Extension Factory Builder
15/01/2013 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lance Armstrong en 2010 à New-York. Lance Armstrong en 2010 à New-York. © Reuters

Lance Armstrong, le célèbre champion du monde de cyclisme déchu de ses sept titres pour dopage, s’est enfin confié dans une interview accordée à la célèbre Oprah winfrey, lundi 14 janvier. Lumière sur le choix d'une confession très médiatisée.

Après avoir nié pendant des années s’être dopé, il se confesse. Lance Armstrong, le légendaire cycliste déchu de ses sept titres de champion du monde du Tour de France a choisi le célèbre talk-show d’Oprah Winfrey pour confessionnal. L’enregistrement d’une durée de deux heures et demie, dans un hôtel de la ville du Texas, devant des amis, des proches, des avocats et des managers du coureur est maintenant terminé. Sur son compte twitter, la célèbre présentatrice avait annoncé qu’Amstrong était prêt à parler. Comprendre : l’émission qui sera diffusée le 17 janvier promet des révélations.

Pas étonnant que Lance Armstrong ait choisi Oprah pour confidente. Elle a vu passer des centaines de célébrités sur son plateau, venues pour se confier. Les interviews du chanteur Michael Jackson encore ou encore du top model, Naomi Campbell, sont encore dans toutes les mémoires.  Et pour cause ! Le talk-show a quasiment une fonction dans la société américaine. « L’émission d’Oprah Winfrey sert de confessionnal pour les Américains. C’est la cathédrale, l’église, on ne va pas devant le curé mais devant Oprah et on raconte ce qu’il s’est vraiment passé, éclaire Ted Stanger, un journaliste américain basé en France, sur rmcsport.fr. Avant d’ajouter : Lance Armstrong, on va lui pardonner parce que dans la culture anglo-saxonne, ce n’est pas un déshonneur de s’excuser ». L’émission réunit au moins 8,5 millions de téléspectateurs.

Parjure

Retrouver son honneur devant l’opinion publique, oui mais pas seulement. « Je pense, même dans l’hypothèse de conséquences pénales, que les suites ont déjà été négociées avec la prison. Lance Armstrong est un sportif hors du commun, atypique. Il a toujours raisonné en businessman, en stratège », explique au figaro.fr maître Thibaut de Montbrial*, spécialisé en affaires sportives. Cette confession pourra, tout de même, avoir des conséquences pour l’ancienne star du cyclisme. Il risque le parjure pour son témoignage sous serment en 2005 et pourrait connaître le même sort que l'ancienne athlète Marion Jones, qui avait avoué s'être dopée devant Oprah Winfrey en 2008. Elle avait passé six mois en prison pour avoir menti aux enquêteurs.

* Maître Thibaut de Montbrial défendu les auteurs du livre L. A. confidential : les secrets de Lance Armstrong lors d’un procès contre l’ancien champion.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Brésil : Rousseff dans le piège Petrobras

Brésil : Rousseff dans le piège Petrobras

À six mois de la présidentielle, la sortante est engluée dans une sombre histoire de rachat d'une raffinerie au Texas en 2006. Elle est en baisse dans les sondages mais devrait quand même ê[...]

Chine : bébés en boîte

En Chine, où n'existent ni protection sociale ni accouchement sous X, des structures d'accueil pour enfants abandonnés - et souvent handicapés - sont mises en place.[...]

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Inde : qui brisera la vague safran ?

Personne, sans doute. Face à un parti du Congrès à bout de souffle, les nationalistes hindous du BJP, qui ont choisi cette couleur pour emblème, ont toutes les chances de remporter les[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Birmanie: Win Tin, figure de la lutte pour la démocratie, est décédé

Win Tin, emprisonné pendant 19 ans pour son combat contre l'ancienne junte birmane, est décédé lundi à l'âge de 84 ans, a indiqué la Ligue nationale pour la démocratie[...]

Les quatre journalistes otages en Syrie sont de retour en France

Libérés le 19 avril, les quatre journalistes qui avaient été faits otages en Syrie dix mois auparavant ont regagné la France dimanche. Ils ont décrit des conditions de détention[...]

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces