Extension Factory Builder
16/01/2013 à 19:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Barack Obama (à g.) a signé 23 mesure pour lutter contre la violence due aux armes à feu. Barack Obama (à g.) a signé 23 mesure pour lutter contre la violence due aux armes à feu. © AFP

Vingt-quatre heures avant que le président des États-Unis, Barack Obama, ne signe, mercredi 16 janvier, 23 mesures réglementaires destinées à lutter contre la violence due aux armes, la  National Rifle Association (NRA), puissant lobby américain des armes à feux, a fait feu de tout bois pour le discréditer. Dans une vidéo mise en ligne, elle a pris pour cible les filles du président, Malia et Sacha.

En guerre ouverte avec la Maison blanche et sa volonté affichée de restreindre l’accès aux armes à feu, la National Rifle Association (NRA) a porté un grand coup. Dans une vidéo publiée le 15 janvier, le puissant lobby accuse le président Barack Obama de tenir un double discours et dénonce la protection armée dont bénéficient ses filles. Barack Obama avait, un peu plus tôt dans la semaine, annoncé qu’il soutenait les propositions de son vice-président, Joe Biden, pour réduire la violence liée aux armes à feu.

La publicité de la NRA, d’une trentaine de secondes, taxe le président Obama d’hypocrisie et d’élitisme, laissant sous-entendre que ses filles, Malia et Sacha, sont plus importantes que les autres enfants américains, puisque celles-ci profitent de la protection de gardes armés dans leur école. L’occasion pour la NRA de renvoyer à sa controversée proposition de poster des hommes armés à l’entrée des écoles  du pays, suggestion qu’avait faite le lobby dans la foulée de la tuerie de Newton, survenue le 14 décembre dernier. La NRA en profite aussi pour critiquer la politique fiscale du président Obama, qui demande aux américains de faire des efforts, puisque, en contrepartie, la sécurité de tous n’est pas assurée.

"Répugnante et lâche"

La réponse de Washington ne s’est pas faite attendre. Par la voix de son porte-parole, Jay Carney, la Maison blanche a qualifiée la vidéo de « répugnante et lâche ». Dans la foulée, Barack Obama a signé 23 mesures réglementaires destinées à lutter contre la violence due aux armes. Il a également appelé le Congrès à interdire les armes d'assaut et les chargeurs de plus de dix balles, ainsi qu’un durcissement des lois sur la contrebande d'armes.
Cette décision intervient tout juste un mois après l’affaire de Newton, une petite communauté du Connecticut, où 20 enfants et 6 enseignants de l’école Sandy Hook avaient péri sous les balles d’un jeune tireur fou.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers