Extension Factory Builder
10/01/2013 à 19:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Seize équipes participent à la CAN 2013 en Afrique du sud. Seize équipes participent à la CAN 2013 en Afrique du sud. © Montage J.A

Seize sélections nationales s'affrontent dans cette 29e Coupe d'Afrique des nations (CAN), du 19 janvier au 10 février en Afrique du sud. Classement Fifa, palmarès, point forts, points faibles : passez les effectifs en revue avec "Jeune Afrique".

 

 

 

 

 

GROUPE A

AFRIQUE DU SUD - les Bafana Bafana

Sélectionneur : Gordon Igesund (Afrique du Sud)

Points forts : le statut de pays organisateur ; l’expérience de certains internationaux (Khune, Tschabalala, Gaxa, Buckley, Parker, Nomvete) ; un effectif qui se connaît bien.

Points faibles : la retraite internationale de Steven Pienaar ; un sélectionneur qui découvre ce poste ; un jeu souvent stéréotypé.

Palmarès : CAN 1996

Classement Fifa* : 87

 

 

ANGOLA - les Palancas Negras

Sélectionneur : Gustavo Ferrín (Uruguay)

Points forts : une ossature locale et des joueurs qui se connaissent bien ; l’habitude de participer à la CAN ; un buteur efficace (Manucho Gonçalves).

Points faibles :
un sélectionneur uruguayen en froid avec son employeur ; un effectif en reconstruction ; des performances moyennes lors des dernières CAN.

Palmarès
: Coupe de la Cosafa 1999, 2001 et 2004

Classement
Fifa* : 84

 

CAP-VERT - les Requins Bleus

Sélectionneur : Lúcio Antunes (Cap-Vert)

Points forts : l’effet de surprise d’une équipe méconnue ; la dynamique de la qualification face au Cameroun ; l’absence de pression.

Points faibles : une inexpérience totale à ce niveau ; pas de joueur évoluant dans un grand club européen.

Classement Fifa* : 69


 

 

MAROC - les Lions de l’Atlas

Sélectionneur : Rachid Taoussi (Maroc)

Points forts : la dynamique après une qualification difficile ; un sélectionneur qui connaît bien les joueurs locaux ; quelques individualités.

Points faibles : un groupe et un sélectionneur inexpérimentés à ce niveau ; la pression médiatique et populaire ; les relations compliquées entre Taoussi et certaines « stars » comme Chamakh ou Kharja, dont la présence n’est pas assurée.

Palmarès : CAN 1976

Classement Fifa* : 74

 

GROUPE B

 

GHANA - les Black Stars

Sélectionneur : James Kwezi Appiah (Ghana)

Points forts : des résultats constants depuis 2006 ; un collectif bien huilé ; l’impact athlétique ; l’expérience de certains internationaux (Paintsil, Annan, Derek Boateng, Gyan).

Points faibles : la retraite internationale d’Essien ; la pression populaire après trente et un ans sans titre ; le cas Muntari.

Palmarès : CAN 1963, 1965, 1978 et 1982

Classement Fifa* : 30

 

 

MALI - les Aigles

Sélectionneur : Patrice Carteron (France)

Points forts : la dynamique de la CAN 2012 ; de bonnes individualités (Seydou Keita, Mahamadou Diarra, Mohamed Sissoko) ; un football offensif.

Points faibles : la forme incertaine de Diarra et Sissoko ; des joueurs perturbés par la situation au Mali ; l’inexpérience à ce niveau de Patrice Carteron, en poste depuis juillet 2012.

Classement Fifa* : 25
 

 

NIGER - le Mena

Sélectionneur : Gernot Rohr (Allemagne)

Points forts : l'expérience de la CAN 2012 ; une équipe en progrès ; un sélectionneur expérimenté ; la solidarité.

Points faibles : un effectif qualitativement très moyen ; un secteur offensif peu efficace ; l’absence de joueur de renom.

Classement Fifa* : 105
 

RD Congo - les Léopards

Sélectionneur  : Claude Le Roy

Points forts : un sélectionneur qui participera à sa septième phase finale ; le travail de fond effectué par Le Roy depuis plus d’un an ; les retours en sélection de certains joueurs (Mongongu, Mbokani…) ; un style de jeu offensif.

Points faibles : première CAN pour de nombreux joueurs ; la fatigue des internationaux du TP Mazembe après une saison éprouvante.

Palmarès : CAN 1968 et 1974

Classement Fifa* : 107

 

GROUPE C

 

BURKINA FASO - les Étalons

Sélectionneur : Paul Put (Allemagne)

Points forts : certaines individualités (Alain Traoré, Kaboré, Pitroipa, Dagano) ; une présence régulière en phase finale ; un fort potentiel offensif.

Points faibles : des difficultés à franchir un cap en phase finale ; un secteur défensif moyen ; les relations tendues entre le sélectionneur et une partie de son staff technique.

Classement Fifa* : 89
 

ÉTHIOPIE - les Black Lions

Sélectionneur : Sewnet Bishaw (Éthiopie)

Points forts : la qualité des adversaires éliminés en qualifications (Bénin, Soudan) ; des joueurs habitués à évoluer ensemble en sélection et dans les meilleurs clubs du pays (Saint George FC, Ethiopian Coffee SC, Dedebit FC).

Points faibles : une inexpérience totale à ce niveau ; aucun international jouant en Europe ; une équipe friable loin des hauteurs d’Addis-Abeba.

Palmarès : CAN 1962

Classement Fifa* : 110

 

NIGERIA - les Super Eagles

Sélectionneur : Stephen Keshi (Nigeria)

Points forts : les bons résultats obtenus en 2012 ; un important vivier de joueurs ; l’expérience de Keshi ; un potentiel offensif de qualité (Ideye, Obi Mikel, Martins).

Points faibles : un onze de départ qui a du mal à se dégager ; un mélange entre locaux et expatriés à améliorer ; la pression populaire.

Palmarès : CAN 1980 et 1994

Classement Fifa* : 52

 

 

ZAMBIE - les Chipolopolos

Sélectionneur : Hervé Renard (France)

Points forts
: un sélectionneur charismatique et respecté ; une vraie force collective ; la dynamique du titre obtenu en 2012 ; une équipe très forte tactiquement.

Points faibles
: la fatigue après une saison chargée ; un choix en joueurs limité quantitativement.

Palmarès :
Can 2012; Coupe de la Cosafa 1997, 1998 et 2006 ; Coupe de la Cecafa 1984, 1991 et 2006

Classement Fifa*
: 34

 

GROUPE D

ALGÉRIE - les Fennecs

Sélectionneur : Vahid Halilhodzic (Franco-Bosniaque)

Points forts : la forte personnalité du sélectionneur ; un football offensif ; le mélange entre expérience (Bougherra, Djebbour) et jeunesse (Boudebouz, Feghouli).

Points faibles
: certains joueurs en difficulté dans leur club ; un renouvellement de génération à gérer ; la pression médiatique.

Palmarès
: CAN 1990

Classement Fifa*
: 19

 

 

CÔTE D’IVOIRE - les Éléphants

 Sélectionneur : Sabri Lamouchi

Points forts : de grosses individualités (Drogba, Yaya Touré, Gervinho, Salomon Kalou) ; un groupe expérimenté et stable ; la solidité dans toutes les lignes.

Points faibles
: un sélectionneur novice ; la pression autour d’une génération brillante et qui n’a rien gagné ; un poste (gardien de but) faiblement pourvu.

Palmarès
: CAN 1992

Classement Fifa*
: 14

TOGO - les Éperviers

Sélectionneur : Didier Six (France)

Points forts : le volontarisme du sélectionneur ; une phase éliminatoire encourageante ; quelques joueurs intéressants (Gokpé, Romao…).

Points faibles : les relations tendues entre plusieurs joueurs ; des prestations décevantes en phase finale.

Palmarès :

Classement Fifa* : 71
 

 

TUNISIE - les Aigles de Carthage

Sélectionneur : Sami Trabelsi (Tunisie)

Points forts : un football offensif ; les individualités (Msakni, Darragi, Jemaa) ; le vécu de la CAN 2012 (quart de finaliste).

Points faibles
: la retraite internationale de Karim Haggui en avril dernier ; des cadres (Chermiti, Chikhaoui, Benachour…) blessés, en méforme et écartés de la sélection depuis plusieurs mois.

Palmarès
: CAN 2004

Classement Fifa*
: 45

 

 * Rang dans le classement de décembre 2012, sur 207 équipes nationales

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

Une réunion de la dernière chance pourrait avoir lieu avant le huis-clos des chefs d'État, dimanche. Objectif : arriver à dégager un consensus sur une candidature africaine à la succession[...]

Sondage : qui est l'Africain de l'année 2014 ?

En cette fin d'année 2014, Jeune Afrique vous propose d'élire l'Africain de ces onze derniers mois. Nous avons sélectionné 17 candidats qui se sont illustrés dans des domaines aussi variés[...]

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Photographie : l'Afrique sans fard

Affranchi des stéréotypes, le continent se raconte au festival de Lagos. Un rendez-vous international où se croisent les regards d'artistes nigérians et étrangers.[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ces avocats qui ont marqué 2014

 Pour la troisième année consécutive, "Jeune Afrique" dresse la liste des avocats d'affaires qui ont marqué l'actualité économique récente en Afrique francophone.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces