Extension Factory Builder
23/01/2013 à 08:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou devant ses partisans à Tel Aviv, le 23 janvier. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou devant ses partisans à Tel Aviv, le 23 janvier. © AFP

Selon les chiffres publiés mercredi 23 janvier par la commission centrale électorale, les blocs de droite et de centre gauche sont à égalité à l'issue du décompte de 99,5% des bulletins de vote des élections législatives en Israël. En tant que chef de file de la formation la plus importante, M. Netanyahou est le mieux placé, en dépit de sa contre-performance, pour être désigné par le président Shimon Peres pour former le prochain gouvernement.

Le bloc de droite, mené par Likoud-Israël Beiteinou, et le bloc de centre gauche, comprenant notamment le parti Yesh Atid - qui a créé la surprise - et les partis arabes, obtiennent chacun 60 sièges, selon les chiffres publiés sur le site internet de la commission centrale électorale.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou devrait conserver son poste mais paraît très affaibli. Selon les chiffres publiés par la commission électorale, la coalition Likoud-Israël Beiteinou de Netanyahou obtient 31 sièges sièges contre 42 dans le précédent Parlement.

L'ex-journaliste Yaïr Lapid (en photo ci-contre) devrait se voir proposer un des trois grands ministères : la Défense, les Affaires étrangères ou les Finances. Le nouveau parti centriste qu’il a fondé, Yesh Atid, devient la deuxième formation du pays avec 19 députés sur 120, devant le Parti travailliste de Shelly Yachimovich, qui obtient 15 sièges contre 13 dans le Parlement sortant.

Légère déception toutefois pour Tzipi Livni, l'ex-ministre des Affaires étrangères à la tête du mouvement centriste HaTnouha, qui a fait campagne pour la relance du processus de paix avec les Palestiniens. Sa formation n'est créditée que de 6 députés.

Gouvernement "le plus large possible"

C’est donc l’extrême droite qui tire les marrons du feu en permettant à Netanyahou de conserver son poste. Au total, le bloc de droite formé par le Likoud-Israël Beiteinou de Netanyahou, allié avec les partis religieux ultra-orthodoxes sépharade Shass (11) et ashkénaze Judaïsme unifié de la Torah (7) et avec le Foyer Juif de Naftali Bennett (11), dispose d'une très courte majorité de 60 élus sur 120.

Le  Foyer juif, qui prône une accélération de la colonisation dans les Territoires palestiniens, réalise également une percée avec 11députés, mais moins importante que prévu par certains sondages.

Après la publication des premières estimations, mardi, Netanyahou a remercié les Israéliens de l'avoir réélu, dans un message posté sur sa page Facebook, et est allé à la rencontre de ses partisans à Tel Aviv, dans la soirée. « Les résultat des élections offrent une occasion de procéder à des changements auxquels aspirent les Israéliens. J'ai l'intention de mener ce changement et dans ce but j'ai l'intention de former le gouvernement le plus large possible », a-t-il déclaré. « Le premier défi auquel sera confronté le prochain gouvernement reste et demeurera d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire », a-t-il martelé.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Gaza - Hamas : Mohamed Deif, le 'chat aux neuf vies'

Gaza - Hamas : Mohamed Deif, le "chat aux neuf vies"

En échappant au missile israélien qui le visait à Gaza, le chef militaire du Hamas a encore justifié son surnom. Sa famille a eu moins de chance.[...]

Gaza - ONU : Schabas, juge et partisan ?

Le choix du Canadien William Schabas pour prendre la tête de la Commission d'enquête sur les violations du droit international à Gaza lors du dernier conflit suscite une levée de boucliers à[...]

Irak : la politique de la terre brûlée selon l'État islamique

Des jihadistes ont mis le feu jeudi à un champ pétrolier qu'ils contrôlaient dans le nord de l'Irak, avant de battre en retraite alors que les forces kurdes les attaquaient dans le même secteur.[...]

Gaza : un cessez-le-feu permanent met fin à la guerre entre Israël et Palestiniens

Israël et les Palestiniens ont annoncé mardi un accord pour un cessez-le-feu permanent dans la bande de Gaza. En cinquante jours, cette guerre a fait plus de 2 100 morts palestiniens et 70 côté[...]

Gaza : les Palestiniens annoncent un cessez-le-feu permanent avec Israël

Un accord pour un cessez-le-feu permanent a été trouvé mardi au Caire pour mettre fin à cinquante jours de guerre entre le Hamas et Israël dans la bande de Gaza.[...]

Syrie : libération d'un otage américain enlevé il y a deux ans par Al-Qaïda

Le secrétaire d’État américain John Kerry a annoncé dimanche la libération de Peter Theo Curtis, un ressortissant américain enlevé il y a deux ans par la branche[...]

État islamique : 5 pays arabes s'unissent pour lutter contre les jihadistes

L'Arabie saoudite, le Qatar, l’Égypte, les Émirats arabes unis et la Jordanie ont convenu dimanche de la nécessité de lutter contre les jihadistes de l'État islamique (EI).[...]

Gaza : le Hamas exécute dix-huit "collaborateurs" d'Israël

Dix-huit hommes accusés d’avoir "collaboré" avec Israël ont été exécutés vendredi dans la bande de Gaza selon la télévision du Hamas.[...]

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien[...]

Le convoi braqué à Paris était celui du fils "favori" de feu le roi Fahd d'Arabie saoudite

Le prince saoudien dont le convoi a été attaqué dimanche soir à Paris n’est autre que Abdelaziz ben Fahd, richissime playboy de 41 ans et "fils favori" du roi défunt. Les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex