Extension Factory Builder
09/01/2013 à 14:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des membres de la police sud-africaine font face le 9 janvier 2013 à des ouvriers agricoles en grè Des membres de la police sud-africaine font face le 9 janvier 2013 à des ouvriers agricoles en grè © AFP-Rodger Bosch

La police sud-africaine a répondu par des tirs de balles de caoutchouc aux jets de pierre des ouvriers agricoles en grève, mercredi 9 janvier, à De Doorns, dans la région du Cap.

Dans la ville de De Doorns, dans la région du Cap, les ouvriers agricoles ont relancé une grève, mercredi  9 janvier, pour réclamer une augmentation de leur salaire journalier de 70 à 150 rands (6 euros à 13 euros).

Alors que les manifestants ont voulu franchir un barrage de la police qui interdit l'accès au centre-ville, des incidents sont survenus. Selon la police, ils étaient environ 3 500.

La route principale menant vers la ville avait été fermée par la police, renforcée par deux véhicules anti-émeutes et plusieurs camions de transport de troupes. Cette dernière a tiré des balles en caoutchouc sur les manifestants qui leur lançaient des pierres.

Des échauffourées étaient en cours en fin de matinée, les groupes de grévistes se déplaçant rapidement entre les fumées de feux allumés sur le bord de la route, sur une chaussée jonchée de balles en caoutchouc, dans le fracas d'un hélicoptère de police survolant la zone.

Contexte social tendu

L'Afrique du Sud s’inquiète du conflit social en cours, qui rappelle les grèves sauvages des mineurs en août et septembre derniers. Ces grèves et les manifestations liées s'étaient soldées par une soixantaine de morts, dont 34 grévistes abattus par la police à Marikana.

La grève des ouvriers agricoles a, elle, débuté en novembre, et s'est rapidement accompagnée de violences. Deux personnes avaient été tuées dans des affrontements entre police et manifestants, tandis que des vignobles, du matériel agricole et des entrepôts avaient été incendiés et de nombreuses routes fermées. Après une trêve de plus d'un mois, le mouvement a repris ce mercredi.

Environ 40% des ouvriers agricoles avaient pris leur travail comme prévu mercredi matin dans la région, selon le secrétaire régional du syndicat agricole James Cornelius.

M. Cornelius a cependant affirmé que le mouvement continuerait jusqu'à ce que les fermiers entendent les revendications de leurs ouvriers. « Nous resterons en grève jusqu'à ce que nous ayons nos 150 rands par jour », a-t-il déclaré.

Le gouvernement a refusé d'intervenir, arguant du fait que la loi prévoit que le salaire minimum ne peut être relevé qu'une fois par an, et que la dernière augmentation datait de mars 2012.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
paupaul - 10/01/2013 à 17h:01

la traite négrière continue la dictature a juste changé de visage[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Afrique du sud

Mercenaires sud-africains, les soldats perdus de l'apartheid

Mercenaires sud-africains, les soldats perdus de l'apartheid

Ils ont appris à se faire discrets : officiellement, Pretoria interdit le mercenariat. Mais d'anciens militaires formés du temps du régime ségrégationniste vendent encore leurs services a[...]

Afrique du Sud : le patron de la Cosatu, Zwelinzima Vavi, démis de ses fonctions

Après des années de luttes internes, le patron de la Cosatu a été démis de ses fonctions lundi. L'expulsion de Zwelinzima Vavi, à la tête de la plus puissante centrale syndicale[...]

"The Daily Show" : l'humoriste sud-africain Trevor Noah succèdera à Jon Stewart

La chaîne câblée américaine Comedy Central a dévoilé le nom de celui qui succédera à Jon Stewart à la tête du "Daily Show" : il s'agit de l'humoriste[...]

Afrique du Sud : la statue de Cecil Rhodes ou l'indéboulonnable problème de l'héritage colonial

La statue du colon Cecil Rhodes devant l'université du Cap provoque la colère des étudiants sud-africains. La polémique monte, d'autant plus que Robert Mugabe pourrait s'en mêler.[...]

Afrique du Sud : une romancière frappée à coups de briques après un éloge à Salman Rushdie

L’auteur sud-africaine Zainub Priya Dala a été victime d’une violente agression à Durban après avoir fait l’éloge devant des élèves de l’écrivain[...]

Afrique du Sud : Bob Hewitt, ancienne légende du tennis, reconnu coupable de viols

 Le célèbre tennisman sud-africain Bob Hewitt a été reconnu coupable de viols et d'agression sexuelle sur des adolescentes dont il était l'entraîneur. [...]

Afrique du Sud : Jacob Zuma, cher président trop cher ?

CNN révèle que le président sud-africain touche un meilleur salaire que bien des dirigeants européens. Le continent doit-il en être fier ? Ou cultiver le scepticisme sur les revenus plus ou[...]

Afrique du sud : espion es-tu là ?

Quatre personalités politiques sud-africaines sont soupçonnées d'être des agents de la CIA. Et parmi elles, aucun sympathisant du président Jacob Zuma...[...]

Faire du ski en Afrique ? Oui, c'est possible !

Profiter de la poudreuse en Afrique, une envie originale mais qui peut facilement devenir réalité dans l'une des six stations de ski africaines.Tour d'horizon. [...]

Afrique du Sud : un ministre proche de Zuma tué dans un accident de la route

Un ministre sud-africain proche du président Jacob Zuma est mort dans un accident de la route dans la nuit de samedi à dimanche, et le camionneur apparemment responsable a été mis en examen pour[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130109144839 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130109144839 from 172.16.0.100