Extension Factory Builder
18/01/2013 à 17:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'armée française a affronté les djihadistes au corps à corps à Diabali. L'armée française a affronté les djihadistes au corps à corps à Diabali. © AFP / ISSOUF SANOGO

Le maire de Diabali, Oumar Diakité, a annoncé le vendredi 18 janvier la reprise de la ville stratégique de Diabali, conquise quatre jours plus tôt par les islamistes radicaux. Mais la situation ne serait pas encore si claire.

(Mis à jour le 18 janvier à 18h15)

Diabali, la ville située au centre du Mali, conquise le 14 janvier par les islamistes du nord, aurait été reprise le vendredi 18 janvier par les soldats maliens, aidés par les soldats français. « Les forces présentes en ville effectuent actuellement des opérations de ratissage », a déclaré à Reuters le maire de la ville, Oumar Diakité.

La situation était cependant confuse, le 18 janvier en fin d'après-midi, car le ministère français de la Défense a annoncé qu'il « n'y avait aucun combat à Diabali à cette heure » (un peu avant 17h30), laissant entendre que la ville n’avait pas encore été reprise.

C’est dans la matinée qu’un raid aérien de l’aviation française a permis l’entrée des forces maliennes et françaises au sol. « Il y a un grand nombre de véhicules calcinés que les islamistes cherchaient à cacher dans les vergers », a ajouté Oumar Diakité.

Progression vers le nord

C’est une localité stratégique puisque Diabali se trouve sur la ligne de démarcation entre les islamistes et les forces franco-maliennes. Dans cette zone, «nous avons les groupes les plus durs, les plus fanatiques, les mieux organisés, les plus déterminés et les mieux armés», avait indiqué le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. «On a affaire à plusieurs centaines, plus d’un millier - 1 200, 1 300 -, de terroristes dans la zone, avec peut-être des renforts demain», selon lui.

La progression vers le nord du Mali s'est poursuivie le 17 janvier. La ville de Konna, également au centre du Mali, était à nouveau contrôlée par les forces maliennes, selon l’AFP. Elle était aux mains des islamistes depuis le 10 janvier. La région reste toutefois inaccessible aux observateurs indépendants.

(avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

César : le film 'Timbuktu' nommé dans huit catégories

César : le film "Timbuktu" nommé dans huit catégories

Le drame franco-mauritanien Timbuktu a été nommé dans huit catégories pour la 40è cérémonie des César qui se tiendra le 20 février à Paris.[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Mali : au moins trois morts dans une manifestation anti-Minusma à Gao

Au moins trois personnes ont été tuées mardi à Gao, dans le nord du Mali, pendant une manifestation contre la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), accusée de tenter d'affaiblir des groupes[...]

Mali : que viennent faire les leaders de la société civile en Europe ?

Une délégation de la société civile malienne est attendue lundi à Paris où elle doit avoir des échanges avec les autorités françaises, avant de se rendre en Allemagne[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Deux ans après l'opération Serval, où en est l'armée malienne ?

Le 11 janvier 2013, l'armée française intervenait au Mali pour aider les militaires maliens à défendre leur territoire face à l'assaut des groupes jihadistes vers le sud du pays. Deux ans plus[...]

Le Mali refuse d'inhumer Amédy Coulibaly, le tueur de l'Hyper Cacher à Paris

Amédy Coulibaly, le preneur d'otages du supermarché casher de Paris, devait être enterré au Mali, pays où ses parents sont nés. Mais, selon le quotidien français "Le[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Mali : Modibo Keïta, un nouveau Premier ministre cool et old school

À peine nommé Premier ministre du Mali, Modibo Keïta a déjà réussi un exploit : contenter simultanément le gouvernement, l'opposition et les groupes armés. Cela[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130118173616 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130118173616 from 172.16.0.100