Extension Factory Builder
11/01/2013 à 09:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe d'Al-Ahly Le Caire remporte la Ligue des Champions, le 17 novembre 2012. L'équipe d'Al-Ahly Le Caire remporte la Ligue des Champions, le 17 novembre 2012. © Reuters

Vainqueur de la Ligue des champions, le club égyptien Al-Ahly Le Caire occupe la première place du classement "Jeune Afrique" des clubs, établi selon les performances continentales et domestiques. Et si quelques grands noms du football continental apparaissent dans ce Top 15 (où les Soudanais casent trois équipes chacun), d’autres, comme les Congolais de l’AC Léopards ou les Nigérians de Sunshine Stars, s’y font une (belle) place.

Le football égyptien a beau subir les conséquences d’une situation politique toujours incertaine, ses clubs restent malgré tout compétitifs sur la scène africaine. Privés de championnat depuis le drame de Port-Saïd il y a presque un an, deux d’entre eux ont atteint la phase de groupes de la Ligue des champions 2012. Si le Zamalek s’est arrêté là, son rival cairote est allé jusqu’au bout, pour devenir le recordman des victoires en C1 (en septembre 2012). L’équipe entraînée par Hossam El-Badry – lequel a à sa disposition plusieurs internationaux (dont Abutrika, Gomaa, Geddo, Barakat, Moteab ou encore Ghaly) - s’est débarrassée des Nigériens de Sunshine Stars (3-3, 1-0) en demi-finale, et surtout de l’Espérance de Tunis en finale (1-1, 2-1 à Rades). Les Red Devils ont ensuite participé à la Coupe du monde des clubs au Japon,  où les Brésiliens des Corinthians Sao Paulo, futurs vainqueurs du tournoi, ont mis fin à leur parcours en demi-finale (1-0).

La belle année de l’AC Léopards

Si le leadership de ce premier classement Jeune Afrique des clubs revient à une puissance du football continental, la seconde place est attribuée à un nom nettement moins familier. Les Congolais de l’AC Léopards de Dolisie, qui ont remporté leur premier titre national en 2012 et ont échoué en finale de la Coupe du Congo, ont surtout fait parler d’eux en remportant la Coupe de la CAF face aux Maliens du Djoliba (2-2, 2-1), alors qu’ils ne participaient à cette compétition que pour la troisième fois. Derrière cet attelage égypto-congolais plutôt improbable, l’Espérance de Tunis se hisse sur le podium. Champions de Tunisie pour la vingt-cinquième fois, les Sang et or ont non seulement perdu leur titre face à Al-Ahly, mais aussi laissé échapper la Super coupe d’Afrique face aux Marocains du Maghreb de Fès (1-1, 3-4 aux t.a.b).

Sunshine Stars, l’autre révélation

Quatrième, le TP Mazembe de Lubumbashi s’est – un peu - consolé de son élimination en demi-finale de la Ligue des champions par l’Espérance de Tunis (0-0, 0-1) en remportant le championnat de la RDC. Le Djoliba de Bamako (5e), a remporté le titre de champion du Mali et atteint la finale de la Coupe de la CAF. Les Nigérians de Sunshine Stars d’Akure (6e) se sont hissés jusqu’en demi-finale de la Ligue des champions, éliminés par le futur vainqueur, alors qu’ils participaient à la C1 pour la première fois, tandis qu’avec son doublé Coupe et championnat du Soudan et sa participation aux demi-finales de la Coupe de la CAF, Al-Hilal Omdurman a occupé la septième place. Les Marocains du Maghreb de Fès pointent à la huitième grâce à leur victoire en Super coupe d’Afrique, alors que les Ghanéens de Berekum Chelsea (9e) ont disputé la phase de groupe de la Ligue des Champions pour leur première participation, posant quelques problèmes à Al-Ahly et au TP Mazembe.

Enfin, les Soudanais d’Al-Merreikh Omdurman, demi-finalistes de la Coupe de la CAF face à l’AC Léopards (1-2, 0-0)  se classent à la dixième place, devant l’ASO Chlef (ALG, 11e), le WAC Casablanca (MAR, 12e), le Stade Malien (MLI, 13e), l’Interclube Luanda (ANG, 14e) et Al-Ahly Shendi (SDN, 15e).

___

- Suivez @Sport_JA sur Twitter

Classement Jeune Afrique des clubs:

  1. Al-Ahly Le Caire (Egypte)
  2. AC Léopards (Congo)
  3. Espérance Tunis (Tunisie)
  4. TP Mazembe (RD Congo)
  5. Djoliba Bamako (Mali)
  6. Sunshine Stars (Nigeria)
  7. Al-Hilal Omdurman (Soudan)
  8. Maghreb Fès (Maroc)
  9. Berekum Chelsea (Ghana)
  10. Al-Merreikh Omdurman (Soudan)
  11. ASO Chlef (Algérie)
  12. WAC Casablanca (Maroc)
  13. Stade Malien (Mali)
  14. Interclube Luanda (Angola)
  15. Al-Ahly Shendi (Soudan)
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Ennemies au Moyen-Orient, les deux grandes mouvances de l'islamisme radical ont tendance à s'imbriquer à mesure que l'on s'éloigne du foyer syro-irakien.[...]

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Dans Nous ne sommes pas seuls au monde, l'auteure et metteuse en scène Élise Chatauret évoque le déracinement affectif d'un exilé africain.[...]

CAN 2015 : en Guinée Équatoriale, des couacs mais pas le chaos redouté

La catastrophe redoutée a, pour l'instant, été évitée en Guinée Équatoriale, qui n'a eu que 50 jours pour se préparer à l'organisation de la CAN-2015 après la[...]

Ebola : la situation reste "extrêmement préoccupante"

Malgré une nette baisse du nombre de personnes affectées par le virus Ebola, la situation reste "extrêmement préoccupante" en Afrique de l'ouest, a prévenu vendredi l'Organisation[...]

Diaporama : les plus grandes (et belles) églises d'Afrique

Le christianisme est la religion dominante en Afrique avec une part de fidèles estimée à plus de 60% en 2014. Jeune Afrique revisite pour vous la richesse architecturale de lieux de culte chrétiens sur[...]

Escrocs et charlatans

Chaque année, rituellement, je consacre mon premier "PS" aux voyantes, aux soi-disant extralucides, aux horoscopes, à tous ces escrocs et charlatans qui prétendent pouvoir prévoir[...]

Quatre-vingts ans de négritude

Au mois de mai prochain, le mouvement de la négritude aura 80 ans. Le mot est en effet apparu en 1935 sous la plume d'Aimé Césaire dans " L'Étudiant noir", journal mensuel de[...]

CAN 2015 : Bifouma, Aboubakar, Mahrez, Bolasie... meilleurs espoirs masculins

Ils ne sont pas les plus jeunes, certains fréquentent même le niveau international depuis quelques années sans pour autant avoir fait parler d'eux. Et si c'était pour cette fois-ci ?[...]

C.A.N. : Coupe de l'Apathie Nationale...

Si la déprime de nouvelle année engourdit les employés dans des bureaux qui tournent au ralenti, l'événement qui la console ne contribue pas à "booster" l'efficacité[...]

Économie africaine : 2015, l'année de tous les défis

En 2014, les espoirs de prospérité de l’Afrique ont été éprouvés par des crises économiques, sécuritaires et sanitaires. Et si elle trouvait, au coeur même de ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130111085517 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130111085517 from 172.16.0.100