Extension Factory Builder
16/01/2013 à 11:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un site pétrolier à Hassi Messaoud, dans le sud algérien. Un site pétrolier à Hassi Messaoud, dans le sud algérien. © AFP

Un groupe d’islamistes armés a enlevé, dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 janvier, un groupe d'étrangers près du site pétrolier d’In Amenas, dans le sud algérien, près de la frontière libyenne. Les ravisseurs se revendiquent d’Al-Qaida et affirment être venus du nord du Mali.

(Mis à jour le 16 janvier à 13h40)

L’attaque s’est produite dans la nuit du mardi 15 janvier aux alentours de 4 heures du matin, sur la base de vie de Tiguentourine,  près du site pétrolier d’In Amenas. Celle-ci abrite notamment des employés étrangers travaillant pour les compagnies British Petroleum (Grande-Bretagne), Statoil (Norvège) et Japan Gas Corporation (JGC), qui mènent actuellement un projet d’extraction de gaz avec Sonatrach à In Amenas.

Selon l’agence mauritanienne ANI, cinq Japonais et un Français ont été enlevés. Les ravisseurs seraient membres de la katiba des Moulathamine, dirigée par un des anciens lieutenants d’Aqmi, l’Algérien Moktar Belmokhtar. Brouillé depuis de longs mois avec la direction du mouvement terroriste, le « Borgne » avait annoncé en novembre qu’il lançait sa propre mouvance jihadiste. Sa katiba opère principalement dans le nord-est du Mali et le sud de l’Algérie.

Selon une source locale contactée par Jeune Afrique, les ravisseurs  sont arrivés en pleine nuit sur la base de vie de Tiguentourine. Parmi eux se trouvaient des Algériens. « Il y a forcément eu des tirs et des morts lors de cette attaque, affirme-t-elle. Ce genre de base est toujours surveillée par l’armée algérienne et un service de sécurité privé. » Une hypothèse confirmée par l’agence officielle algérienne APS, qui affirme que deux personnes ont été tuées et six autres blessées.

Une opération de l'armée algérienne serait en cours pour tenter de retrouver les assaillants. Des combats auraient même eu lieu à la mi-journée entre les militaires et les jihadistes.

Pour rappel, sept otages français sont déjà détenus au Sahel. Depuis vendredi 11 janvier, les forces armées françaises et maliennes mènent une intervention militaire au Nord-Mali contre les islamistes radicaux qui contrôlent la région depuis neuf mois.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines assassiné[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Algérie : Rafik Khalifa, après la gloire, les déboires

Pour l'ex-golden boy, déjà condamné à la réclusion à perpétuité en Algérie, les ennuis continuent. Il vient d'écoper de cinq ans de prison en France.[...]

Infographie : l'assassinat des moines de Tibhirine vu selon les différents protagonistes

Deux juges d'instruction français sont actuellement en Algérie pour autopsier les têtes des moines de Tibhirine. En attendant les résultats de leur enquête, "Jeune Afrique" vous propose[...]

Algérie : Abdelmalek Sellal annonce une réunion interministérielle sur les revendications policières

Après un bras-de-fer de plusieurs heures mercredi, le premier ministre Abdelmalek Sellal a finalement reçu une délégation de policiers protestataires. Il a annoncé la tenue d'une réunion[...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers