Extension Factory Builder
21/01/2013 à 22:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ellen Johnson-Sirleaf envoie des troupes au Mali. Ellen Johnson-Sirleaf envoie des troupes au Mali. © AFP/Gordon

Le Liberia enverra « bientôt » des troupes au Nord-Mali. Le pays devient ainsi le onzième à contribuer à la Mission internationale de soutien au Mali (Misma).

Ellen Johnson-Sirleaf, la présidente du Liberia et chef des armées l’a annoncé à l’issue du sommet extraordinaire de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui s’est tenu à Abidjan, le 19 janvier : son pays contribuera à la Misma et viendra en aide aux troupes maliennes pour libérer le nord du pays.

La décision a été officialisée sur le site du ministère de l’Information libérien, ce lundi 21 janvier. « Pour la première fois de son histoire récente, le Liberia enverra des troupes participer à une opération de maintien de la paix. Nous nous sommes engagés à ce qu’un peloton libérien soit intégré à l’un des bataillons opérant au Mali », a également déclaré Johnson-Sirleaf à la presse libérienne.

Une proposition « très bien reçue » par les pays voisins, selon la présidente - malgré le manque de formation de l’armée libérienne et sa « mauvaise » réputation dans la région. Elle est aussi historique : la dernière contribution du Liberia à une force de maintien de paix remonte aux années 1960, lors de la crise congolaise. 

La présidente libérienne a estimé cette participation à la Misma nécessaire pour témoigner de sa solidarité envers le peuple malien, les pays de la Cedeao et ceux qui ont aidé le Liberia lors des quinze années de guerre civile. « Aujourd’hui, il est temps de redonner un peu de ce que nous avons reçu », a-t-elle ajouté.

Le nombre de soldats libériens et le calendrier de leur déploiement n’ont pas encore été rendus public.

En plus du Tchad, neuf pays ouest-africains ont déjà annoncé leur participation à la Misma : le Nigeria, le Togo, le Niger, le Burkina Faso, le Sénégal, le Bénin, la Guinée, le Ghana, la Côte d’Ivoire.
Au total, plus de 5 600 soldats africains devraient être déployés au Mali. Près de 2 000 d’entre eux devraient arriver avant le 26 janvier, soit autant que le nombre de soldats français déjà présents sur place aujourd’hui.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libéria

Liberia : le TSSL refuse d'envoyer Charles Taylor purger sa peine au Rwanda

Liberia : le TSSL refuse d'envoyer Charles Taylor purger sa peine au Rwanda

L'ex-président libérien Charles Taylor purgera la fin de sa peine en Angleterre, où il est détenu depuis sa condamnation à cinquante ans de prison pour crimes contre l'humanité. Le Tribu[...]

Ebola : premier test positif au Liberia depuis un mois

Le Liberia a annoncé vendredi la découverte à Monrovia d'un nouveau malade infecté par Ebola, le premier cas depuis un mois dans le pays qui était sur le point de déclarer la fin de[...]

Ebola, un an après, au-delà du défi humanitaire, le drame des enfants

Adama Coulibaly est directeur régional de Plan international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le Liberia a démarré le décompte des 42 jours sans aucun cas depuis le 5 mars. Si aucun[...]

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed : "Contre Ebola, l'ultime étape est la plus difficile"

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed est chef de la mission des Nations unies pour l'action d'urgence contre Ebola. Pour lui, l'urgence est de "traiter les poches de résistance dans les communautés qui[...]

La tetrandrine issue d'une plante chinoise stoppe la réplication d'Ebola chez des souris

Connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, immunologiques et antiallergiques, la tetrandrine pourrait bien aussi stopper le virus Ebola dans son processus d'infection humaine. C'est ce que rapporte une [...]

Le Liberia annonce ne plus avoir aucun malade d'Ebola dans ses centres de traitement

Le gouvernement du Liberia a annoncé jeudi ne plus avoir de malades d'Ebola sous traitement dans ses centres de soin. Mais le pays n'est pas encore à l'abri d'une reprise de l'épidémie.[...]

Le favipiravir ou Avigan, une vraie piste thérapeutique contre le virus Ebola ?

Pour la première fois testé sur l'Homme, un antiviral aux résultats mitigés pourrait, somme toute, être une piste thérapeutique contre le virus Ebola.[...]

Ebola : à Bruxelles, les pays touchés demandent un "plan Marshall" pour se relever

Alors que l'épidémie d'Ebola s'éternise en Afrique de l'Ouest, une conférence des acteurs de la lutte contre le virus s'est tenu ce mardi à Bruxelles. Les trois pays les plus touchés[...]

Ebola : l'épidémie "n'est pas terminée" au Liberia, prévient Kerry

L'épidémie Ebola n'est "pas terminée" au Liberia même si le nombre d'infections s'est énormément réduit, a prévenu vendredi le secrétaire d'Etat[...]

Ebola : départ des soldats américains d'Afrique de l'Ouest d'ici à la fin avril

Le dispositif américain de soutien à la lutte contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest va être considérablement allégé, ont annoncé mardi les [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130121225051 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130121225051 from 172.16.0.100