Extension Factory Builder
23/01/2013 à 08:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou devant ses partisans à Tel Aviv, le 23 janvier. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou devant ses partisans à Tel Aviv, le 23 janvier. © AFP

Selon les chiffres publiés mercredi 23 janvier par la commission centrale électorale, les blocs de droite et de centre gauche sont à égalité à l'issue du décompte de 99,5% des bulletins de vote des élections législatives en Israël. En tant que chef de file de la formation la plus importante, M. Netanyahou est le mieux placé, en dépit de sa contre-performance, pour être désigné par le président Shimon Peres pour former le prochain gouvernement.

Le bloc de droite, mené par Likoud-Israël Beiteinou, et le bloc de centre gauche, comprenant notamment le parti Yesh Atid - qui a créé la surprise - et les partis arabes, obtiennent chacun 60 sièges, selon les chiffres publiés sur le site internet de la commission centrale électorale.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou devrait conserver son poste mais paraît très affaibli. Selon les chiffres publiés par la commission électorale, la coalition Likoud-Israël Beiteinou de Netanyahou obtient 31 sièges sièges contre 42 dans le précédent Parlement.

L'ex-journaliste Yaïr Lapid (en photo ci-contre) devrait se voir proposer un des trois grands ministères : la Défense, les Affaires étrangères ou les Finances. Le nouveau parti centriste qu’il a fondé, Yesh Atid, devient la deuxième formation du pays avec 19 députés sur 120, devant le Parti travailliste de Shelly Yachimovich, qui obtient 15 sièges contre 13 dans le Parlement sortant.

Légère déception toutefois pour Tzipi Livni, l'ex-ministre des Affaires étrangères à la tête du mouvement centriste HaTnouha, qui a fait campagne pour la relance du processus de paix avec les Palestiniens. Sa formation n'est créditée que de 6 députés.

Gouvernement "le plus large possible"

C’est donc l’extrême droite qui tire les marrons du feu en permettant à Netanyahou de conserver son poste. Au total, le bloc de droite formé par le Likoud-Israël Beiteinou de Netanyahou, allié avec les partis religieux ultra-orthodoxes sépharade Shass (11) et ashkénaze Judaïsme unifié de la Torah (7) et avec le Foyer Juif de Naftali Bennett (11), dispose d'une très courte majorité de 60 élus sur 120.

Le  Foyer juif, qui prône une accélération de la colonisation dans les Territoires palestiniens, réalise également une percée avec 11députés, mais moins importante que prévu par certains sondages.

Après la publication des premières estimations, mardi, Netanyahou a remercié les Israéliens de l'avoir réélu, dans un message posté sur sa page Facebook, et est allé à la rencontre de ses partisans à Tel Aviv, dans la soirée. « Les résultat des élections offrent une occasion de procéder à des changements auxquels aspirent les Israéliens. J'ai l'intention de mener ce changement et dans ce but j'ai l'intention de former le gouvernement le plus large possible », a-t-il déclaré. « Le premier défi auquel sera confronté le prochain gouvernement reste et demeurera d'empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire », a-t-il martelé.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Conflit israélo-palestinien : le médiateur égyptien marche sur des oeufs

Conflit israélo-palestinien : le médiateur égyptien marche sur des oeufs

Le Caire considère le Hamas à la fois comme une organisation terroriste et comme un rempart contre les jihadistes. Une position qui rend la médiation égyptienne difficile dans le conflit isra&e[...]

Conflit israélo-palestinien : de l'audace !

Ofer Bronchtein est président du Forum international pour la paix, ancien conseiller de Yitzhak Rabin.[...]

Gaza : Israël accusé de possibles crimes de guerre par l'ONU

Alors que débute la troisième semaine de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a demandé une enquête sur les possibles[...]

Plus de 600 morts à Gaza, les compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

Alors que l'offensive israélienne sur la bande de Gaza se poursuivait mercredi, le bilan des combats a atteint au moins 636 morts côté palestinien et 31 côté israélien.[...]

Conflit israélo-palestinien : le nid de guêpes

Le conflit israélo-palestinien est monté d'un cran avec l'invasion de Gaza par Tsahal. Alors que les extrémistes de chaque bord soufflent sur les braises, le risque est grand, pour le Hamas et le[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée,[...]

Vidéo : 3 minutes pour comprendre l'absurdité du conflit israélo-palestinien

Dans le cadre d'un projet d'animation, la dessinatrice américaine Nina Paley a mis en scène l'absurdité du conflit entre Palestiniens et Israéliens. Et, au-delà, de toutes les violences que la[...]

Gaza : Israël accusé de "crime de guerre" après le pilonnage sanglant de Chajaya

Les dirigeants palestiniens et la Ligue arabe ont accusé Israël d'avoir commis un "crime de guerre" et un "massacre" en pilonnant dimanche Chajaya, une banlieue de Gaza, faisant des dizaines de[...]

Israël intensifie son pilonnage sur Gaza, au moins 27 morts dimanche

Des milliers d'habitants fuyaient dimanche l'est de la ville de Gaza, où de nombreux morts et blessés jonchaient les rues, après une nouvelle intensification de l'offensive israélienne sur l'enclave[...]

Une journée encore sanglante à Gaza, Israël et le Hamas s'affrontent

L’opération israélienne contre le Hamas à Gaza connaissait l'une de ses journées les plus sanglantes samedi, avec 41 Palestiniens tués au douzième jour de l'offensive[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers