Extension Factory Builder
10/01/2013 à 10:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La star ivoirienne, Didier Drogba, sera bien présente pourla CAN 2013. La star ivoirienne, Didier Drogba, sera bien présente pourla CAN 2013. © AFP

Depuis mercredi 9 janvier, à 23 heures 59, tous les sélectionneurs des équipes ont publié leur liste des vingt-trois joueurs qui participeront à la Coupe d'Afrique des nations en Afrique du Sud (19 janvier-10 février). Les principaux noms du football africain en seront, même si certaines absences ne passent pas inaperçues.

Mis à jour le 11 janvier à 11h40.

Emmanuel Adebayor, après avoir longtemps fait planer la menace de son forfait à cause d’un énième conflit avec sa fédération, a finalement décidé de ne pas participer à la CAN avec le Togo. L’attaquant de Tottenham (Angleterre) aurait pu y croiser, de près ou de loin, la plupart des meilleurs footballeurs du continent. Et notamment les Ivoiriens Didier Drogba, Yaya et Kolo Touré et Gervinho. La Tunisie se présentera avec son jeune prodige Youssef Msakni, alors que l’Algérie mise beaucoup sur Sofiane Feghouli.

Troisième de la CAN 2012, le Mali pourra compter sur Mohamed Sissoko, Modibo Maïga et Seydou Keita. Le Ghana et la RDC, adversaires des Aigles au premier tour, pourront respectivement compter sur Asamoah Gyan et Dieumerci Mbokani. Le Maroc, qui s’est privé de nombreux cadres s’appuiera beaucoup sur Younes Belhanda et Mehdi Benatia. La Zambie championne d’Afrique en titre pourra compter sur Emmanuel Mbola et Jacob Mulenga, absents l’année dernière au Gabon et en Guinée équatoriale, mais aussi sur son buteur, Emmanuel Mayuka. Le Burkina Faso a quant à lui appris tardivement qu’Alain Traoré, son meilleur joueur longtemps incertain à cause d’une blessure, sera finalement apte.

Au Maroc, Taoussi a tranché

Mais il y aura également quelques absences notoires en Afrique du Sud. À part Samuel Eto’o et Mohamed Aboutrika , qui ont un mot d’excuse valable à présenter, puisque le Cameroun et l’Égypte ne se sont pas qualifiés pour la phase finale, les frangins André et Jordan Ayew (Ghana) n’ont pas été retenus, le premier ayant même été exclu de la sélection pour ne pas s’être présenté en temps et en heure au rassemblement organisé à Dubaï.

Le sélectionneur marocain Rachid Taoussi a écarté Mbarek Boussoufa, Marouane Chamakh, Adel Taarabt et Houcine Kharja, alors que le Mali a déploré le forfait de Mahammadou Diarra, blessé. En Algérie, Vahid Halilhodzic n’a pas retenu Karim Ziani, Rafik Djebbour et Madjid Bougherra, les deux premiers pour des choix sportifs. Et il y a ceux qui, comme Steven Piennar (Afrique du Sud) ou Karim Haggui (Tunisie) ont mis un terme à leur carrière internationale l’année dernière.


Suivez toutes les infos sur le sport africain avec le compte Twitter @Sport_JA.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Abidjan, Kinshasa, Le Cap : trois 'spots' tendance pour sortir

Abidjan, Kinshasa, Le Cap : trois "spots" tendance pour sortir

Être riche, c'est aussi connaître les derniers lieux à la mode, là où il faut absolument se montrer. Jeune Afrique a sélectionné les trois "spots" du moment.[...]

Racisme au Maroc : à Tanger, un pogrom anti-migrants fait au moins un mort

À Tanger, une expédition sauvage menée par des Marocains contre des migrants à fait au moins un mort, le 29 août. Un drame qui met à nouveau en lumière le problème du racisme[...]

Jérémy Hodara : "Il ne faut pas copier la Silicon Valley"

Jérémy Hodara, co-fondateur de Africa Internet Holding, le promoteur de Jumia, Hellofood, Carmudi et Easy Taxi, entre autres, a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique" au sujet de[...]

Football : quand Ebola perturbe les compétitions en Afrique

Le virus Ebola, dont la progression implacable en Afrique de l'ouest effraie le monde entier, perturbe les rencontres internationales de football sur le continent, parfois délocalisées par crainte de contamination,[...]

Ces pionniers qui chamboulent le business en Afrique

Dans la production, les services ou le commerce, une nouvelle génération d'entrepreneurs a su faire bouger les lignes en s'adaptant aux réalités africaines. Un mélange de nouvelles[...]

Urbanisme : quand les architectes africains font leur révolution

Fini le tout-climatisation et les constructions grandes consommatrices d'énergie ! Place dorénavant aux bâtiments respectueux de l'environnement et des populations africaines. Du nord au sud du[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Élite africaine : l'École des riches, euh... des roches !

Cet établissement français, où une année d'internat coûte plus de 25 000 euros, accueille depuis toujours les fils et les filles de personnalités africaines. À ce tarif,[...]

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.[...]

Wikipédia : Kagamé, Kabila, ADO, Sissi, Boutef... Qui détient la biographie la plus souvent modifiée ?

Les biographies Wikipédia des chefs d’État sont modifiées tous les mois, voire tous les jours. Non seulement pour ajouter de nouveaux éléments, mais aussi pour supprimer les paragraphes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex