts, ce sont les inégalités sociales"

Réformes, Wade père et fils, procès Habré, Ebola, diplomatie... Macky Sall, le chef de l'État sénégalais répond à toutes nos questions, et défend son [...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

Nigeria : débarrassé d'Ebola, le pays est "mieux préparé" en cas de nouvelle épidémie

Trois mois après l'arrivée au Nigeria du premier malade d'Ebola, l'épidémie, enrayée, a fait un nombre limité de victimes dans le pays le plus peuplé d'Afrique grâce[...]

Centrafrique : médiation internationale à Bangui après les violences

Une délégation de la médiation internationale dans la crise centrafricaine était en visite à Bangui, samedi, pour rencontrer autorités et groupes armés afin de "ramener le[...]

Madagascar : une manifestation de soutien à Ravalomanana dispersée par la police

Une manifestation de soutien à Marc Ravalomanana, l'ancien président malgache, placé en résidence surveillée, a été dispersée samedi par la police au prix de quelques[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers