Extension Factory Builder
13/01/2013 à 10:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Photo de l'édition 2012. Photo de l'édition 2012. © tropicaleamissabongo.com

Le tour du Gabon, la plus prestigieuse des épreuves cyclistes africaines, qui s’élance le 14 janvier de Bitam, dans le nord du pays, fera étape à deux reprises chez le voisin camerounais. Cette 8e édition, qui accueille six équipes professionnelles et neufs nations africaines, promet d’être particulièrement relevée.

En matière de cyclisme, le Tour de France, qui passionne le président gabonais Ali Bongo Ondimba, est la référence internationale. Pas étonnant que la Tropicale Amissa Bongo, le tour du Gabon, son équivalent à l’échelle - beaucoup plus modeste - du cyclisme africain, cherche à s’en inspirer. Comme le fait régulièrement la grande boucle, la Tropicale visitera cette année un pays étranger limitrophe, le Cameroun. Une incursion dans ce pays avait déjà eu lieu lors de l’édition 2011, mais ce sont cette fois les rues de la capitale, Yaoundé, qui seront arpentées par les coureurs pendant près de trois heures et 112 kilomètres, mardi 15 janvier.

Espoirs érythréens

La 8e édition de ce Tour, qui se déroulera sur 7 jours (un de plus que les précédentes éditions) et qui a pour particularité de faire venir des professionnels des équipes européennes, pourrait être celle des coureurs africains. L’Érythréen Meron Russom, de l’équipe sud-africaine MTN-Qhubeka, qui avait fait forte impression l’année dernière en terminant à la deuxième place, à 8 secondes du vainqueur (le Français Anthony Charteau), tentera de faire encore mieux. D’autant que son équipe s’est beaucoup renforcée ces derniers mois, avec son accession à la deuxième division du cyclisme mondial, l’UCI Continental Pro, le recrutement de coureurs européens expérimentés et l’ouverture d’un centre d’entrainement en Italie.

Son compatriote Natnael Berhane, élu cycliste africain de l’année 2012 et recruté par l’équipe française Europcar est aussi désireux de briller pour sa première course en tant que professionnel. Son très médiatique co-équipier, Thomas Voeckler, ne sera pas au départ de la Tropicale cette année, mais il est remplacé par Pierre Rolland, meilleur français du dernier Tour de France.

Quatre autres équipes professionnelles sont alignées : l’Algérienne Groupement sportif pétrolier, la française Cofidis, l’Italienne Lampre-Merida et la Belge Lotto-Belisol.
Du côté des équipes nationales africaines, il faudra suivre avec attention un autre Érythréen, Kudus Merhawi, qui, à 18 ans, est la révélation du dernier Tour du Rwanda. Le récent vainqueur du Tour du Faso, le Burkinabé Rasmané Ouedraogo, sera lui aussi de la partie, de même que le Marocain Adil Jelloul et le Rwandais Nathan Byukusenge. Les espoirs des deux pays hôtes reposent sur les épaules d’Yves Ngue Ngock (Cameroun) et Frédéric Obiang (Gabon).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Droit des femmes : le marathon des Saoudiennes

Droit des femmes : le marathon des Saoudiennes

Les jeunes Saoudiennes vont peut-être pouvoir pratiquer du sport, à l'école publique. C'est en tout cas la recommandation faite par le Majlis el-Choura au ministère de l'Éducation, le 8 avril.[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la Gu[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Nigeria : l'armée annonce avoir libéré la plupart des lycéennes enlevées par Boko Haram

La plupart des 129 lycéennes enlevées lundi par Boko Haram auraient été libérées mercredi, selon un communiqué de l'armée nigériane.[...]

Libye : Ibrahim al-Jadhran, un milicien exigeant

Ibrahim al-Jadhran, qui bloque les terminaux pétroliers de Cyrénaïque depuis août 2013, a conclu un accord le 6 avril avec les autorités. Mais, selon ses proches, cet accord "[...]

Algérie : ouverture des bureaux de vote, apparition publique de Bouteflika attendue

Les Algériens sont appelés à se rendre aux urnes ce jeudi. Le président sortant – et favori -, Abdelaziz Bouteflika, affaibli par la maladie, devrait faire sa première apparition publique [...]

Afrique du Sud : le procès Pistorius reprendra le 5 mai

Le procès d'Oscar Pistorius a été suspendu mercredi. Il reprendra le 5 mai.[...]

Guinée-Bissau : face à face entre José Mario Vaz et Nuno Gomes Nabiam au second tour

José Mario Vaz, du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC, principal parti du pays), affrontera le candidat de l'armée, Nuno Gomes Nabiam, le 18 mai, au second to[...]

Gabon - France : un intermédiaire nommé Ali Bongo Ondimba

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, s'est entretenu avec son homologue français le 8 avril. Crise centrafricaine, relations commerciales, Rwanda... Retour sur les discussions qui se sont tenues.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure pas[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers