Extension Factory Builder
16/01/2013 à 11:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un site pétrolier à Hassi Messaoud, dans le sud algérien. Un site pétrolier à Hassi Messaoud, dans le sud algérien. © AFP

Un groupe d’islamistes armés a enlevé, dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 janvier, un groupe d'étrangers près du site pétrolier d’In Amenas, dans le sud algérien, près de la frontière libyenne. Les ravisseurs se revendiquent d’Al-Qaida et affirment être venus du nord du Mali.

(Mis à jour le 16 janvier à 13h40)

L’attaque s’est produite dans la nuit du mardi 15 janvier aux alentours de 4 heures du matin, sur la base de vie de Tiguentourine,  près du site pétrolier d’In Amenas. Celle-ci abrite notamment des employés étrangers travaillant pour les compagnies British Petroleum (Grande-Bretagne), Statoil (Norvège) et Japan Gas Corporation (JGC), qui mènent actuellement un projet d’extraction de gaz avec Sonatrach à In Amenas.

Selon l’agence mauritanienne ANI, cinq Japonais et un Français ont été enlevés. Les ravisseurs seraient membres de la katiba des Moulathamine, dirigée par un des anciens lieutenants d’Aqmi, l’Algérien Moktar Belmokhtar. Brouillé depuis de longs mois avec la direction du mouvement terroriste, le « Borgne » avait annoncé en novembre qu’il lançait sa propre mouvance jihadiste. Sa katiba opère principalement dans le nord-est du Mali et le sud de l’Algérie.

Selon une source locale contactée par Jeune Afrique, les ravisseurs  sont arrivés en pleine nuit sur la base de vie de Tiguentourine. Parmi eux se trouvaient des Algériens. « Il y a forcément eu des tirs et des morts lors de cette attaque, affirme-t-elle. Ce genre de base est toujours surveillée par l’armée algérienne et un service de sécurité privé. » Une hypothèse confirmée par l’agence officielle algérienne APS, qui affirme que deux personnes ont été tuées et six autres blessées.

Une opération de l'armée algérienne serait en cours pour tenter de retrouver les assaillants. Des combats auraient même eu lieu à la mi-journée entre les militaires et les jihadistes.

Pour rappel, sept otages français sont déjà détenus au Sahel. Depuis vendredi 11 janvier, les forces armées françaises et maliennes mènent une intervention militaire au Nord-Mali contre les islamistes radicaux qui contrôlent la région depuis neuf mois.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : une vidéo de violences policières en Kabylie suscite colère et indignation

Algérie : une vidéo de violences policières en Kabylie suscite colère et indignation

La vidéo d’une manifestation sauvagement réprimée par des policiers en Kabylie, dimanche dernier, provoque un tollé et oblige la police nationale à ouvrir une enquête. À l'or[...]

Algérie : la traque de jihadistes se poursuit en Kabylie après une attaque contre les militaires

L'armée algérienne continuait mardi de ratisser les montagnes de Kabylie (est d'Alger) après l'attentat qui a coûté la vie à onze soldats samedi soir.[...]

Algérie bashing

En Occident, et en France en particulier, où la rengaine "quand on voit ce qu’on leur a laissé et ce qu’ils en ont fait" a la vie dure, l’Algérie génère, par[...]

Algérie : en attendant que Bouteflika prête serment, Benflis crée son parti

Les seuls klaxons que l’on entendait à Alger, samedi 19 avril, étaient ceux des cortèges nuptiaux qui sillonnaient les artères de la capitale. Jeudi soir, avant même la proclamation[...]

Algérie : onze militaires tués à la suite d'une embuscade en Kabylie

Onze militaires algériens ont été tués à la suite d'une embuscade survenue dans la nuit de samedi à dimanche en Kabylie, région montagneuse à l'est d'Alger, a-t-on[...]

Algérie : onze militaires tués samedi soir en Kabylie

Onze militaires algériens ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche en Kabylie, région montagneuse à l'est d'Alger, a-t-on appris dimanche de source sécuritaire.[...]

L'Algérie sans illusions sur la promesse de Bouteflika de rajeunir le pouvoir

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, réélu pour un quatrième mandat, est attendu sur sa promesse de donner le pouvoir à la nouvelle génération mais les jeunes,[...]

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika réélu avec 81,53% des voix

Abdelaziz Bouteflika a été réélu au premier tour de l'élection présidentielle algérienne. Le chef de l'État sortant, qui briguait son quatrième mandat, a[...]

Algérie : les sept vies d'Abdelaziz Bouteflika

Abdelaziz Bouteflika a été réélu vendredi président de la République algérienne à une majorité écrasante de 81,53 % des suffrages exprimés. Alors que[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces