Extension Factory Builder
28/01/2013 à 14:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Carte des prises d'otage en Afrique. Carte des prises d'otage en Afrique. © Jeune Afrique

Les prises d’otages en Afrique sont en nette augmentation depuis six ans. Si les enlèvements au Sahel sont beaucoup relatés, parce qu’ils visent en grande partie des étrangers, d’autres zones du continent sont également touchées par ce phénomène.

La sanglante prise d’otages à In Amenas, fin janvier, en Algérie, est venue s’ajouter à la longue liste d’enlèvements déjà réalisée par les islamistes radicaux. Une pratique de plus en plus utilisée depuis qu’ils ont pris pied au Sahel. Cependant, des kidnappings sont aussi répertoriés sur d’autres parties du continent. Et les victimes ne sont pas toutes occidentales. Loin s’en faut.

Dans les cas les plus médiatisés, les revendications des preneurs d’otages sont, en général, d’ordre politique. En Centrafrique, par exemple, l’Armée de résistance du Seigneur, (LRA), en rébellion contre le gouvernement ougandais, a enlevé, le 19 janvier 2010, des enfants pour les enrôler. Ou encore, en Côte d‘Ivoire, le 4 avril 2011, le rapt du directeur du Novotel d’Abidjan, le Français Stéphane Frantz di Rippel ainsi que son compatriote Yves Lambelin, à l’époque de vives tensions entre la France et le président sortant Laurent Gbagbo.

Mais la majorité des revendications est financière. C’est le cas actes de pirateries maritimes, dont le nombre a explosé depuis six ans, en Somalie notamment. Contre la libération des otages étrangers, de grosses rançons sont exigées. Toutefois, le Bureau Maritime international (IBM) note également une nette augmentation des détournements des navires commerciaux pour saisir directement les marchandises.

Autre évolution récente : la multiplication des actes de piraterie dans le Golfe de Guinée. En 2012, le Bureau maritime international désignait l’Afrique de l’ouest « nouvelle zone de piraterie plus violente », avec 26 prises d’otages et 58 tentatives d’enlèvements concentrés seulement au Nigéria.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Afrique Subsaharienne

Centrafrique : des militaires tchadiens pour la sécurité de Catherine Samba-Panza ?

Centrafrique : des militaires tchadiens pour la sécurité de Catherine Samba-Panza ?

La présidente centrafricaine par intérim, Catherine Samba-Panza, souhaiterait que sa sécurité soit assurée par un contingent de militaires tchadiens.[...]

Moussa Mara : "Il n'y aura pas de prime à l'impunité" au Mali

Les priorités du Premier ministre malien, Moussa Mara ? La réforme territoriale, la reprise de l'aide du FMI et les négociations avec les groupes armés. Un domaine où il joue la carte de[...]

Côte d'Ivoire : pour l'accusation, Blé Goudé est responsable "de certains des pires crimes"

L'audience de confirmation des charges retenues contre Charles Blé Goudé devant la CPI a débuté lundi à la Haye. Elle doit se poursuivre jusqu'à jeudi.[...]

Séance académique

Un après-midi de septembre, quelque part à Kinshasa, une école supérieure de commerce est en effervescence. La raison en est simple : des étudiants doivent défendre leur travail[...]

Centrafrique : à la Séléka, c'est chacun pour soi

Elle contrôle encore plus de la moitié du territoire, mais jamais l'ancienne rébellion Séléka n'a été aussi divisée. Ses chefs historiques, Michel Djotodia et Noureddine[...]

Nigeria : T.B. Joshua, prophète de malheur

Sous le feu des critiques après l'effondrement d'un bâtiment abritant son Église, l'évangélique nigérian crie au complot.[...]

Niger : mandat d'arrêt contre Hama Amadou

La justice nigérienne a émis un mandat d'arrêt à l'encontre du président de l'Assemblée nationale, Hama Amadou.[...]

Criminalité au Togo : série noire de braquages meurtriers à Lomé

En moins de deux mois, plusieurs braquages sanglants ont secoués Lomé. Ce qui relance la question de l’insécurité grandissante dans la capitale togolaise.[...]

Sénégal - Procès Wade : en attendant Bibo Bourgi

Au Sénégal, le procès de Karim Wade reste suspendu à l'état de santé d'Ibrahim Aboukhalil, alias Bibo Bourgi.[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers