Extension Factory Builder
17/01/2013 à 16:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Allemagne participera avec deux avions de transport. L'Allemagne participera avec deux avions de transport. © AFP

La France apparaît pour le moment bien isolée sur le terrain dans l’intervention contre les islamistes radicaux au Mali. En attendant le déploiement des forces de la Cedeao et des pays africains tels que le Tchad et le Burundi, les soutiens n’arrivent qu’au compte-goutte, notamment en provenance de l’Europe. Passage en revue de l’aide, hors-africaine, apportée à la France.

« La France n’est pas seule au Mali et le sera de moins en moins ». François Hollande s’est voulu optimiste, mercredi 17 janvier, alors que les troupes françaises avaient franchi un nouveau cap, le jour même, en se déployant au sol et en engageant le combat terrestre avec les jihadistes. Pourtant, l’armée française, en dehors de son homologue malienne, ne peut guère compter, pour l’instant, que sur de maigres soutiens.

Au sein de l’Union européenne, l’aide est avant tout logistique. L’Allemagne a ainsi confirmé, mercredi 16 janvier, à l’occasion de la venue d’Alassane Ouattara à Berlin, qu’elle allait envoyer deux avions de transport Transall en soutien de l’intervention prochaine de la Cedeao. La Belgique apporte également le même type de transport avec deux avions C-130, ainsi que deux hélicoptères médicalisés qui mobiliseront environ 75 soldats. Le Royaume-Uni a confirmé quant à lui l’envoi de quatre avions (deux Hercule et deux Globemaster) de transport, tout comme le Danemark (un avion Hercule). L’Union européenne n’a pour sa part pas demandé officiellement à ses membres de soutenir l’initiative française. Elle devrait toutefois assurer la mission de formation de l’armée malienne et envisage un soutien financier aux forces africaines.

Pas d’apports de troupes non-africaines

Hors d’Europe, l’aide est également bien maigre. Ainsi, le Canada a annoncé la mise à disposition d’un Boeing C-17 Globemaster afin de contribuer au transport de troupes durant une semaine. Quant aux États-Unis, si le secrétaire à la Défense, Leon Panneta, a évoqué une aide, ses modalités ne sont pas connues. Elle porterait vraisemblablement sur le domaine de la communication et du renseignement, notamment via des drones non-armés.

Aucun déploiement de militaires n’est donc prévu, en dehors de quelques techniciens. C’est bien la Cedeao et des pays africains tel que le Burundi ou le Tchad, qui a confirmé l’envoi de quelque 2 000 hommes, qui devraient supporter cet effort humain.

 


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mohamed Talbi : 'L'islam est né laïc'

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête s'annonce délicate

Le travail des enquêteurs, notamment français, attendus samedi sur le site du crash d'un avion ayant fait 118 victimes dans le nord du Mali s'annonce délicat en raison de la désintégration de[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Mali : le gouvernement et six groupes armés signent à Alger une "feuille de route" pour la paix

Après d'âpres tractations et plusieurs mois de blocage, le gouvernement malien et six groupes armés ont signé jeudi à Alger un document sur la "cessation des hostilités". Une[...]

L'épave "désintégrée" du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'état-major de l'armée burkinabè a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir localisé dans le nord du Mali l'épave "désintégrée" du DC9[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers