Extension Factory Builder
21/01/2013 à 15:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des otages entourés d'islamistes armés à Teguentourine. Des otages entourés d'islamistes armés à Teguentourine. © Ennahar TV/AFP

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a annoncé lundi 21 janvier que 37 étrangers, un Algérien et 29 assaillants ont été tués lors de l'attaque et de la prise d'otages sur le site gazier d'In Amenas. D'après lui, le commando terroriste est arrivé du nord du Mali.

Mis à jour à 19h00.

Comme l'avait laissé entendre les autorités algériennes, le nouveau bilan officiel - et toujours provisoire - du nombre d'otages tués à In Amenas a été revu à la hausse. Lors d'une conférence de presse, lundi, à Alger, le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a annoncé que 37 étrangers, un Algérien et 29 assaillants avaient été tués lors de l'attaque et de la prise d'otages sur le site gazier du sud-est du pays.

« Trente-sept étrangers de huit nationalités différentes ont été tués lors de cet épisode sanglant qui a duré quatre jours », a déclaré le Premier ministre. En outre, un Algérien a été tué, soit en tout 38 victimes. « Il s'agit d'un bilan provisoire », a-t-il poursuivi, ajoutant que « de nombreux étrangers » avaient été abattus d'une balle dans la tête. Cinq étrangers sont toujours portés disparus après l'attaque qui s'est déroulée de mercredi à samedi dans le gigantesque complexe gazier d'In Amenas.

Nord du Mali

Abdelmalek Sellal n'a pas donné de précision quant à la nationalité des victimes. Parmi les étrangers confirmés morts par leurs pays figurent un Français, un Américain, deux Roumains, trois Britanniques, six Philippins et sept Japonais. Un premier bilan officiel samedi soir donnait 23 personnes tuées, des étrangers et des Algériens.

« Du côté des preneurs d'otages, 29 d'entre eux ont été tués et trois arrêtés », selon le Premier ministre. « Les 32 terroristes sont venus du nord du Mali », a-t-il précisé.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : haro sur le divorce !

Algérie : haro sur le divorce !

À l'occasion de la Journée de la femme, Abdelaziz Bouteflika a appelé son gouvernement à réviser le code de la famille. Notamment certaines dispositions particulièrement rétrogr[...]

Algérie : le secteur automobile marque le pas

Fréquentation en baisse, ventes modestes, le Salon de l'automobile d'Alger qui vient de s'achever a été à l'image du marché : en recul progressif depuis les années fastes de 2011-2012.[...]

Algérie : le procès de l'autoroute Est-Ouest reporté

Le tribunal criminel d'Alger a décidé, mercredi, de reporter le procès de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest à une autre session. Explications.[...]

Robert Mugabe en visite d'État en Algérie

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est arrivé hier à Alger pour une visite d'État de trois jours, à l'invitation du président algérien, Abdelaziz Bouteflika.[...]

Algérie : Yacef Saadi et son compte en Suisse

 Héros de la guerre d'indépendance de l'Algérie, le sénateur Yacef Saadi est détenteur d'un compte bancaire ouvert en Suisse en avril 2006. "Jeune Afrique" présente en[...]

Mali : la résolution de la crise du Nord, thème officieux de la visite officielle d'IBK à Alger

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a entamé dimanche un voyage officiel de trois jours en Algérie. Il sera particulièrement question du fragile processus de paix malien, dans lequel Alger[...]

Algérie : Cheikh Sidi Bémol Broc'n'roll

Derrière ce pseudonyme, Hocine Boukella, chanteur et guitariste kabyle qui défend des influences orientales et occidentales.[...]

Accords d'Évian : 53 ans après, les nostalgiques de l'Algérie française ne digèrent toujours pas

En France, la signature des accords d’Évian continue d’obséder les nostalgiques de l’ordre colonial. À leur tête, Robert Ménard, le maire d’extrême droite de[...]

Les Algériennes sceptiques devant la nouvelle loi contre le harcèlement de rue

Depuis le 5 mars, le harcèlement des femmes dans les lieux publics est illégal en Algérie. Pourtant, les victimes de ce phénomène doutent de l'application réelle de la nouvelle loi.[...]

L'Algérien Issad Rebrab nommé CEO africain de l'année

Issad Rebrab, fondateur du groupe Cévital, et le Kényan Chris Kirubi ont été nommés dirigeants africains de l'année au cours du Africa CEO Forum. Danone, Equity Bank, Helios et IHS ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130121152207 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130121152207 from 172.16.0.100