Extension Factory Builder
13/01/2013 à 10:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Photo de l'édition 2012. Photo de l'édition 2012. © tropicaleamissabongo.com

Le tour du Gabon, la plus prestigieuse des épreuves cyclistes africaines, qui s’élance le 14 janvier de Bitam, dans le nord du pays, fera étape à deux reprises chez le voisin camerounais. Cette 8e édition, qui accueille six équipes professionnelles et neufs nations africaines, promet d’être particulièrement relevée.

En matière de cyclisme, le Tour de France, qui passionne le président gabonais Ali Bongo Ondimba, est la référence internationale. Pas étonnant que la Tropicale Amissa Bongo, le tour du Gabon, son équivalent à l’échelle - beaucoup plus modeste - du cyclisme africain, cherche à s’en inspirer. Comme le fait régulièrement la grande boucle, la Tropicale visitera cette année un pays étranger limitrophe, le Cameroun. Une incursion dans ce pays avait déjà eu lieu lors de l’édition 2011, mais ce sont cette fois les rues de la capitale, Yaoundé, qui seront arpentées par les coureurs pendant près de trois heures et 112 kilomètres, mardi 15 janvier.

Espoirs érythréens

La 8e édition de ce Tour, qui se déroulera sur 7 jours (un de plus que les précédentes éditions) et qui a pour particularité de faire venir des professionnels des équipes européennes, pourrait être celle des coureurs africains. L’Érythréen Meron Russom, de l’équipe sud-africaine MTN-Qhubeka, qui avait fait forte impression l’année dernière en terminant à la deuxième place, à 8 secondes du vainqueur (le Français Anthony Charteau), tentera de faire encore mieux. D’autant que son équipe s’est beaucoup renforcée ces derniers mois, avec son accession à la deuxième division du cyclisme mondial, l’UCI Continental Pro, le recrutement de coureurs européens expérimentés et l’ouverture d’un centre d’entrainement en Italie.

Son compatriote Natnael Berhane, élu cycliste africain de l’année 2012 et recruté par l’équipe française Europcar est aussi désireux de briller pour sa première course en tant que professionnel. Son très médiatique co-équipier, Thomas Voeckler, ne sera pas au départ de la Tropicale cette année, mais il est remplacé par Pierre Rolland, meilleur français du dernier Tour de France.

Quatre autres équipes professionnelles sont alignées : l’Algérienne Groupement sportif pétrolier, la française Cofidis, l’Italienne Lampre-Merida et la Belge Lotto-Belisol.
Du côté des équipes nationales africaines, il faudra suivre avec attention un autre Érythréen, Kudus Merhawi, qui, à 18 ans, est la révélation du dernier Tour du Rwanda. Le récent vainqueur du Tour du Faso, le Burkinabé Rasmané Ouedraogo, sera lui aussi de la partie, de même que le Marocain Adil Jelloul et le Rwandais Nathan Byukusenge. Les espoirs des deux pays hôtes reposent sur les épaules d’Yves Ngue Ngock (Cameroun) et Frédéric Obiang (Gabon).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Tunisie - Nida Tounes : après les législatives, le temps des alliances

Tunisie - Nida Tounes : après les législatives, le temps des alliances

L’enthousiasme suscité par les législatives tunisiennes du 26 octobre s’estompe. Les résultats sont tellement serrés que les alliances entre partis seront déterminantes.[...]

Somalie : l'Amisom juge déséquilibré un rapport de HRW

La Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) a jugé déséquilibré un rapport de Human Rights Watch qui accuse ses soldats de viols et d'exploitation de femmes et de jeunes filles sur leurs bases d[...]

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

 Dans une déclaration écrite, le bâtonnier du barreau de Côte d'Ivoire critique le recours par Orrick au statut de conseiller juridique. Le secrétaire de l'Ordre des avocats demande au cabinet[...]

Burkina - En direct : l'opposition appelle les Burkinabè à la mobilisation générale

Après les violentes manifestations de jeudi, Blaise Compaoré a dissous le gouvernement mais refuse de démissionner. La journée de vendredi s'annonce une nouvelle fois tendue : dans un communiqué [...]

Burkina : le jour d'après

Après les violentes manifestations de jeudi, la situation reste très confuse ce vendredi matin au Burkina. Blaise Compaoré n'a pas l'intention de démissionner, une transition a été é[...]

Ebola - Report de la Can 2015 : un accord de principe" aurait été trouvé

Lors d'une rencontre à Yaoundé, mercredi, entre des responsables marocains et la Confédération africaine de football (CAF), un "accord de principe" a été trouvé pour un [...]

Mali - Moussa Mara : "La justice a de la mémoire"

Le jeune Premier ministre malien, Moussa Mara, comptable de formation, a pris la tête du gouvernement en avril dernier dans un contexte encore très instable. De passage à Paris début octobre, il s'est ex[...]

Burkina : qui sont les principaux acteurs du 30 octobre ?

La situation restait confuse jeudi en fin de journée au Burkina Faso. L’armée semblait avoir pris le contrôle de la situation en annonçant la dissolution du gouvernement et en instaurant une transi[...]

Au Burkina, l'armée annonce une transition de douze mois pour diriger le pays

Une déclaration du chef d'État-major général des armées du Burkina, Honoré Nabéré Traoré, annonce la dissolution de l'Assemblée nationale ainsi que du gouvern[...]

Exclusif : la lettre de François Hollande qui mettait en garde Blaise Compaoré

Dans une lettre datée du 7 octobre, le chef de l'État français, François Hollande, mettait en garde Blaise Compaoré. Il lui expliquait comment le Burkina pourrait "être un exemple"[...]

Niger : neuf membres des forces de sécurité tués près du Mali

Dans un communiqué officiel, Niamey a annoncé jeudi que neuf membres des forces de sécurité ont été tués dans plusieurs attaques simultanées dans la région de Tillab&e[...]

Burkina : retour sur les événements de la journée historique du 30 octobre

À la suite de la manifestation et des heurts qui ont conduit à l'abandon du vote du projet de loi sur la modification de la Constitution burkinabè, le chef de l'État, Blaise Compaoré, a annonc&ea[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers