Extension Factory Builder
19/01/2013 à 15:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le site gazier de Tinguentourine, près d'In Amenas. Le site gazier de Tinguentourine, près d'In Amenas. © AFP

L’assaut final aurait été donné sur le site gazier d’In Amenas, en fin de matinée, ce samedi 20 janvier. Il se serait soldé par la mort de onze ravisseurs et de sept otages supplémentaires, assassinés en représailles.

Des sources sécuritaires algériennes ont affirmé en milieu de journée, ce samedi 20 janvier, que l’assaut final sur le site gazier de Tiguentourine, près d’In Amenas avait été lancé par les forces spéciales. Selon l’AFP, 11 islamistes auraient été tués pendant cette dernière attaque, destinée à mettre fin à la prise d’otages qui dure depuis mercredi matin. En représailles, les jihadistes auraient abattu sept otages.

Ces victimes viennent s’ajouter aux travailleurs algériens et étrangers déjà morts lors des opérations de neutralisation des preneurs d’otages. Le bilan total n’a pas encore été communiqué, mais il pourrait s’élever à plus de 30 hommes du côté des otages.

Les jihadistes avaient miné les installations et l'armée algérienne procède en ce moment au déminage du site pour vérifier s'il reste des hommes à l'intérieur de l'usine.

Beaucoup de questions restent en suspens alors que cette longue et spectaculaire prise d’otages prend fin. Des officiels mauritaniens affirmaient ce matin que le meneur de l’opération serait Abdulrahmane Al Nigeri, un Nigérien à la tête de la katiba al-Moulathalimine proche de Mokhtar Belmokhtar. Engagé depuis 2005 dans le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), il opère au Niger et au Mali.

(avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Violence dans les stades : la mort d'Ebossé couvre de 'honte' les Algériens

Violence dans les stades : la mort d'Ebossé couvre de "honte" les Algériens

De nombreux Algériens ont exprimé un sentiment de "honte" face au drame de la mort de l'attaquant camerounais Albert Ebossé. Le joueur a été tué samedi par un projectile lanc&e[...]

Algérie : décès du footballeur camerounais Albert Ebossé, atteint par un projectile

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son[...]

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Youb Lalleg, tirailleur algérien : "La France m'a maltraité en retour"

L'Algérien Youb Lalleg, 95 ans, s'était engagé volontairement dans l'armée française en 1941. Malgré les injustices subies et la répression dont il a été[...]

Mali : les négociations de paix d'Alger reportées au 1er septembre

Après une première phase préparatoire en juillet, les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés vont reprendre le 1er septembre à Alger et non plus le 17 août comme[...]

Histoire : Alger, capitale de la résistance française

Alors qu'on célèbre, le 15 août, les 70 ans du débarquement de 1944 en Provence, auquel ont participé des milliers de combattants issus de l'empire colonial français, retour sur un[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

L'Algérie et le Maroc intensifient la lutte contre le trafic d'essence transfrontalier

Depuis le début de l'année, quelque 500 000 litres de carburant algérien destinés à l'exportation frauduleuse vers le Maroc ont été saisis par les gendarmes. La lutte s'intensifie[...]

Amor Hakkar, "La preuve" et le choix d'Ali

Accusé d'être le père d'un enfant conçu hors mariage, un Algérien hésite à avouer sa stérilité. Le considérera-t-on toujours comme un homme ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex