Extension Factory Builder
15/01/2013 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lance Armstrong en 2010 à New-York. Lance Armstrong en 2010 à New-York. © Reuters

Lance Armstrong, le célèbre champion du monde de cyclisme déchu de ses sept titres pour dopage, s’est enfin confié dans une interview accordée à la célèbre Oprah winfrey, lundi 14 janvier. Lumière sur le choix d'une confession très médiatisée.

Après avoir nié pendant des années s’être dopé, il se confesse. Lance Armstrong, le légendaire cycliste déchu de ses sept titres de champion du monde du Tour de France a choisi le célèbre talk-show d’Oprah Winfrey pour confessionnal. L’enregistrement d’une durée de deux heures et demie, dans un hôtel de la ville du Texas, devant des amis, des proches, des avocats et des managers du coureur est maintenant terminé. Sur son compte twitter, la célèbre présentatrice avait annoncé qu’Amstrong était prêt à parler. Comprendre : l’émission qui sera diffusée le 17 janvier promet des révélations.

Pas étonnant que Lance Armstrong ait choisi Oprah pour confidente. Elle a vu passer des centaines de célébrités sur son plateau, venues pour se confier. Les interviews du chanteur Michael Jackson encore ou encore du top model, Naomi Campbell, sont encore dans toutes les mémoires.  Et pour cause ! Le talk-show a quasiment une fonction dans la société américaine. « L’émission d’Oprah Winfrey sert de confessionnal pour les Américains. C’est la cathédrale, l’église, on ne va pas devant le curé mais devant Oprah et on raconte ce qu’il s’est vraiment passé, éclaire Ted Stanger, un journaliste américain basé en France, sur rmcsport.fr. Avant d’ajouter : Lance Armstrong, on va lui pardonner parce que dans la culture anglo-saxonne, ce n’est pas un déshonneur de s’excuser ». L’émission réunit au moins 8,5 millions de téléspectateurs.

Parjure

Retrouver son honneur devant l’opinion publique, oui mais pas seulement. « Je pense, même dans l’hypothèse de conséquences pénales, que les suites ont déjà été négociées avec la prison. Lance Armstrong est un sportif hors du commun, atypique. Il a toujours raisonné en businessman, en stratège », explique au figaro.fr maître Thibaut de Montbrial*, spécialisé en affaires sportives. Cette confession pourra, tout de même, avoir des conséquences pour l’ancienne star du cyclisme. Il risque le parjure pour son témoignage sous serment en 2005 et pourrait connaître le même sort que l'ancienne athlète Marion Jones, qui avait avoué s'être dopée devant Oprah Winfrey en 2008. Elle avait passé six mois en prison pour avoir menti aux enquêteurs.

* Maître Thibaut de Montbrial défendu les auteurs du livre L. A. confidential : les secrets de Lance Armstrong lors d’un procès contre l’ancien champion.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Jacques Sayagh, culturiste des pavés

Jacques Sayagh, culturiste des pavés

Ce quinquagénaire parisien né à Alger a choisi de vivre dans la rue, mais n'a pas renoncé au sport. Une vidéo montrant ses performances a enflammé le web.[...]

Soupçons de financement libyen de Sarkozy : le fils de Claude Guéant en garde à vue

Le fils de Claude Guéant, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, est placé en garde à vue depuis lundi. François Guéant est interrogé dans le cadre de l'enquête sur le financement[...]

Espagne : Podemos, Ciudadanos... les empêcheurs de voter en rond

Podemos à l'extrême gauche, Ciudadanos au centre droit... Ces deux partis n'existaient pas il y a un peu plus d'un an. Portés par une crise économique d'une exceptionnelle gravité, ils[...]

Grèce - Allemagne : dette contre dette

Alexis Tsipras accepte de régler ce qu'il doit. À condition que des réparations lui soient versées pour les exactions nazies. Angela Merkel s'y refuse par crainte d'ouvrir une boîte de[...]

Fatoumata Diawara, artiste sans frontières

À l'affiche de plusieurs films, la Malienne Fatoumata Diawara est aussi une chanteuse reconnue. Rencontre à Ouagadougou.[...]

Féminisme : Chimamanda Ngozi Achidie, cinquante nuances de Black

Auteure d'"Americanah", la Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie déconstruit avec méthode les préjugés racistes et sexistes. Son discours sur le féminisme vient d'être[...]

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : ATT entendu comme témoin à Dakar

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, a été entendu en qualité de témoin le 24 mars à Dakar par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de[...]

Littérature : "Un racisme en Noir(e) et Blanc(he)"

Beaucoup d'ouvrages évoquant la question du racisme entre le Noir et le Blanc butent souvent sur le principal écueil lié à cette question : une perception manichéenne qui[...]

Le Brésil, une démocratie malade

Ce sont les évêques brésiliens qui ont le mieux pris la mesure du péril qui menace leur pays. Dans un communiqué du 10 mars, cinq jours avant les manifestations géantes contre[...]

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Beaucoup d'encre, de temps de parole, de grésillements d'antenne et un colloque de deux jours pour assez peu de chose finalement que cette très médiatique publication de l'inventaire du fonds Foccart[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130115154710 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130115154710 from 172.16.0.100