Extension Factory Builder
09/01/2013 à 18:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Paris-Dakar s'est exilé depuis cinq éditions en Amérique du Sud. Le Paris-Dakar s'est exilé depuis cinq éditions en Amérique du Sud. © AFP

Le Paris-Dakar, même exilé en terre sud-américaine, s’invite dans l’actualité africaine. Le chanteur et  ministre sénégalais du Tourisme, Youssou Ndour, a estimé, selon un de ses proches, mercredi 9 janvier, que le rallye Dakar, délocalisé depuis cinq éditions pour des raisons de sécurité, devait "reprendre son parcours" en Afrique ou "abandonner" son label.

« Pour Youssou Ndour, il n'est pas question que le rallye continue de garder le nom de Dakar en ne parcourant pas l'Afrique. Ou la course reprend son parcours en Afrique, ou elle abandonne le nom de Dakar », a déclaré Charles Faye, conseiller en communication du ministre Youssou Ndour, à l’AFP.

« Youssou Ndour ne peut pas accepter que le rallye garde la notoriété de Dakar et ne vienne pas en Afrique. Ils (les organisateurs) sont libres d'aller où ils veulent mais qu'ils ne gardent pas le nom de Dakar », rallye qui utilise des « supports (publicitaires) qui rapportent de l'argent », a-t-il ajouté. Selon lui, « les pertes sont considérables », au niveau de l'industrie touristique et hôtelière mais également de l'artisanat du Sénégal et des autres pays africains qui étaient traversés par le rallye avant sa délocalisation en 2007.

La décision de délocaliser le rallye en Amérique latine  - où, au Pérou, deux personnes ont trouvé la mort, le 9 janvier, dans un accident en marge de la compétition impliquant un véhicule d'assistance avec 3 passagers, et deux taxis - avait été prise suite à deux événements successifs. D’abord : l’assassinat, fin 2007 en Mauritanie, de quatre touristes français, attribué à des proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Ensuite, l’année suivante lorsque trois militaires mauritaniens avaient trouvé la mort dans une attaque encore mal élucidée, ce qui avait contraint les concurrents à rester à quai, à Lisbonne, à la veille du départ.

Selon vous, le rallye doit-il conserver le nom de Paris-Dakar ? Doit-il revenir sur les terres africaines ? Êtes-vous d’accord avec Youssou Ndour ? Exprimez-vous dans les commentaires ou sur notre page Facebook.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Jean-François Ntoutoume Emane, maire de Libreville

Article pr�c�dent :
Faustin Boukoubi

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal - Giresse : 'Viser le match nul, je ne sais pas faire'

Sénégal - Giresse : "Viser le match nul, je ne sais pas faire"

Mardi soir à Malabo (19 heures), le Sénégal, leader du groupe C, affronte l’Algérie. Un match nul peut suffire aux Lions de la Teranga, qui ont déjà engrangé quatre points. [...]

Sénégal : la cimenterie de Dangote démarre, Vicat s'énerve

 Après le démarrage de cimenterie sénégalaise de Dangote, son concurrent français Vicat est déterminé à faire condamner l'État, qu'il accuse d'avoir[...]

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Sénégal - Mame Mactar Gueye : "'Charlie Hebdo' a jeté de l'huile sur le feu"

Mame Mactar Gueye est le vice-président de l'ONG islamique Jamra, à Dakar. À la veille de la manifestation anti-"Charlie Hebdo" prévue dans la capitale sénégalaise, il donne[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Sénégal : le procès de Karim Wade dans l'impasse

Nouveau rebondissement au procès de Karim Wade : tandis que le principal accusé, qui dénonce "une parodie de justice", refuse d'assister aux audiences, les avocats des différents[...]

CAN 2015 : Le Sénégal est renversant !

Les Lions de la Teranga ont battu le Ghana dans le premier choc du groupe C grâce à un but de Moussa Sow à la dernière seconde de jeu (2-1). Un succès mérité pour des[...]

CAN 2015 : Algérie, Cameroun, Ghana, Sénégal... 4 favoris vus par 4 spécialistes

Alors que la CAN a débuté samedi 17 janvier, "Jeune Afrique" a demandé à quatre spécialistes du football africain de livrer le nom de leur favori pour la compétition. En[...]

CAN 2015 : ça s'annonce corsé...

Le Nigeria, tenant du titre, ne sera pas là, et une bonne demi-douzaine de sélections peuvent prétendre à sa succession. Avec, dans le costume du favori, l'Algérie. Suspense assuré[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130109184942 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130109184942 from 172.16.0.100