Extension Factory Builder
11/01/2013 à 09:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe d'Al-Ahly Le Caire remporte la Ligue des Champions, le 17 novembre 2012. L'équipe d'Al-Ahly Le Caire remporte la Ligue des Champions, le 17 novembre 2012. © Reuters

Vainqueur de la Ligue des champions, le club égyptien Al-Ahly Le Caire occupe la première place du classement "Jeune Afrique" des clubs, établi selon les performances continentales et domestiques. Et si quelques grands noms du football continental apparaissent dans ce Top 15 (où les Soudanais casent trois équipes chacun), d’autres, comme les Congolais de l’AC Léopards ou les Nigérians de Sunshine Stars, s’y font une (belle) place.

Le football égyptien a beau subir les conséquences d’une situation politique toujours incertaine, ses clubs restent malgré tout compétitifs sur la scène africaine. Privés de championnat depuis le drame de Port-Saïd il y a presque un an, deux d’entre eux ont atteint la phase de groupes de la Ligue des champions 2012. Si le Zamalek s’est arrêté là, son rival cairote est allé jusqu’au bout, pour devenir le recordman des victoires en C1 (en septembre 2012). L’équipe entraînée par Hossam El-Badry – lequel a à sa disposition plusieurs internationaux (dont Abutrika, Gomaa, Geddo, Barakat, Moteab ou encore Ghaly) - s’est débarrassée des Nigériens de Sunshine Stars (3-3, 1-0) en demi-finale, et surtout de l’Espérance de Tunis en finale (1-1, 2-1 à Rades). Les Red Devils ont ensuite participé à la Coupe du monde des clubs au Japon,  où les Brésiliens des Corinthians Sao Paulo, futurs vainqueurs du tournoi, ont mis fin à leur parcours en demi-finale (1-0).

La belle année de l’AC Léopards

Si le leadership de ce premier classement Jeune Afrique des clubs revient à une puissance du football continental, la seconde place est attribuée à un nom nettement moins familier. Les Congolais de l’AC Léopards de Dolisie, qui ont remporté leur premier titre national en 2012 et ont échoué en finale de la Coupe du Congo, ont surtout fait parler d’eux en remportant la Coupe de la CAF face aux Maliens du Djoliba (2-2, 2-1), alors qu’ils ne participaient à cette compétition que pour la troisième fois. Derrière cet attelage égypto-congolais plutôt improbable, l’Espérance de Tunis se hisse sur le podium. Champions de Tunisie pour la vingt-cinquième fois, les Sang et or ont non seulement perdu leur titre face à Al-Ahly, mais aussi laissé échapper la Super coupe d’Afrique face aux Marocains du Maghreb de Fès (1-1, 3-4 aux t.a.b).

Sunshine Stars, l’autre révélation

Quatrième, le TP Mazembe de Lubumbashi s’est – un peu - consolé de son élimination en demi-finale de la Ligue des champions par l’Espérance de Tunis (0-0, 0-1) en remportant le championnat de la RDC. Le Djoliba de Bamako (5e), a remporté le titre de champion du Mali et atteint la finale de la Coupe de la CAF. Les Nigérians de Sunshine Stars d’Akure (6e) se sont hissés jusqu’en demi-finale de la Ligue des champions, éliminés par le futur vainqueur, alors qu’ils participaient à la C1 pour la première fois, tandis qu’avec son doublé Coupe et championnat du Soudan et sa participation aux demi-finales de la Coupe de la CAF, Al-Hilal Omdurman a occupé la septième place. Les Marocains du Maghreb de Fès pointent à la huitième grâce à leur victoire en Super coupe d’Afrique, alors que les Ghanéens de Berekum Chelsea (9e) ont disputé la phase de groupe de la Ligue des Champions pour leur première participation, posant quelques problèmes à Al-Ahly et au TP Mazembe.

Enfin, les Soudanais d’Al-Merreikh Omdurman, demi-finalistes de la Coupe de la CAF face à l’AC Léopards (1-2, 0-0)  se classent à la dixième place, devant l’ASO Chlef (ALG, 11e), le WAC Casablanca (MAR, 12e), le Stade Malien (MLI, 13e), l’Interclube Luanda (ANG, 14e) et Al-Ahly Shendi (SDN, 15e).

___

- Suivez @Sport_JA sur Twitter

Classement Jeune Afrique des clubs:

  1. Al-Ahly Le Caire (Egypte)
  2. AC Léopards (Congo)
  3. Espérance Tunis (Tunisie)
  4. TP Mazembe (RD Congo)
  5. Djoliba Bamako (Mali)
  6. Sunshine Stars (Nigeria)
  7. Al-Hilal Omdurman (Soudan)
  8. Maghreb Fès (Maroc)
  9. Berekum Chelsea (Ghana)
  10. Al-Merreikh Omdurman (Soudan)
  11. ASO Chlef (Algérie)
  12. WAC Casablanca (Maroc)
  13. Stade Malien (Mali)
  14. Interclube Luanda (Angola)
  15. Al-Ahly Shendi (Soudan)
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Deux ans après avoir raflé le deuxième terminal à conteneurs du port d'Abidjan, le groupe français double la concurrence et décroche le futur chemin de fer reliant Lomé &agr[...]

Célibataires africaines et fières de l'être !

Rencontre avec des femmes qui, malgré la pression de sociétés globalement conservatrices, ont décidé que mieux valait être seule que mal accompagnée.[...]

Plus de 3400 migrants secourus en Méditerranée

Un total de 3427 migrants ont été secourus samedi en mer Méditerranée, après une série de naufrages meurtriers en avril. Les opérations de sauvetage se sont principalement[...]

Jean-Pierre Bat : "Houphouët-Boigny était la tête de pont du système" de la Françafrique

Les archives de Jacques Foccart, le premier "Monsieur Afrique" de la Ve République livrent leurs secrets. Entretien avec le chercheur qui a la charge de ce fonds d'une richesse exceptionnelle.[...]

En Égypte, c'est "la restauration"

Peu d'entre vous le savent : les États-Unis ont tranquillement repris, il y a un mois, leur aide militaire de 1,3 milliard de dollars par an à l'Égypte.[...]

Lettre à mon frère sud-africain

Akere Muna est avocat camerounais, militant de la lutte pour les droits de l'homme.[...]

Immigration : un naufrage africain

Mohammed Ali Malek a 27 ans, il est tunisien, et, pour les quelque 800 victimes du naufrage de son chalutier, le 19 avril, ce commandant qui les regardait sombrer avec un sourire narquois avait le visage du [...]

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique,[...]

Cour de justice de l'Uemoa : y a-t-il un pilote à la barre ?

Que se passe-t-il à la Cour de justice de l'Union économique et monétaire d'Afrique de l'Ouest (UEMOA) ?[...]

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

De retour sur le devant de la scène internationale depuis qu'il occupe la présidence tournante de l'Union africaine, le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, multiplie les voyages et profite de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130111085517 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130111085517 from 172.16.0.100