Extension Factory Builder
10/01/2013 à 10:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem. Le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem. © AFP

Le secrétaire général critiqué du Front de libération nationale (FLN), Abdelaziz Belkhadem, n'en finit plus de voir son autorité contestée. Mercredi 9 janvier, huit ministres, membres du parti au pouvoir, ont publiquement réclamé sa démission. Ils lui demandent de céder sa place à un nouveau secrétaire général lors de la prochaine session du comité central, prévue du 31 janvier au 2 février.

Ils sont huit. Tous ministres membres du FLN. Dans l'après-midi du mercredi 9 janvier, ils se sont rassemblés à Alger. Objectif de cette réunion ? Obtenir la tête d'Abdelaziz Belkhadem, le secrétaire général du parti. Très critiqué au sein du comité central depuis plusieurs mois, l'ancien protégé du président Bouteflika est accusé d'utiliser le parti pour assouvir ses ambitions personnelles, orientées vers la présidentielle de 2014.

Les signataires de l'appel, rendu public dans la soirée de mercredi, refusent de reconnaître son autorité et lui demandent de quitter le poste qu’il occupe depuis 2005. « Les ministres issus du FLN appellent Abdelaziz Belkhadem à céder sa place à un nouveau secrétaire général lors de la prochaine session du comité central du parti », prévue du 31 janvier au 2 février, indique le document. Ils l'accusent en outre d'avoir tenté d'utiliser « les institutions de l'État pour assouvir ses ambitions personnelles».

Démission forcée d'Ouyahia

Parmi les signataires figurent plusieurs poids lourds du gouvernement : Abdelaziz Ziari, ministre de la Santé, Tayeb Louh, ministre du Travail, ou encore Amar Tou, ministre des Transports. Rachid Harraoubia (Enseignement supérieur), Moussa Benhamadi (Télécommunications), Rachid Benaissa (Agriculture), Mahmoud Khoudri (chargé des relations avec le parlement) et Abdelkader Messahel (Affaires maghrebines et africaines), ont également paraphé le texte.

L'appel adressé au chef du FLN intervient quelque jours après le départ forcé de celui du Rassemblement national démocratique (RND), l'ex-premier ministre Ahmed Ouyahia. Lui aussi très contesté au sein de son parti depuis plusieurs semaines, il a été contraint de démissionner de son poste de secrétaire général le 3 janvier.

____

Benjamin Roger (@benja_roger)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Algérie

Ramtane Lamamra : 'Un accord dans cent jours' sur le Nord-Mali

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première im[...]

Algérie : les Fennecs envoient 100 000 dollars "aux enfants de Gaza"

Selon un communiqué officiel publié dimanche, les Fennecs ont décidé d'octroyer un don de 10 millions de dinars, soit 100 000 dollars, aux enfants de Gaza. Le même texte a également[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Algérie : onze femmes et un ballon

À l'heure où la planète foot salue le parcours des Fennecs au Mondial 2014, l'équipe féminine de la ville de Relizane poursuit son règne sans partage. Récit d'une saga[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Algérie : 7 membres des forces de sécurité tués dans un attentat à la bombe

Trois soldats et quatre gardes communaux ont été tués samedi soir dans l'explosion d'une bombe dans la région de Sidi Bel-Abbès, dans l'ouest de l'Algérie, a annoncé dimanche le[...]

Tibéhirine : Alger réclame l'audition d'ex-membres des services secrets français

Alger a demandé l'audition de deux anciens membres des services secrets français dans l'enquête sur l'assassinat des moines de Tibéhirine, retardant d'autant une visite prévue depuis des mois en[...]

Algérie : Juifs, chrétiens... Comment le pays encadre les religions minoritaires

Réouverture annoncée des synagogues et célébration de la diversité culturelle de l'Algérie, l'actuel ministre algérien des Affaires religieuses se veut le ministre de "toutes[...]

Mondial 2014 : l'Algérie en petite finale... grâce à son arbitre

L'Algérie sera représentée dans le dernier carré de la Coupe du monde au Brésil grâce à son arbitre Djamel Haimoudi, qui officiera dans le match pour la troisième place, entre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers