Extension Factory Builder
15/01/2013 à 15:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nicolas Tiangaye était présent lors des négociations à Libreville. Nicolas Tiangaye était présent lors des négociations à Libreville. © Sia Kambou/APF

La rébellion du Séléka a confirmé, mardi 15 janvier, le choix de l'avocat Nicolas Tiangaye comme futur Premier ministre du gouvernement d'union nationale en Centrafrique, levant un obstacle à sa nomination par le président François Bozizé.  

Nicolas Tiangaye avait déjà été choisi par l’opposition politique comme candidat au poste de Premier ministre, qui devait, selon les accords de paix signés le 11 janvier à Libreville (Gabon), être issu de ses rangs. Il restait à la rébellion armée, la coalition Séléka, de confirmer que tel était également son choix.

C’est chose faite, ce mardi 15 janvier. Le dernier obstacle à la nomination de l’avocat et opposant Nicolas Tiangaye comme Premier ministre du gouvernement d'union nationale centrafricain, par le président François Bozizé, a été levé.

« Nous venons de confirmer (le choix de) M. Tiangaye comme Premier ministre », a déclaré le chef de la Séléka, Michel Djotodia, à sa sortie d'une audience avec le président congolais, Denis Sassou Nguesso, qui dirige le Comité de suivi de l'accord de paix, à Brazzaville.

Dimanche soir, Josué Binoua, le ministre de l'Administration territoriale du gouvernement démis samedi, avait déclaré que le président centrafricain François Bozizé, après avoir été informé de la désignation de Nicolas Tiangaye par l'opposition démocratique, attendait d'être informé « par écrit » du nom proposé par les rebelles avant de nommer le nouveau titulaire de la primature.

« Nous sortons de cette entrevue avec beaucoup d’optimisme quant à l’avenir de notre pays. Il n’y a plus de dissensions parce que l’accord de Libreville a prévu que le Premier ministre doit être issu de l’opposition démocratique et l’opposition démocratique m’a désigné à l’unanimité. Cela a été approuvé par la coalition Séléka », a commenté Me Tiangaye. « Je vais rentrer avec la Séléka à Bangui qui va confirmer la proposition faite par l’opposition démocratique », a-t-il précisé.

(avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Centrafrique

Sur le chemin des armes en Centrafrique

Sur le chemin des armes en Centrafrique

L'ONG Conflict Armament Research a enquêté sur l'arsenal des groupes rebelles. À en croire son rapport, la Séléka, notamment, aurait bénéficié de l'aide directe du Sou[...]

Centrafrique : que dit l'accord de Nairobi entre ex-Séléka et anti-balaka ?

La médiation kényane a annoncé mercredi la signature à Nairobi d'un accord sur le cessez-le-feu et l'arrêt des hostilités en Centrafrique entre les ex-Séléka et les[...]

Congo - Centrafrique : entre Sassou Nguesso et Samba-Panza, le torchon brûle

Les relations entre la présidente de la transition centrafricaine Catherine Samba-Panza et le président congolais Denis Sassou Nguesso (DSN), médiateur officiel pour la Centrafrique, sont aujourd'hui[...]

RCA : le ministre de la Jeunesse et des Sports, Armel Ningatoloum Sayo, a été kidnappé à Bangui

Le ministre centrafricain de la Jeunesse et des Sports, l'ex-chef rebelle Armel Ningatoloum Sayo, a été enlevé dimanche à Bangui par des hommes armés.[...]

L'humanitaire française enlevée en Centrafrique a été libérée

L'humanitaire française qui effectuait une mission en Centrafrique avait été été enlevée lundi à Bangui. Le Quai d'Orsay a annoncé sa libération vendredi soir.[...]

Centrafrique : capture de Dominic Ongwen, Washington doit-il récompenser la Séléka ?

Washington s'était engagé à donner 5 millions de dollars à qui permettrait la capture du numéro deux de l'Armée de résistance du Seigneur. Un pactole que[...]

Centrafrique : l'employée de la Minusca enlevée à Bangui a été libérée

La Minusca a annoncé que l'employée de la mission onusienne dans le pays qui avait été enlevée par des miliciens anti-balaka mardi 20 janvier à Bangui était libre.[...]

Centrafrique : une employée de la Minusca enlevée à Bangui par des hommes du "général Andilo"

Au lendemain du rapt d'une Française, en mission humanitaire en Centrafrique, les miliciens anti-balaka ont enlevé mardi matin une autre expatriée, membre de la mission onusienne dans le pays, à Bangui,[...]

Centrafrique : une Française enlevée par des anti-balaka à Bangui

Une Française, en mission humanitaire en Centrafrique, a été enlevée lundi à Bangui par des miliciens anti-balaka. Ce rapt serait lié à l'arrestation d'un de leurs chefs, le[...]

Justice tchadienne : retour vers le passé pour Baba Laddé

À Bangui et à N'Djamena, les spéculations vont bon train depuis l'arrestation de Baba Laddé, le 8 décembre en Centrafrique, et plus encore depuis son inculpation par la justice[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130115155915 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130115155915 from 172.16.0.100