Extension Factory Builder
15/01/2013 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lance Armstrong en 2010 à New-York. Lance Armstrong en 2010 à New-York. © Reuters

Lance Armstrong, le célèbre champion du monde de cyclisme déchu de ses sept titres pour dopage, s’est enfin confié dans une interview accordée à la célèbre Oprah winfrey, lundi 14 janvier. Lumière sur le choix d'une confession très médiatisée.

Après avoir nié pendant des années s’être dopé, il se confesse. Lance Armstrong, le légendaire cycliste déchu de ses sept titres de champion du monde du Tour de France a choisi le célèbre talk-show d’Oprah Winfrey pour confessionnal. L’enregistrement d’une durée de deux heures et demie, dans un hôtel de la ville du Texas, devant des amis, des proches, des avocats et des managers du coureur est maintenant terminé. Sur son compte twitter, la célèbre présentatrice avait annoncé qu’Amstrong était prêt à parler. Comprendre : l’émission qui sera diffusée le 17 janvier promet des révélations.

Pas étonnant que Lance Armstrong ait choisi Oprah pour confidente. Elle a vu passer des centaines de célébrités sur son plateau, venues pour se confier. Les interviews du chanteur Michael Jackson encore ou encore du top model, Naomi Campbell, sont encore dans toutes les mémoires.  Et pour cause ! Le talk-show a quasiment une fonction dans la société américaine. « L’émission d’Oprah Winfrey sert de confessionnal pour les Américains. C’est la cathédrale, l’église, on ne va pas devant le curé mais devant Oprah et on raconte ce qu’il s’est vraiment passé, éclaire Ted Stanger, un journaliste américain basé en France, sur rmcsport.fr. Avant d’ajouter : Lance Armstrong, on va lui pardonner parce que dans la culture anglo-saxonne, ce n’est pas un déshonneur de s’excuser ». L’émission réunit au moins 8,5 millions de téléspectateurs.

Parjure

Retrouver son honneur devant l’opinion publique, oui mais pas seulement. « Je pense, même dans l’hypothèse de conséquences pénales, que les suites ont déjà été négociées avec la prison. Lance Armstrong est un sportif hors du commun, atypique. Il a toujours raisonné en businessman, en stratège », explique au figaro.fr maître Thibaut de Montbrial*, spécialisé en affaires sportives. Cette confession pourra, tout de même, avoir des conséquences pour l’ancienne star du cyclisme. Il risque le parjure pour son témoignage sous serment en 2005 et pourrait connaître le même sort que l'ancienne athlète Marion Jones, qui avait avoué s'être dopée devant Oprah Winfrey en 2008. Elle avait passé six mois en prison pour avoir menti aux enquêteurs.

* Maître Thibaut de Montbrial défendu les auteurs du livre L. A. confidential : les secrets de Lance Armstrong lors d’un procès contre l’ancien champion.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire don[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Démocratie et torture

Très mauvaise fin d'année pour le dogme selon lequel "la démocratie est le stade suprême du développement politique". On nous a tant de fois assuré que c'est le[...]

États-Unis : Hillary Clinton, future présidente ?

L'épouse de Bill Clinton n'est pas encore candidate à la présidentielle de 2016, mais nul doute qu'elle le sera bientôt. Sera-t-elle la première femme à accéder à la[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers