Extension Factory Builder
11/01/2013 à 15:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un soldat de l'armée malienne. Un soldat de l'armée malienne. © AFP

L'armée malienne, mise en déroute jeudi 10 janvier par les islamistes radicaux à Konna (centre), a lancé vendredi une contre-offensive, appuyée par des éléments européens. À Paris, le président français François Hollande a annoncé que la France était prête, dans le cadre de la résolution de l'ONU, à "arrêter l'offensive des terroristes" aux côtés de ses partenaires africains.

Les combats entre l'armée malienne et les jihadistes ont repris autour de Konna. Chassés jeudi soir de cette petite ville de 50 000 habitants, située à 70 kilomètres au nord de Mopti, les militaires maliens ont sonné la contre-attaque dans la matinée du vendredi 11 janvier.

« Notre offensive a commencé. L'objectif est de reprendre le contrôle total de la ville de Konna et de progresser, après, vers les positions des islamistes », a déclaré un officier sous couvert d'anonymat.

D'après un autre responsable de l'armée malienne, des militaires européens et français sont présents au Mali pour repousser l'offensive islamiste vers le sud pays. Ni leur nombre, ni leur emplacement exact, ni leur rôle précis n'a été précisé. Des avions et des hélicoptères de pays occidentaux participent aux opérations de reconquête dans la région de Mopti. Jeudi soir, des cargos de transport militaires ont atterri à l'aéroport de Sévaré, débarquant armes et renforts en vue de l'offensive de vendredi. Parmi les soldats étaient présents des « Blancs » selon des habitants.

Intervention française

Par ailleurs, selon RFI, une trentaine de membres des forces spéciales françaises sont arrivées au Mali pour préparer une intervention aérienne et terrestre. L'offensive déclenchée par les islamistes en début de semaine a brusquement fait évoluer la position française sur le dossier malien. Lors de ses voeux aux diplomates, vendredi 11 janvier à l'Élysée, le président François Hollande a déclaré que la France était désormais « prête à s'engager aux côtés de ses partenaires africains pour arrêter l'offensive des terroristes ».

De leur côté, les islamistes radicaux envoient également des renforts vers Konna. D'après une source contactée par Jeune Afrique à Tombouctou, des combattants aguerris ont quitté la ville ces derniers jours en direction du sud. Des mouvements de troupes ont également été signalés à Gao.

____

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre 'des années'

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des a[...]

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main du joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers