Extension Factory Builder
09/01/2013 à 18:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Paris-Dakar s'est exilé depuis cinq éditions en Amérique du Sud. Le Paris-Dakar s'est exilé depuis cinq éditions en Amérique du Sud. © AFP

Le Paris-Dakar, même exilé en terre sud-américaine, s’invite dans l’actualité africaine. Le chanteur et  ministre sénégalais du Tourisme, Youssou Ndour, a estimé, selon un de ses proches, mercredi 9 janvier, que le rallye Dakar, délocalisé depuis cinq éditions pour des raisons de sécurité, devait "reprendre son parcours" en Afrique ou "abandonner" son label.

« Pour Youssou Ndour, il n'est pas question que le rallye continue de garder le nom de Dakar en ne parcourant pas l'Afrique. Ou la course reprend son parcours en Afrique, ou elle abandonne le nom de Dakar », a déclaré Charles Faye, conseiller en communication du ministre Youssou Ndour, à l’AFP.

« Youssou Ndour ne peut pas accepter que le rallye garde la notoriété de Dakar et ne vienne pas en Afrique. Ils (les organisateurs) sont libres d'aller où ils veulent mais qu'ils ne gardent pas le nom de Dakar », rallye qui utilise des « supports (publicitaires) qui rapportent de l'argent », a-t-il ajouté. Selon lui, « les pertes sont considérables », au niveau de l'industrie touristique et hôtelière mais également de l'artisanat du Sénégal et des autres pays africains qui étaient traversés par le rallye avant sa délocalisation en 2007.

La décision de délocaliser le rallye en Amérique latine  - où, au Pérou, deux personnes ont trouvé la mort, le 9 janvier, dans un accident en marge de la compétition impliquant un véhicule d'assistance avec 3 passagers, et deux taxis - avait été prise suite à deux événements successifs. D’abord : l’assassinat, fin 2007 en Mauritanie, de quatre touristes français, attribué à des proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Ensuite, l’année suivante lorsque trois militaires mauritaniens avaient trouvé la mort dans une attaque encore mal élucidée, ce qui avait contraint les concurrents à rester à quai, à Lisbonne, à la veille du départ.

Selon vous, le rallye doit-il conserver le nom de Paris-Dakar ? Doit-il revenir sur les terres africaines ? Êtes-vous d’accord avec Youssou Ndour ? Exprimez-vous dans les commentaires ou sur notre page Facebook.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Abdoulaye Wade : un retour au Sénégal qui inquiète la défense de son fils Karim

Abdoulaye Wade : un retour au Sénégal qui inquiète la défense de son fils Karim

Le retour au Sénégal d'Abdoulaye Wade, prévu le 25 avril, suscite de l'inquiétude au sein de la défense de son fils, Karim Wade. Mais pour l'instant, "Gorgui" a su garder le silence[...]

Chansons caritatives : à votre bon coeur, mélomanes !

Inspirés par les réunions charitables d'artistes anglo-saxons dans les années 80, les chanteurs africains s’égosillent de plus en plus en groupes. Autour de causes[...]

Sénégal : le vrai-faux retour d'Abdoulaye Wade

Annoncé pour mercredi, le retour d'Abdoulaye Wade à Dakar a finalement été reporté au vendredi 25 avril. Blocage des autorités sénégalaises ou stratégie de[...]

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Abdoulaye Wade de retour mercredi au Sénégal après vingt-deux mois d'absence

L'ex-président Abdoulaye Wade est attendu mercredi 23 avril au Sénégal. Il avait quitté son pays après sa défaite électorale en 2012.[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces