Extension Factory Builder
09/01/2013 à 18:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Paris-Dakar s'est exilé depuis cinq éditions en Amérique du Sud. Le Paris-Dakar s'est exilé depuis cinq éditions en Amérique du Sud. © AFP

Le Paris-Dakar, même exilé en terre sud-américaine, s’invite dans l’actualité africaine. Le chanteur et  ministre sénégalais du Tourisme, Youssou Ndour, a estimé, selon un de ses proches, mercredi 9 janvier, que le rallye Dakar, délocalisé depuis cinq éditions pour des raisons de sécurité, devait "reprendre son parcours" en Afrique ou "abandonner" son label.

« Pour Youssou Ndour, il n'est pas question que le rallye continue de garder le nom de Dakar en ne parcourant pas l'Afrique. Ou la course reprend son parcours en Afrique, ou elle abandonne le nom de Dakar », a déclaré Charles Faye, conseiller en communication du ministre Youssou Ndour, à l’AFP.

« Youssou Ndour ne peut pas accepter que le rallye garde la notoriété de Dakar et ne vienne pas en Afrique. Ils (les organisateurs) sont libres d'aller où ils veulent mais qu'ils ne gardent pas le nom de Dakar », rallye qui utilise des « supports (publicitaires) qui rapportent de l'argent », a-t-il ajouté. Selon lui, « les pertes sont considérables », au niveau de l'industrie touristique et hôtelière mais également de l'artisanat du Sénégal et des autres pays africains qui étaient traversés par le rallye avant sa délocalisation en 2007.

La décision de délocaliser le rallye en Amérique latine  - où, au Pérou, deux personnes ont trouvé la mort, le 9 janvier, dans un accident en marge de la compétition impliquant un véhicule d'assistance avec 3 passagers, et deux taxis - avait été prise suite à deux événements successifs. D’abord : l’assassinat, fin 2007 en Mauritanie, de quatre touristes français, attribué à des proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Ensuite, l’année suivante lorsque trois militaires mauritaniens avaient trouvé la mort dans une attaque encore mal élucidée, ce qui avait contraint les concurrents à rester à quai, à Lisbonne, à la veille du départ.

Selon vous, le rallye doit-il conserver le nom de Paris-Dakar ? Doit-il revenir sur les terres africaines ? Êtes-vous d’accord avec Youssou Ndour ? Exprimez-vous dans les commentaires ou sur notre page Facebook.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Jean-François Ntoutoume Emane, maire de Libreville

Article pr�c�dent :
Faustin Boukoubi

Réagir à cet article

Sénégal

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers