Extension Factory Builder
10/01/2013 à 15:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Nigeria distribuera 10 millions de portables. Le Nigeria distribuera 10 millions de portables. © AFP

Pour tenter d'enrayer la pauvreté persistante de sa population rurale, le Nigeria fait le pari de la technologie. Dix millions de portables vont être distribués aux agriculteurs du pays.

Pour moderniser son secteur agricole, le gouvernement du Nigeria s’apprête à remettre gratuitement dix millions de téléphones portables aux paysans. Environ 80 millions de Nigerians vivent de l'agriculture, qui constitue l’un des piliers économiques du pays, avec 40 % du PIB. L’initiative ne fait toutefois pas l’unanimité : l’opposition dénonce une façon détournée de s’assurer le vote de l’électorat rural.

Annoncée le 3 janvier, la mesure gouvernementale a pour objectif de renforcer la sécurité alimentaire du pays le plus densément peuplé de l’Afrique. L’opération nécessitera des ajustements, dont l’installation de relais dans les zones rurales pour permettre la communication. Le ministre de l’Agriculture, Akinwumi Adesina, a déclaré que l’achat de ces portables serait financé grâce à une taxe.

Pour le secrétaire général du parti d’opposition All Nigeria Peoples Party (ANPP), Tijani Tumsa, il n’y toutefois pas lieu d’applaudir. Le responsable politique n’y voit rien de plus qu’une stratégie « machiavélique » pour engranger des votes lors de l'élection présidentielle de 2015, a-t-il confié à la BBC.  

« Ce que vous faites, c’est créer de l’emploi pour les entreprises de télécommunication. Vous n’avez pas de réelles incidences sur la production agricole au Nigeria si ce n'est que d'élargir le réseau de téléphonie mobile », a lancé Tumsa.

La panacée du téléphone?

Le développement des moyens de paiement via le mobile est en forte croissance en Afrique. Le gouvernement du Nigeria n’y fait pas exception et a lancé l’an dernier son propre système « e-wallet » (porte-monnaie électronique), qui permet les transactions par SMS. Le système, par ailleurs déjà utilisé ailleurs au pays, a été instauré dans le cadre du programme de transformation de l’agriculture du président nigérian Goodluck Jonathan.

Le Nigeria bat tous les records en matière de portables, a vanté le ministre Adesina, précisant toutefois que si 110 millions de Nigérians en possèdaient un, nombreux étaient les paysans à en être dépourvus. « Notre objectif est de pouvoir contacter tous les fermiers. L’agriculture moderne requiert un flux d’information constant entre  fournisseurs et agriculteurs », a indiqué Akinwumi Adesina dans un communiqué.

La moitié des appareils seront par ailleurs remis aux femmes, qui représentent environ 70 % de la main-d’œuvre dans les champs du Nigeria.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : Boko Haram s'empare de Monguno, dernier verrou militaire avant Maiduguri

Nigeria : Boko Haram s'empare de Monguno, dernier verrou militaire avant Maiduguri

Boko Haram poursuit son avancée dans le nord-est du Nigeria. Dimanche, le groupe terroriste a pris le contrôle de Monguno, une ville stratégique où se trouvait la dernière base militaire de l'arm&[...]

Nigeria: Boko Haram s'empare de Monguno et attaque Maiduguri

De violents combats opposaient dimanche l'armée nigériane à des combattants de Boko Haram dans la ville de Maiduguri, fief historique des islamistes dans le nord-est du Nigeria, ainsi qu'à Monguno,[...]

Nigeria : Boko Haram tue 15 villageois dans le nord-est

Des combattants du groupe islamiste armé Boko Haram ont abattu vendredi 15 personnes dans un village proche de leur fief historique de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris samedi auprès d'un [...]

Nigeria : les élections maintenues au 14 février

La Commission électorale du Nigeria a réaffirmé vendredi que les élections présidentielle et législatives prévues le 14 février auraient bien lieu à la date[...]

Nigeria : quatre points clés pour comprendre les enjeux d'un éventuel report des élections

C’est une petite phrase prononcée le 22 janvier par le conseiller national à la sécurité du Nigeria lors d’une conférence à Londres qui relance le débat sur un[...]

Terrorisme au Cameroun : Paris peut faire plus, Yaoundé en est persuadé

Le Cameroun se sent bien seul dans la guerre contre les jihadistes et attend de la France qu'elle s'implique davantage.[...]

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Dans une mise en scène vidéo dont il est coutumier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a défié les pays voisins du Nigeria de l'attaquer, au moment où ceux-ci se sont réunis[...]

Boko Haram : les habitants de quatre villages nigérians expulsés manu militari

Selon plusieurs sources concordantes, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont ordonné aux habitants de quatre villages situés près de Baga, ville du nord-est du Nigeria, de s'enfuir, laissant[...]

Sécurité : à Niamey, la communauté internationale s'est réunie contre Boko Haram

Une vingtaine de pays et d'organisations régionales et internationales se sont réunies ce mardi à Niamey pour tenter de mettre sur pied une force multinationale efficace contre l'avancée du groupe[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130109150151 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130109150151 from 172.16.0.100