Extension Factory Builder
20/01/2013 à 18:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe du Mali. L'équipe du Mali. © AFP

Malgré la guerre qui se déroule au Mali, le football demeure l’un des rares sujets de conversation qui donne encore un peu d’air aux Maliens.

« En ce moment, la vie est difficile, à cause des évènements et aussi de la crise économique, et les bons résultats du football malien apportent un peu de joie », confirme Patrice Carteron, l’ancien footballeur français, sélectionneur des Aigles depuis juillet 2012. Le Djoliba de Bamako a en effet atteint la finale de la Coupe de la Coupe d’Afrique des nations (CAF) face aux congolais de l’AC Léopards (2-2,0-1) et, surtout, la sélection nationale s’est qualifiée sans grosses frayeurs pour la CAN 2013, un an après avoir décroché la troisième place au Gabon et en Guinée équatoriale.

Carteron, qui passe beaucoup de temps à Bamako, avouait, avant l’intervention française, ne pas trop ressentir au quotidien les conséquences du contexte politique interne. « Il y a beaucoup de contrôles, mais la ville est sécurisée. Comme beaucoup d’Occidentaux, j’évite malgré tout de trop sortir le soir, même si je me sens en sécurité. En fait, c’est surtout au niveau économique que les répercussions sont évidentes pour la sélection. » Ainsi, la date Fifa du 15 novembre dernier n’a pas été utilisée et les Aigles ont effectué une partie de leur préparation au centre technique de Kabala (Monaco) avant de rejoindre leur base sud-africaine, Port-Elizabeth, le 10 janvier. «  Qu’ils soient nés au Mali ou non, les joueurs sont préoccupés par la situation du pays, où ils ont de nombreuses attaches », poursuit Carteron. Mais en Afrique du Sud, on va essayer de faire aussi bien que l’an dernier. » Lors de la CAN 2012, les Aigles avaient remporté la petite finale à Malabo contre les redoutables Black Stars du Ghana… qu’ils vont retrouver, pour leur deuxième match de poule, le 24 janvier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Mali - Moussa Mara : 'La justice a de la mémoire'

Mali - Moussa Mara : "La justice a de la mémoire"

Le jeune Premier ministre malien, Moussa Mara, comptable de formation, a pris la tête du gouvernement en avril dernier dans un contexte encore très instable. De passage à Paris début octobre, il s'est ex[...]

Niger : neuf membres des forces de sécurité tués près du Mali

Dans un communiqué officiel, Niamey a annoncé jeudi que neuf membres des forces de sécurité ont été tués dans plusieurs attaques simultanées dans la région de[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

Mali : accrochages entre l'armée française et un "groupe armé terroriste de type Aqmi"

L'armée française a affronté dans la nuit de mardi à mercredi des combattants d'Aqmi, dans la vallée de l'Ametetai, au nord du Mali.[...]

Mali : MNLA, MAA et HCUA créent une coordination militaire commune

Le 28 octobre, les groupes armés de la coordination des mouvements de l'Azawad ont annoncé la création d'un état-major commun. Objectif prétendu : sécuriser les régions du Nord sous[...]

Mali : Pédro Kouyaté... métro, tempo, brio !

Après avoir exploré le monde et la tradition mandingue avec les plus grands, Pédro Kouyaté s'est posé dans le tube parisien. Entre deux concerts, le Malien envoûte les passants.[...]

Terrorisme : la Minusma a-t-elle les moyens de sécuriser le Nord-Mali ?

Pour le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, "le nord du Mali est fragilisé parce que la Minusma n'a pas été au rendez-vous au moment où il le fallait".[...]

Ebola : le Mali tente de contenir l'épidémie, mise en quarantaine aux États-Unis

Le Mali tente de juguler toute propagation du virus Ebola après l'annonce d'un premier cas dans le pays, tandis que les États-Unis ont placé une personne en quarantaine d'office pour la première fois.[...]

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers