Extension Factory Builder
18/01/2013 à 18:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ali Bongo, le président du Gabon. Ali Bongo, le président du Gabon. © AFP

Le 16 janvier, la chaîne France 3 a diffusé une enquête signée Magali Serre, "Biens mal acquis profitent toujours" qui revient sur l'affaire mettant en cause trois chefs d'États d’Afrique centrale devant la justice française. Au Gabon, la lutte contre la corruption semble pourtant être en marche.

Dans Biens mal acquis profitent toujours, la caméra de la documentariste Magali Serre  montre et fait parler des administrateurs suisses, des hommes de l’ombre de la Françafrique, des avocats et des responsables politiques français...

Ce documentaire a été diffusé alors que le Gabon, dont le chef de l’État, Ali Bongo, fait partie des personnalités citées, semble prendre conscience de la nécessité de lutter contre la corruption. Dans l’indice de perception de la corruption publié en décembre dernier par l’ONG Transparency international, le Gabon est classé au 102e rang, régressant ainsi de 2 places par rapport à l’année précédente. Vincent Lebondo Le-Mali, président de la Commission nationale de lutte contre l'enrichissement illicite (CNLCEI) du Gabon, qui a rendu visite à Jeune Afrique le 17 décembre dernier, a déclaré que le pays allait consacrer trois milliards de francs CFA (4,5 millions d’euros) pour renforcer la lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux (voir la vidéo de l'entretien ci-dessous). 

Entretien avec Vincent Lebondo Le-Mali

Ce magistrat de 54 ans, ancien conseiller personnel d’Omar Bongo Ondimba, passé par la Cour des comptes, est parvenu à imposer cette commission que l'on disait morte-née. Maintenant, les ministres prennent rendez-vous pour faire leur déclaration de biens. Car paraît-il, en conseil des ministres, le président présente son propre récépissé de déclaration des biens, suivi du Premier ministre... « Si vous n’avez pas de récépissé, vous devez, toute affaires cessantes, expliquer pourquoi », explique le magistrat, qui nous a accordé une interview.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Gabon

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

Gabon - France : un intermédiaire nommé Ali Bongo Ondimba

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, s'est entretenu avec son homologue français le 8 avril. Crise centrafricaine, relations commerciales, Rwanda... Retour sur les discussions qui se sont tenues.[...]

Côte d'Ivoire - Gabon : quand Ali Bongo prend conseil auprès de Ouattara

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba était en visite à Abidjan, vendredi 11 avril. L'occasion de s'enquérir de la santé de son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, et de s'entretenir avec[...]

Gabon : rencontre Hollande-Bongo, ou quand "l'affaire Total" s'invite à l'Élysée

Officiellement, le président français, François Hollande, et son homologue gabonais, Ali Bongo, ont discuté mardi à Paris de la crise centrafricaine et des relations entre leurs pays. Mais[...]

RDC, Gabon, Maroc, Togo : short-list des sélectionneurs potentiels

De nombreuses sélections africaines, dont celles de RDC, du Gabon, du Maroc et du Togo, cherchent un nouveau coach. Tour d’horizon des candidats les plus sérieux.[...]

Mali : une enquête française vise un "parrain" corse lié à l'Afrique

Le quotidien français "Le Monde" daté de vendredi fait état d'une enquête lancée par la justice française contre Michel Tomi, homme d'affaires corse à la tête d'un[...]

Gabon - France : Ali Bongo Ondimba à Paris du 7 au 9 avril

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba se rend en France du 7 au 9 avril. Économie et crise centrafricaine sont au menu des discussions.[...]

Gabon : la présidentielle de 2016, c'est déjà demain

La page du scrutin local de décembre 2013 à peine tournée, commencent les grandes manoeuvres en vue de la présidentielle. Dissidences, alliances, jeu de chaises musicales dans les[...]

Joseph John-Nambo : "L'opposition gabonaise essaie d'exister comme elle le peut"

À deux ans de la présidentielle gabonaise, Joseph John-Nambo, le co-fondateur du courant des Souverainistes, branche radicale du mouvement de l’Union national (UN), tire à boulets rouges sur la politique[...]

Gabon - Faustin Boukoubi : "L'opposition manque de crédibilité"

Quand il donne son avis sur le paysage politique gabonais, le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (au pouvoir), Faustin Boukoubi, ne mâche pas ses mots. Entretien.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces