Extension Factory Builder
21/01/2013 à 11:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Malik Obama s'adressant à des villageois de Kogelo, en 2008. Malik Obama s'adressant à des villageois de Kogelo, en 2008. © TONY KARUMBA/AFP/Getty Images

Le demi-frère kényan de Barack Obama, Malik Abongo, compte sur son célèbre patronyme pour se faire élire gouverneur du département de Siyaya, dans l’ouest du pays, aux élections générales du 4 mars.

Malik Abongo Obama, demi-frère du président des États-Unis, promet de faire profiter les habitants du département rural de Siyaya de ses relations s’il est élu aux prochaines élections générales du Kenya. L’aîné de Barack Obama fait en effet campagne comme candidat indépendant dans cette circonscription de 800 000 habitants en se targuant d’avoir des contacts suffisamment proches avec la Maison Blanche pour en faire profiter le développement économique de la région, qui abrite le berceau de la famille Obama, Kogelo.

Il n'hésite pas à affirme ainsi qu’il sera « en ligne directe avec la Maison Blanche », distribuant à tout vent des calendriers le représentant aux côtés de son frère dans le Bureau ovale. « Quand je regarde le succès que mon frère a eu en Amérique, je pense que je laisserais tomber mon peuple si je ne suivais pas ses traces (...) en devenant un dirigeant dévoué, honnête et appliqué », a soutenu Malik Obama depuis la maison familiale, à Kogelo. « Mon heure est venue. Je vais rendre mon frère fier (...) à travers moi, les rêves de notre père vont se réaliser et j'espère que, où qu'il soit, il nous regarde avec fierté », a-t-il poursuivi.       

Mais son rival, Oburu Odinga, use de la même stratégie que lui, en rappelant à tous qu’il partage son nom de famille avec le Premier ministre du Kenya, son frère Raila Odinga. Malik Obama a toutefois tenté de ridiculiser son adversaire, en tête dans les sondages, en affirmant que les Kenyans ne se contenteraient pas de relations locales s’ils avaient la possibilité d’être en lien avec les États-Unis.

Réinventer la roue

Outre ses liens familiaux avec Barack Obama, les arguments de Malik paraissent plutôt minces. L’homme de 54 ans qui se présente tantôt comme comptable, tantôt comme analyste financier, a passé la majeure partie de son existence aux États-Unis. « Je ne vais pas réinventer la roue. Je regarderai et emprunterai ce qui a fonctionné ailleurs », a-t-il lancé, racontant à de jeunes kenyans son parcours dans diverses grandes entreprises aux États-Unis, sans toutefois vouloir en préciser les noms.

Au rang de ses ambitions, l’aspirant politicien souhaite notamment voir la construction d’une franchise de restaurant McDonalds à Kogelo, la petite bourgade dont est originaire le père de Barack Obama, pour que « les gens puissent goûter à ce que la vie a de meilleur » (sic).

La région de Siyaya, qui borde le lac Victoria, est aux prises avec de nombreux problèmes sociaux, 30 % de ses habitants vivant sous le seuil de pauvreté et présentant des taux de VIH et de paludisme parmi les plus élevés du Kenya.

À la dernière présidentielle au Kenya, en 2007, les violences intercommunautaires avaient fauché la vie de plus de 1 000 personnes. La réélection du président sortant Mwai Kibaki, qui avait défait son premier ministre Raila Odinga, avait été vivement contestée.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Kenya

Kenya : 28 passagers d'un bus exécutés par des Shebab présumés

Kenya : 28 passagers d'un bus exécutés par des Shebab présumés

Vingt-huit passagers d'un bus ont été exécutés tôt samedi matin dans le nord-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie, a annoncé le chef de la police du dépar[...]

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse[...]

Kenya : nouvelle descente de la police dans une mosquée de Mombasa

L'opération contre l'islam radical menée à Mombasa depuis 48 heures par la police nigériane risque d'exacerber les tensions dans la ville portuaire, craint la société civile.[...]

Kenya : les femmes, martyrs ou nudistes ?

Les droits des femmes régressent-ils au Kenya ? Alors que la justice lutte contre l’excision, des agressions sexistes visent des jeunes filles jugées "trop légèrement[...]

Kenya : 1 mort et plus 250 suspects arrêtés dans une mosquée de Mombasa

La police kényane a effectué lundi une descente musclée dans des mosquées de Mombasa soupçonnées d'abriter des sympathisants des Shebab somaliens. Une personne a été[...]

Et si Barack Obama convoitait la présidence... du Kenya ?

Le président des États-Unis vit, le 4 novembre, ses dernières élections. Il lui reste deux ans pour préparer ses bagages et penser à son avenir. Voici cinq hypothèses sur une[...]

Kenya : Ban Ki-Moon appelle à mettre fin à l'excision

Dans le cadre d'une campagne mondiale contre l'excision lancée avec le quotidien britannique "The Guardian", Ban Ki-moon a appelé jeudi à Nairobi à mettre fin à la mutilation[...]

Kenya - CPI : Uhuru Kenyatta dans le rôle du martyr

Accusé de crimes contre l'humanité, le président kényan a comparu devant la Cour pénale internationale. En s'y rendant de son plein gré, il a montré sa bonne volonté.[...]

Kenya : Kenyatta à la CPI pour une audience "cruciale"

En acceptant de se présenter mercredi à La Haye, le président kényan, Uhuru Kenyatta, devient le premier chef d'État en exercice à comparaître devant la Cour pénale[...]

Ebola : les 10 pays africains les plus exposés à l'arrivée d'un malade sur leur sol

Des chercheurs américains ont tenté de recenser les pays les plus exposés à l’arrivée d’un malade atteint d’Ebola sur leur sol. Sans céder à la panique, certains[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers