Extension Factory Builder
10/01/2013 à 15:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Nigeria distribuera 10 millions de portables. Le Nigeria distribuera 10 millions de portables. © AFP

Pour tenter d'enrayer la pauvreté persistante de sa population rurale, le Nigeria fait le pari de la technologie. Dix millions de portables vont être distribués aux agriculteurs du pays.

Pour moderniser son secteur agricole, le gouvernement du Nigeria s’apprête à remettre gratuitement dix millions de téléphones portables aux paysans. Environ 80 millions de Nigerians vivent de l'agriculture, qui constitue l’un des piliers économiques du pays, avec 40 % du PIB. L’initiative ne fait toutefois pas l’unanimité : l’opposition dénonce une façon détournée de s’assurer le vote de l’électorat rural.

Annoncée le 3 janvier, la mesure gouvernementale a pour objectif de renforcer la sécurité alimentaire du pays le plus densément peuplé de l’Afrique. L’opération nécessitera des ajustements, dont l’installation de relais dans les zones rurales pour permettre la communication. Le ministre de l’Agriculture, Akinwumi Adesina, a déclaré que l’achat de ces portables serait financé grâce à une taxe.

Pour le secrétaire général du parti d’opposition All Nigeria Peoples Party (ANPP), Tijani Tumsa, il n’y toutefois pas lieu d’applaudir. Le responsable politique n’y voit rien de plus qu’une stratégie « machiavélique » pour engranger des votes lors de l'élection présidentielle de 2015, a-t-il confié à la BBC.  

« Ce que vous faites, c’est créer de l’emploi pour les entreprises de télécommunication. Vous n’avez pas de réelles incidences sur la production agricole au Nigeria si ce n'est que d'élargir le réseau de téléphonie mobile », a lancé Tumsa.

La panacée du téléphone?

Le développement des moyens de paiement via le mobile est en forte croissance en Afrique. Le gouvernement du Nigeria n’y fait pas exception et a lancé l’an dernier son propre système « e-wallet » (porte-monnaie électronique), qui permet les transactions par SMS. Le système, par ailleurs déjà utilisé ailleurs au pays, a été instauré dans le cadre du programme de transformation de l’agriculture du président nigérian Goodluck Jonathan.

Le Nigeria bat tous les records en matière de portables, a vanté le ministre Adesina, précisant toutefois que si 110 millions de Nigérians en possèdaient un, nombreux étaient les paysans à en être dépourvus. « Notre objectif est de pouvoir contacter tous les fermiers. L’agriculture moderne requiert un flux d’information constant entre  fournisseurs et agriculteurs », a indiqué Akinwumi Adesina dans un communiqué.

La moitié des appareils seront par ailleurs remis aux femmes, qui représentent environ 70 % de la main-d’œuvre dans les champs du Nigeria.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises au nord du Nigeria

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises au nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises au nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où Abubakar She[...]

Nigeria : Abubakar Shekau, le calife fou de Boko Haram

Qui est vraiment Abubakar Shekau, chef de la secte nigériane Boko Haram ? "Jeune Afrique" dresse le portrait de l'un des jihadistes les plus recherchés d'Afrique.[...]

Ebola : un nouveau cas confirmé au Nigeria

La femme d'un médecin mort d'Ebola dans la ville pétrolière nigériane de Port Harcourt a été testée positive à son tour à la maladie, ont annoncé dimanche les[...]

Nigeria : Boko Haram massacre des civils dans une ville conquise du Nord

Des islamistes de Boko Haram ont tué de nombreux habitants de la ville nigériane de Gamboru Ngala, frontalière de l'extrême-nord du Cameroun, ont affirmé samedi des témoins à l'AFP.[...]

Nigeria : Kunlé Adeyemi et l'école flottante de Makoko

L'architecte nigérian Kunlé Adeyemi a installé ses bureaux à Lagos et à Amsterdam. Sa réalisation la plus connue : la Makoko Floating School.[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Nigeria : décès d'un médecin contaminé par le virus Ebola à Port-Harcourt

Le Nigeria a annoncé mercredi un nouveau cas de décès dû au virus Ebola, dans la ville pétrolière de Port-Harcourt, au sud-est du pays.[...]

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.[...]

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex