Extension Factory Builder
20/01/2013 à 18:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe du Mali. L'équipe du Mali. © AFP

Malgré la guerre qui se déroule au Mali, le football demeure l’un des rares sujets de conversation qui donne encore un peu d’air aux Maliens.

« En ce moment, la vie est difficile, à cause des évènements et aussi de la crise économique, et les bons résultats du football malien apportent un peu de joie », confirme Patrice Carteron, l’ancien footballeur français, sélectionneur des Aigles depuis juillet 2012. Le Djoliba de Bamako a en effet atteint la finale de la Coupe de la Coupe d’Afrique des nations (CAF) face aux congolais de l’AC Léopards (2-2,0-1) et, surtout, la sélection nationale s’est qualifiée sans grosses frayeurs pour la CAN 2013, un an après avoir décroché la troisième place au Gabon et en Guinée équatoriale.

Carteron, qui passe beaucoup de temps à Bamako, avouait, avant l’intervention française, ne pas trop ressentir au quotidien les conséquences du contexte politique interne. « Il y a beaucoup de contrôles, mais la ville est sécurisée. Comme beaucoup d’Occidentaux, j’évite malgré tout de trop sortir le soir, même si je me sens en sécurité. En fait, c’est surtout au niveau économique que les répercussions sont évidentes pour la sélection. » Ainsi, la date Fifa du 15 novembre dernier n’a pas été utilisée et les Aigles ont effectué une partie de leur préparation au centre technique de Kabala (Monaco) avant de rejoindre leur base sud-africaine, Port-Elizabeth, le 10 janvier. «  Qu’ils soient nés au Mali ou non, les joueurs sont préoccupés par la situation du pays, où ils ont de nombreuses attaches », poursuit Carteron. Mais en Afrique du Sud, on va essayer de faire aussi bien que l’an dernier. » Lors de la CAN 2012, les Aigles avaient remporté la petite finale à Malabo contre les redoutables Black Stars du Ghana… qu’ils vont retrouver, pour leur deuxième match de poule, le 24 janvier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Mali : trois morts dans des accrochages entre soldats et bandits armés près de la frontière burkinabè

Mali : trois morts dans des accrochages entre soldats et bandits armés près de la frontière burkinabè

Trois bandits armés ont été tués mercredi au Mali dans un accrochage avec des soldats maliens à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina Faso,.[...]

Soumaïla Cissé : "Dans le nord du Mali, le processus de paix est bloqué"

Leader de l'Union pour la république et la démocratie (URD) et opposant numéro un au président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), Soumaïla Cissé va officiellement devenir le chef de[...]

Hôtellerie : bientôt un Sheraton à Bamako ?

 L'homme d'affaires ivoiro-malien Cesse Kome va signer un accord avec Sheraton, marque de l'américain Starwood Hotels & Resorts, pour la construction d'un hôtel à Bamako, a appris "Jeune[...]

Fatoumata Diawara, artiste sans frontières

À l'affiche de plusieurs films, la Malienne Fatoumata Diawara est aussi une chanteuse reconnue. Rencontre à Ouagadougou.[...]

Mali : le Mujao revendique le meurtre d'un employé du CICR près de Gao

Le Mujao a revendiqué lundi l'attaque dans le Nord-Mali d'un convoi du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans laquelle un chauffeur a été tué.[...]

Mali : l'ex-président ATT peut-il revenir à Bamako ?

Plus d'un millier de personnes se sont rassemblées jeudi à Bamako pour demander le retour de l'ex-président malien Amadou Toumani Touré, exilé au Sénégal depuis 2012.[...]

Lassana Bathily décoré de la médaille du courage par le Centre Simon Wiesenthal à Los Angeles

Lassana Bathily, le jeune Malien qui a sauvé quatre personnes lors de la prise d'otages de l'Hyper Cacher en France, le 9 janvier, a été décoré mardi de la médaille du courage par le[...]

Terrorisme au Sahel : la stratégie de Sisyphe

Peut-être a-t-on crié victoire un peu vite : il ne suffit pas de couper quelques têtes pour éradiquer la menace jihadiste. Soldats français et Casques bleus l'apprennent à leurs[...]

Mali : la résolution de la crise du Nord, thème officieux de la visite officielle d'IBK à Alger

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a entamé dimanche un voyage officiel de trois jours en Algérie. Il sera particulièrement question du fragile processus de paix malien, dans lequel Alger[...]

Mali : en plein marché, Aqmi décapite un homme accusé de travailler pour les Français

Des combattants d'Aqmi ont tué par balle puis décapité jeudi un civil qu'ils accusaient de travailler pour les forces françaises au Mali. L'exécution s'est déroulée en plein[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130120180945 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130120180945 from 172.16.0.100