Extension Factory Builder
16/01/2013 à 19:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Barack Obama (à g.) a signé 23 mesure pour lutter contre la violence due aux armes à feu. Barack Obama (à g.) a signé 23 mesure pour lutter contre la violence due aux armes à feu. © AFP

Vingt-quatre heures avant que le président des États-Unis, Barack Obama, ne signe, mercredi 16 janvier, 23 mesures réglementaires destinées à lutter contre la violence due aux armes, la  National Rifle Association (NRA), puissant lobby américain des armes à feux, a fait feu de tout bois pour le discréditer. Dans une vidéo mise en ligne, elle a pris pour cible les filles du président, Malia et Sacha.

En guerre ouverte avec la Maison blanche et sa volonté affichée de restreindre l’accès aux armes à feu, la National Rifle Association (NRA) a porté un grand coup. Dans une vidéo publiée le 15 janvier, le puissant lobby accuse le président Barack Obama de tenir un double discours et dénonce la protection armée dont bénéficient ses filles. Barack Obama avait, un peu plus tôt dans la semaine, annoncé qu’il soutenait les propositions de son vice-président, Joe Biden, pour réduire la violence liée aux armes à feu.

La publicité de la NRA, d’une trentaine de secondes, taxe le président Obama d’hypocrisie et d’élitisme, laissant sous-entendre que ses filles, Malia et Sacha, sont plus importantes que les autres enfants américains, puisque celles-ci profitent de la protection de gardes armés dans leur école. L’occasion pour la NRA de renvoyer à sa controversée proposition de poster des hommes armés à l’entrée des écoles  du pays, suggestion qu’avait faite le lobby dans la foulée de la tuerie de Newton, survenue le 14 décembre dernier. La NRA en profite aussi pour critiquer la politique fiscale du président Obama, qui demande aux américains de faire des efforts, puisque, en contrepartie, la sécurité de tous n’est pas assurée.

"Répugnante et lâche"

La réponse de Washington ne s’est pas faite attendre. Par la voix de son porte-parole, Jay Carney, la Maison blanche a qualifiée la vidéo de « répugnante et lâche ». Dans la foulée, Barack Obama a signé 23 mesures réglementaires destinées à lutter contre la violence due aux armes. Il a également appelé le Congrès à interdire les armes d'assaut et les chargeurs de plus de dix balles, ainsi qu’un durcissement des lois sur la contrebande d'armes.
Cette décision intervient tout juste un mois après l’affaire de Newton, une petite communauté du Connecticut, où 20 enfants et 6 enseignants de l’école Sandy Hook avaient péri sous les balles d’un jeune tireur fou.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Christopher Fomunyoh : 'Les Africains aspirent à une gouvernance moderne'

Christopher Fomunyoh : "Les Africains aspirent à une gouvernance moderne"

Directeur Afrique du National Democratic Institute, basé à Washington, le juriste et politologue camerounais décrypte la vision de l'Afrique selon Obama.[...]

Califat : Al-Baghdadi, un tigre de papier

Le très médiatisé État islamique est-il une nouvelle hydre, plus puissante et terrifiante qu'Al-Qaïda ne l'a jamais été ? Voire ![...]

France : le parquet de Paris dément l'ouverture d'une nouvelle enquête contre Sarkozy

Le procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris a démenti mardi l'information du Parisien selon laquelle une enquête préliminaire avait été ouverte contre Nicolas[...]

Gaza : les bombardements israéliens redoublent d'intensité

Les bombardements de l'armée israélienne sur la bande de Gaza se sont renforcés dans la nuit de lundi à mardi. Les désaccords restent profonds sur les termes d'un accord durable entre Israël[...]

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

La fondation de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum qui se tient début août à Washington.[...]

Russie : Poutine, paria en Europe... latin lover en Amérique du Sud

Après le crash du vol MH17 en Ukraine, Vladimir Poutine est en passe de devenir un paria en Europe... mais pas en Amérique du Sud. De La Havane à Brasília, le maître du Kremlin fait[...]

Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui"

Devant 500 étudiants africains qui participent au programme "Washington Fellowship for Young African Leaders" aux États-Unis, Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d'une Afrique[...]

Milliardaires africains : l'argent ne fait pas le bonheur... des pauvres

La récente étude du Wealth Report sur la multiplication des milliardaires africains et le nouveau rapport du PNUD sur les mauvais résultats du continent en terme de développement humain ne sont pas[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers