Extension Factory Builder
11/01/2013 à 16:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'assemblée nationale du Sénégal. L'assemblée nationale du Sénégal. © http://www.assemblee-nationale.sn/

Pour qu’ils puissent être entendus par les enquêteurs, l’Assemblée nationale du Sénégal lève l’immunité de trois députés de l’opposition, soupçonnés de s’être enrichis de façon illicite.

L’Assemblée nationale a levé, le 10 janvier, l’immunité des députés et anciens ministres d'Abdoulaye Wade, Oumar Sarr, Ousmane Ngom (Parti démocratique Sénégalais) et Abdoulaye Baldé (Union centriste du Sénégal), à la demande du procureur spécial auprès de la Cour de répression et de l’enrichissement illicite, Alioune Ndao.

Le 19 décembre 2012, ce dernier avait adressé une lettre au président de l'Assemblée nationale pour demander la levée de l’immunité de ces députés et, ainsi, pouvoir les faire entendre par la Direction de la police judiciaire et la Brigade de recherches de la gendarmerie. « Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé et Ousmane Ngom auraient profité de leurs fonctions gouvernementales passées pour s’enrichir illicitement », avait-t-il indiqué dans le courrier.

En séance plénière de l'Assemblée nationale, 113 députés ont voté pour la levée de l’immunité de leurs collègues, cinq s’y sont opposés et un s'est abstenu.

Boycott

Pour les députés concernés, qui ont boycotté la plénière, il y a une violation de la loi. « Le procureur spécial auprés de la Cour de répression et d’enrichissement illicite ne peut pas demander la levée de l’immunité d’un député » déclare Ousmane Ngom. Car, poursuit cet ancien ministre de l’Intérieur, en citant l’article 101 de la Constitution, « les ministres pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions sont jugés par la Haute cour de justice ».

Le groupe parlementaire des Libéraux et démocrates (opposition) entend saisir les juridictions compétentes pour faire annuler la décision de l’Assemblée nationale.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour 'enrichissement illicite'

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin, pou[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sénégal : la déclaration choc de Karim Wade face à la Crei

En détention depuis près d'un an, Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, passe à l'offensive. Dans une déclaration, mercredi, il a[...]

Claude Mademba Sy, doyen des tirailleurs sénégalais, est mort

Claude Mademba Sy, ancien officier supérieur de l'armée française, est décédé mardi à l'âge de 90 ans. Il était la dernière grande figure des tirailleurs [...]

Cinéma : "Mille soleils" de Mati Diop, une affaire de famille

Dans un moyen-métrage audacieux, Mati Diop prolonge l'un des films les plus marquants du cinéma africain, Touki Bouki, signé par son oncle Djibril Diop Mambety.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers