Extension Factory Builder
11/01/2013 à 09:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe d'Al-Ahly Le Caire remporte la Ligue des Champions, le 17 novembre 2012. L'équipe d'Al-Ahly Le Caire remporte la Ligue des Champions, le 17 novembre 2012. © Reuters

Vainqueur de la Ligue des champions, le club égyptien Al-Ahly Le Caire occupe la première place du classement "Jeune Afrique" des clubs, établi selon les performances continentales et domestiques. Et si quelques grands noms du football continental apparaissent dans ce Top 15 (où les Soudanais casent trois équipes chacun), d’autres, comme les Congolais de l’AC Léopards ou les Nigérians de Sunshine Stars, s’y font une (belle) place.

Le football égyptien a beau subir les conséquences d’une situation politique toujours incertaine, ses clubs restent malgré tout compétitifs sur la scène africaine. Privés de championnat depuis le drame de Port-Saïd il y a presque un an, deux d’entre eux ont atteint la phase de groupes de la Ligue des champions 2012. Si le Zamalek s’est arrêté là, son rival cairote est allé jusqu’au bout, pour devenir le recordman des victoires en C1 (en septembre 2012). L’équipe entraînée par Hossam El-Badry – lequel a à sa disposition plusieurs internationaux (dont Abutrika, Gomaa, Geddo, Barakat, Moteab ou encore Ghaly) - s’est débarrassée des Nigériens de Sunshine Stars (3-3, 1-0) en demi-finale, et surtout de l’Espérance de Tunis en finale (1-1, 2-1 à Rades). Les Red Devils ont ensuite participé à la Coupe du monde des clubs au Japon,  où les Brésiliens des Corinthians Sao Paulo, futurs vainqueurs du tournoi, ont mis fin à leur parcours en demi-finale (1-0).

La belle année de l’AC Léopards

Si le leadership de ce premier classement Jeune Afrique des clubs revient à une puissance du football continental, la seconde place est attribuée à un nom nettement moins familier. Les Congolais de l’AC Léopards de Dolisie, qui ont remporté leur premier titre national en 2012 et ont échoué en finale de la Coupe du Congo, ont surtout fait parler d’eux en remportant la Coupe de la CAF face aux Maliens du Djoliba (2-2, 2-1), alors qu’ils ne participaient à cette compétition que pour la troisième fois. Derrière cet attelage égypto-congolais plutôt improbable, l’Espérance de Tunis se hisse sur le podium. Champions de Tunisie pour la vingt-cinquième fois, les Sang et or ont non seulement perdu leur titre face à Al-Ahly, mais aussi laissé échapper la Super coupe d’Afrique face aux Marocains du Maghreb de Fès (1-1, 3-4 aux t.a.b).

Sunshine Stars, l’autre révélation

Quatrième, le TP Mazembe de Lubumbashi s’est – un peu - consolé de son élimination en demi-finale de la Ligue des champions par l’Espérance de Tunis (0-0, 0-1) en remportant le championnat de la RDC. Le Djoliba de Bamako (5e), a remporté le titre de champion du Mali et atteint la finale de la Coupe de la CAF. Les Nigérians de Sunshine Stars d’Akure (6e) se sont hissés jusqu’en demi-finale de la Ligue des champions, éliminés par le futur vainqueur, alors qu’ils participaient à la C1 pour la première fois, tandis qu’avec son doublé Coupe et championnat du Soudan et sa participation aux demi-finales de la Coupe de la CAF, Al-Hilal Omdurman a occupé la septième place. Les Marocains du Maghreb de Fès pointent à la huitième grâce à leur victoire en Super coupe d’Afrique, alors que les Ghanéens de Berekum Chelsea (9e) ont disputé la phase de groupe de la Ligue des Champions pour leur première participation, posant quelques problèmes à Al-Ahly et au TP Mazembe.

Enfin, les Soudanais d’Al-Merreikh Omdurman, demi-finalistes de la Coupe de la CAF face à l’AC Léopards (1-2, 0-0)  se classent à la dixième place, devant l’ASO Chlef (ALG, 11e), le WAC Casablanca (MAR, 12e), le Stade Malien (MLI, 13e), l’Interclube Luanda (ANG, 14e) et Al-Ahly Shendi (SDN, 15e).

___

- Suivez @Sport_JA sur Twitter

Classement Jeune Afrique des clubs:

  1. Al-Ahly Le Caire (Egypte)
  2. AC Léopards (Congo)
  3. Espérance Tunis (Tunisie)
  4. TP Mazembe (RD Congo)
  5. Djoliba Bamako (Mali)
  6. Sunshine Stars (Nigeria)
  7. Al-Hilal Omdurman (Soudan)
  8. Maghreb Fès (Maroc)
  9. Berekum Chelsea (Ghana)
  10. Al-Merreikh Omdurman (Soudan)
  11. ASO Chlef (Algérie)
  12. WAC Casablanca (Maroc)
  13. Stade Malien (Mali)
  14. Interclube Luanda (Angola)
  15. Al-Ahly Shendi (Soudan)
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Afrique : la démocratie sans le peuple

Afrique : la démocratie sans le peuple

Mohamed Mbougar Sarr est un écrivain sénégalais, lauréat du Prix Ahmadou Kourouma 2015 du Salon du livre de Genève pour "Terre ceinte".[...]

Pape Diouf : "C'est le système Fifa qu'il faut casser"

L’intense actualité autour de la FIFA depuis mercredi 27 mai, alors que l’instance organise son Congrès à Zurich pour son élection présidentielle, n’a pas surpris Pape Diouf,[...]

Ces humoristes africaines qui brûlent les planches parisiennes

Vent de révolution sur les planches parisiennes ? Tout porte à croire qu’en matière de stand-up, les femmes de la diaspora africaine prennent le pouvoir. Claudia Tagbo, Tatiana Rojo, Selavie Newway et[...]

France : Annick Girardin ou la difficulté d'exister

"Qui est ministre de la Coopération aujourd'hui ?" La vacherie vient de l'ancien ambassadeur de France à Dakar, Jean-Christophe Rufin, qui dénonçait, le 26 avril, l'absence de politique[...]

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

La Confédération africaine de football (CAF) a maintenu jeudi son soutien à Sepp Blatter, qui brigue un cinquième mandat à la présidence de la Fifa. Mais de nombreuses[...]

Élection à la présidence de la BAD : les candidats du Cap-Vert, du Nigeria et du Tchad dans le trio final

Après cinq tours de vote, Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, reste en tête. Le Tchadien Bédoumra Kordjé s'est emparé du deuxième rang, devant la Capverdienne Crisitina Duarte.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Élection du président de la BAD : Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, en tête au premier tour

Le Nigérian Akinwumi Adesina a obtenu près de 26% des voix, devançant la Cap-Verdienne Cristina Duarte, qui décroche 24,5% des voix grâce au soutien massif des électeurs non-continentaux.[...]

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer[...]

Akinwumi Adesina : "Je suis un maillon essentiel entre anglophones et francophones"

Cet agroéconomiste pragmatique a été élu, jeudi 28 mai, nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), succédant ainsi au Rwandais Donald Kaberuka. Voici[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers