Extension Factory Builder
17/01/2013 à 20:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un policier devant la voiture de Brahim Déby, en 2007. Un policier devant la voiture de Brahim Déby, en 2007. © AFP

Quatre des cinq hommes accusés d’agression mortelle contre Brahim Déby, le fils du chef de l’État tchadien, ont vu leurs peines sévèrement alourdies lors du procès en appel qui s’est tenu à Versailles, ce jeudi 17 janvier.

(Mis à jour le 19 janvier à 13h30)

À la sortie de la cour d'appel de Versailles (région parisienne), la défense de la famille de Brahim Déby, retrouvé mort le 2 juillet 2007, s’estimait satisfaite. Les peines prononcées lors du procès en appel des cinq hommes accusés d’avoir mortellement agressé le fils du chef de l’État tchadien, Idriss Déby Itno, ont quasiment toutes été alourdies.

Dan Batoua, suspecté d’être le cerveau de l’organisation, avait été condamné à 13 ans de prison, lors du premier procès en juillet 2011. Sa peine monte à 15 ans de prison.

Marin Cioroianu, 45 ans, écope d’un an supplémentaire en prison (13 ans, contre 12 en première instance). Tout comme Pierre-Claude Messi Ntsama, 28 ans, condamné aujourd’hui à 6 ans.

Najèbe Oulmoudène, lui, avait été acquitté, mais il la cour d’appel l’a condamné et lui inflige 9 ans de prison.

Seul accusé à bénéficier d’un allégement de peine, Jaime de Carvalho, 29 ans, ne fera que 9 ans de prison (contre 13). Premier à avoir avoué et fourni des détails à la police, il a demandé pardon. Raison pour laquelle la cour a fait preuve de clémence.

« Il y avait une injustice claire, déclare Jean-Bernard Padaré, l’avocat des parties civiles et de la famille Déby. par ailleurs ministre tchadien des Affaires foncières et du Domaine. L’acquittement en première instance de Najèbe était particulièrement injuste, alors que le rôle qu’il avait joué ne faisait pas de doutes. Nous sommes satisfaits, justice a enfin été rendue. »

Le 2 juillet 2007, après une soirée bien arrosée, Brahim Déby, 27 ans, avait été retrouvé agonisant dans le parking de son immeuble de Courbevoie (Hauts-de-Seine), après avoir été attaqué à l'aide d'un pistolet à impulsions électriques (Taser) par quatre faux policiers. Il était décédé par la suite d'une détresse respiratoire. L’appartement de la victime avait été fouillé par les agresseurs, qui avaient emporté un butin de 50 000 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tchad

Ebola : le Tchad ferme sa frontière avec le Nigeria

Ebola : le Tchad ferme sa frontière avec le Nigeria

Le gouvernement tchadien a annoncé jeudi la fermeture de sa frontière avec le Nigeria pour "pour nécessité impérieuse de santé publique". Cette décision concerne la r&eacu[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce deuxième billet, Laurent Touchard*[...]

Tchad : l'opération française Manta de 1983 et le jeu des frictions nord-sud

Ce billet est le dernier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* revient ici sur l'intervention[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Nigeria : des soldats tchadiens libèrent 85 otages de Boko Haram

Des soldats tchadiens ont libéré 85 Nigérians enlevés dimanche dernier par le groupe islamiste Boko Haram dans un village de pêcheurs du nord-est du Nigeria et emmenés au Tchad, a-t-on[...]

Nigeria : Boko Haram enlève des dizaines de personnes dans le nord-est

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a enlevé des dizaines de personnes dans des communautés de pêcheurs du nord-est du Nigeria, embarquant certains otages sur des bateaux qui ont traversé le[...]

Tchad : quand la ruée vers l'or provoque des tensions intercommunautaires

Un affrontement entre orpailleurs de retour du Niger a provoqué de fortes tensions entre Zagawas et Toubous dans le Tibesti, à l’extrême nord du Tchad. Retour sur cette ruée vers l’or.[...]

Carte interactive : les mariages précoces encore trop nombreux en Afrique

La communauté internationale se mobilise de plus en plus contre les mariages précoces et forcés. Mais le pourcentage de jeunes filles mariées avant leur majorité ne recule pas suffisamment vite[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers