Extension Factory Builder
17/01/2013 à 16:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rached Ghannouchi est l'une des cibles du 'Khobza Style' tunisien. Rached Ghannouchi est l'une des cibles du "Khobza Style" tunisien. © Capture d'écran

La vague Gangnam Style a bien touché l’Afrique. Repris à la sauce ivoirienne, utilisé pour parodier la vie politique maghrébine, le tube du Sud-Coréen agite la Toile. "Jeune Afrique" a sélectionné pour vous quelques-unes des meilleures reprises issues du continent.

Vous l’avez certainement tous vue. La vidéo « Gangnam Style » a fait le tour du monde. Plusieurs fois. Avec plus d’un milliard de vues au compteur, elle détient désormais un record sur Youtube, dépassant Justin Bieber. Et le phénomène a touché le continent africain.

En octobre, c’est la Côte d’Ivoire qui publie sa propre version. Rythme africain sur fond sonore original, la vidéo a rapidement un franc succès : elle totalise aujourd’hui plus d’une centaine de milliers de vue.

"Hé Benkirane"

Du côté du Maghreb, les versions sont davantage parodiques. En Tunisie, c’est le célèbre « Captain Khobza » qui revient en ce début d'année 2013, avec «Khobza Style». De Rached Ghannouchi à Hamma Hammami, en passant par Béji Caied Essebsi, chaque leader vante les mérites de son parti, pour qu'on vote pour lui. La parodie a déjà séduit 10 000 personnes depuis sa mise en ligne vendredi 4 janvier.

 

Chez le voisin marocain, c’est Abdelillah Benkirane qui se retrouve parodié sur fond de Gnagnam Style. Un appel du peuple au Premier ministre du Maroc :

« Hé Benkirane, Benkirane
Fais quelque chose
Trouve-nous une solution
Montre-nous ce que tu sais faire
Épate-nous
Ça fait longtemps qu'on attend le changement
Mais on ne voit rien venir
Allez Benkirane ! »

La parodie a d’ores et déjà fait son effet. Publié le 5 janvier, elle totalise plus de 135 000 vues sur YouTube. Loin du milliard de l’originale. Mais tout de même.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Mehdi Benatia : 'Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc'

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À 2[...]

Foot : Hervé Renard sera le nouvel entraîneur de Lille

Comme prévu, l'ancien entraîneur de la Côte d'Ivoire, Hervé Renard, a signé au LOSC.[...]

Washington apaise les tensions avec Bagdad, après des critiques sur son armée

La Maison Blanche a tenté d'apaiser lundi les tensions avec Bagdad, après les critiques portées par le secrétaire à la Défense sur l'armée irakienne, accusée d'un[...]

Le prix de la différence

Malgré tous nos efforts pour retarder l'échéance, voire l'éviter, nous avons dû nous résoudre à l'inéluctable : augmenter le prix de Jeune Afrique. La[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

François Durpaire : "La commémoration de la fin de l'esclavage est l'affaire de tous"

François Durpaire est historien, membre du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage.[...]

Birmanie : les nouveaux boat people

Plus d'un million de Rohingyas, musulmans, sont privés de tout droit et confinés dans des camps de déplacés dans des conditions déplorables. Leur seul espoir ? Fuir par la mer. Au[...]

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

On croyait tout savoir de la chute du président Diori, en 1974. Mais des archives encore confidentielles suggèrent que le putschiste Seyni Kountché a pris tout le monde de court. Y compris Paris.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers