Extension Factory Builder
18/01/2013 à 16:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Claude Le Roy dément sa démission Claude Le Roy dément sa démission © AFP

À deux jours de son premier match, contre les Black Stars du Ghana, l'équipe nationale de football de la République démocratique du Congo est secouée par une affaire de primes non versées. Kinshasa assure que le problème sera résolu avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), prévue du 19 janvier au 10 février 2012 en Afrique du Sud.

Claude Le Roy n'a pas démissionné. En tout cas, pas encore. Sur la blogosphère congolaise pourtant, relayée par les réseaux sociaux, la nouvelle de la démission du sélectionneur des Léopards de la République démocratique du Congo (RDC) s’est répandue dans la soirée du jeudi 17 janvier comme une trainée de poudre. Le site Internet du TP Mazembe était le premier à l’annoncer : « Le technicien français a remis à Théo Binamungu, membre de la Fecofa chargé des équipes nationales, une lettre de démission adressée au président Joseph Kabila ». 

Joint au téléphone par Jeune Afrique, Banza Mukalayi, ministre congolais des sports, dément. « À ce jour, nous n’avons pas été saisi par une quelconque lettre de démission du sélectionneur national. Moi-même, je m’apprête à me rendre en Afrique du Sud pour participer à la cérémonie d’ouverture de la compétition et assister au premier match des Léopards dimanche face au Ghana ».

>> Suivez ici, en direct, la CAN 2013

Mais à Port-Elisabeth où l’équipe congolaise a fixé son état-major, c’est encore la confusion totale. Des tractations se poursuivent entre staff technique, joueurs et Fecofa, la Fédération congolaise de football association. 

Le dossier des primes serait vraisemblablement la cause de la cacophonie. Sur les 35 personnes qui composent la délégation, cinq de nationalité congolaise n’ont pas toujours touchés leurs dus. « Nous avons déjà envoyé, comme convenu, les primes de tous les 23 joueurs sélectionnés et celles de 7 membres du staff repris sur la liste de la Confédération africaine de football (CAF), explique Banza Mukalayi. Les cinq autres membres qui n’ont pas encore été payés font partie d’une liste additive. Le gouvernement congolais n’a pas pu les payer à temps suite aux deux jours fériés (16 et 17 janvier) en RDC mais le problème sera résolu avant le début du tournoi», ajoute le ministre.

Ces garanties du numéro un des sports congolais suffiront-ils à calmer les esprits ? En tout cas, sur son blog dédié à [sa] CAN, Claude Le Roy rassure qu’il n’a « jamais annoncé sa démission ». Le technicien français, bien que « très amer » promet de discuter avec ses poulains et son staff, visiblement « très déçus » à la suite de cette affaire des primes. Car, conclue-t-il, « ce serait terrible pour la compétition que le match [RDC-Ghana, dimanche 20 janvier, ndrl] n’ait pas lieu ».

 ----

Trésor Kibangula (@Tresor_k)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les r&ea[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Carderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui-même sa[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

RDC 

Kin-Kiey Mulumba : "La majorité des Congolais souhaitent voir Kabila continuer"

Au cœur du débat sur l'éventuelle modification de la Constitution en RDC, Kin-Kiey Mulumba, ministre congolais en charge des Nouvelles technologies, lance "Kabila désir". Une structure qui[...]

RDC : l'épidémie d'Ebola n'a "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l'Ouest"

"Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC", a déclaré le ministre congolais (RDC) de la Santé, Félix Kabange Numbi.[...]

RDC : la fièvre hémorragique d'origine indéterminée "sous contrôle"

Le ministre congolais de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, a annoncé vendredi que la fièvre hémorragique d'origine indéterminée qui a fait treize morts depuis le 11 août[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex